La Vsv dénonce la détention d’un membre du M17 et d’un colonel ex-Faz

La Voix des sans voix pour les droits de l’homme (Vsv) est une fois surprise d’assister aux enlèvements et détentions des personnes dans des cachots ne dépendant pas de parquets en violation de la décision présidentielle du 8 mars 2001 portant leur fermeture sur toute l’étendue de la Rdc.

Dans un communiqué remis lundi à la presse, la Vsv indique que M. Louis Hamuli Nyarubana, ancien coordonnateur départemental à l’information et communication de l’Afdl et membre du Mouvement des révolutionnaires du 17 mai, 1997 (M17) et M. Yambenga Bangia Jean, colonel des ex-forces armées zaïroises (ex- Faz) division spéciale présidentielle (Dsp) ont été enlevés puis retrouvés au cachot de la Détection militaire des activités anti-patrie, département intérieur (Demiap/DI).

Selon la Vsv, M. Hamuli Nyarubana a été enlevé le mardi 3 décembre 2002 à 15 heures, au moment où il répondait à une invitation télephonique de la part d’une connaissance. Intercepté en cours de route par le major Eric Lenge de la sécurité présidentielle qui l’aurait embarqué de force à bord de sa jeep, après lui avoir posé la question de savoir pourquoi il recevait plusieurs appels téléphoniques. M. Hamuli a effectué avec le major des Fac plusieurs tours dans les quartiers de la ville avant d’échouer vers 1 heure du matin au cachot de la Demiap/ DI. où il est détenu jusqu’à ce jour sans droit de visite.

Quant à M. Yambenga Bangia Jean, la Vsv fait observer qu’il a été appréhendé dans la nuit de samedi 30 novembre au dimanche 1er décembre 2002 par les services spéciaux de la police et serait placé en détention au cachot de la Demiap, département extérieur.

W. T.
lepotentiel@yahoo.fr

Tiré du "Le Potentiel" Edition n° 2699 du mercredi 11 déc. 2002


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Site du Potentiel