CENTRE AFRICAIN D'ECHANGE CULTUREL (CAFEC)

Le Centre Africain d'Echange culturel est une ONG panafricaine dont l'axe principal est la promotion des Technologies de l'Information et de la Communication pour le Développement.


Courriel

cafec3m@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

adresse physique provisoire:

Campus Numerique Francophone de Kinshasa,44,Croisement des avenues Democratie (ex huilerie) et de l'Hopital,Commune de la Gombe
République Démocratique du Congo

(dans l'enceinte du Centre de Recherche Geologique et Miniere-CRGM)

Ville

Kinshasa

Présentation, historique et objectifs

Présentation et Historique

Le Centre Africain d’Echange Culturel, en Abrégé CAFEC, est une Organisation non Gouvernementale à vocation panafricaine créée le 25 Août 1980 à Kinshasa sous la première dénomination de Promo Culture.

Les membres fondateurs de Promo Culture étaient issus des différentes nationalités, tous étudiants à l’Université Nationale du ZAIRE (UNAZA) à l’époque.

Compte tenu de la conjoncture qui a prévalue au sein de l’Université dans les années soixante dix et quatre vingt, il a été décidé de suspendre les activités de l’organisation en RDC. Les membres ont unanimement décidés en 1982 de confier la responsabilité a Monsieur SCHOMBE Baudouin pour installer et continuer les activités de la dite organisation dans n’importe quelle pays d’Afrique où il serait possible d’obtenir l’autorisation des Institutions officielles du pays d’accueil.

Après le Kenya et le Soudan, Promo-Culture s’est enfin installée au Bénin en 1994.
De 1994 en 2003 , Promo-Culture a développé plusieurs activités en milieu rural au Bénin avec les organisations rurales, notamment les coopératives agricoles, les associations des femmes et des jeunes filles au sein d’une plate forme dénommée Collectif des Producteurs Agricoles pour le Développement Local , en sigle COPADEL, tout en impliquant les écoles primaires et les centres de promotion sociale dans le processus .

Lors de l’assemblée générale de 2003, il a été décidé de remplacer Promo-Culture par CENTRE AFRICAIN D'ECHANGE CULTUREL, en sigle CAFEC.

Les activités de CAFEC ont été axés autour d’un programme transversal à savoir le RENFORCEMENT DES CAPACITES ET LA MISE EN SYNERIGIE DES COMPETENCES ENDOGENES.

Depuis 1998, le CAFEC s’est implique dans le processus de l’édification de la société de l’Information. A ce titre, il a participé à la rencontre Africaine de Bamako en Février 1998.

En 1999, le CAFEC a été reconnu et accrédité par l’UIT et a participé, depuis lors, à tous les processus de la phase 1 et 2 du Sommet Mondial sur la Société de l’Information à Genève comme à Tunis.

Réinstallé en 2004 en République Démocratique du Congo, le CAFEC a participé à la mise en place de la Dynamique Multisectorielle pour les Technologies de l’Information et de la Communication , en abrégé DMTIC et à la constitution d’un Réseau National des ONG pour la Promotion des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication en RDCongo, en abrégé REPRONTIC (www.cedesurk.refer.org/php/group08.reprontic) dont il assure la Coordination Nationale.

Le CAFEC est aussi membre de la dynamique régionale africaine de la société civile connue sous l’acronyme anglophone AFRICAN CIVIL SOCIETY FOR INFORMATION SOCIETY, en sigle ACSIS. Ce qui en français peut se lire SOCIETE CIVILE AFRICAINE POUR LA SOCIETE DE L’INFORMATION, en sigle SCASI.

Objectifs de CAFEC

Le CAFEC a pour objectifs :
Introduire et faciliter l’accès aux TIC pour :
• Promouvoir les approches interculturelles ;
• Soutenir et participer à l’amélioration du statut de la femme en adéquation avec le concept Genre;
• Encourager et soutenir la culture démocratique ainsi que les droits et libertés fondamentales ;
• Participer à l’application des principes du développement durable ;
• Participer à la sauvegarde de l’Environnement par des programmes d’Education et de formation ;
• Contribuer à l’épanouissement de la jeunesse.

2.1. Orientations Globales

Comme membre de la Société Civile Africaine pour la Société Africaine de l’Information, le CAFEC s’appuie sur les orientations suivantes:

-édifier une société de l’information inclusive ;

-mettre le potentiel du savoir par les TICs au service du développement ;

-promouvoir l’utilisation de l’information et du savoir pour concrétiser les objectifs de développement définis à l’échelle nationale ;

-faire face aux nouveaux défis que suscite la société de l’information aux niveaux national, provincial et local ;

-évaluer les progrès réalisés dans la réduction de la fracture numérique.

2.2. Orientations Spécifiques

-créer des centres d’accès communautaires aux TICs ;

-réhabiliter/construire des bibliothèques communautaires informatisés;

-soutenir les initiatives locales par la formation et l’appropriation des TICs ;

-renforcer et accroître l’engagement des acteurs locaux, en particulier ceux du milieu rural et urbain dans le mécanisme d’utilisation des TICs en s’appuyant sur les sources du savoir et les compétences endogènes.

Réalisations à ce jour

En République Démocratique du Congo, les activités de CAFEC s’articulent autour d’un programme global, notamment le « RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS NON GOUVERNEMENTAUX DANS UNE ADMINISTRATION DECENTRALISEE ».

--Création du Réseau National des ONG pour la Promotion de la Technologie de l'Information et de la Communication;

-création et Mise en place de la Dynamique Multisectorielle pour les TIC (DMTIC);

-Mise en place de la plate forme nationale sur la Gouvernance de l'Internet.

Programme

DEVELOPPEMENT DES CAPACITES ET MISE EN SYNERGIE DES COMPETENCES ENDOGENES.

Responsables et structure

SCHOMBE Baudoin : Coordonateur

KUAMBA ODIE: Chargée de la communication

UZELE Job: Administrateur Réseau

KALALA Robert Arnold: Chargé de programme

Réseaux dont cette organisation est membre