La population de Kalonge est déterminée à protéger le Parc National de Kahuzi-Biega

Le Parc National de Kahuzi-Biega ( PNKB) et le Comité de Conservation Comminautaire de Kalonge ont signé,le vendredi, 17 décembre 2004 à Rambo( un village de la Collectivité Chefferie de Kalonge en Territoire de Bunyakiri au Sud-Kivu), un protocole d'accord pour la protection du PNKB.

Au terme de ce protocole, la population de Kalonge s'engage à contribuer à la conservation du PNKB dans toutes ses dimensions. De son côté, le PNKB s'engage à contribuer aux activités de développement en faveur de la population de Kalonge. Les responsables de ce patrimoine mondial veulent renforcer les initiatives qui concourent à l'amélioration des conditions de vie de la population riveraine du PNKB afin de proteger ses ressources naturelles qui ne cessent d'attirer la convoitise des ennemis de la RDC. Cet engagement permettra aussi de mettre fin au bracaunage.

La cérémonie de signature de ce protocole d'accord s'est déroulée en présence d'une trentaine de personnes visiblement intéressées pour le développement de Kalonge. Le PNKB était représenté par une délégation de quatre personnes conduite par son Conservateur Principal M. Bernard IYOMI IYATSHI.
C'est le Mwami Nakalonge Mpagama II qui a parlé au nom de la Collectivité-Chefferie de Kalonge. Celui-ci a rappeler aux responsables du PNKB, la position stratégique qu'occupe sa chefferie par rapport à ce patrimoine mondial. Face à cette réalité, le Mwami Nakalonge a demandé à ses interlocuteurs de reserver un bon quota aux habitants de Kalonge dans le recrutement des "garde-parcs" notamment. Il a souhaité voir le PNKB s'investir sérieusement dans les activtés de développement dans cette partie de la province du Sud-Kivu. Le Mwami à exhorté la population de sa chefferie de continuer à lutter contre le bracaunage et toute autre action destructice du PNKB. Il a souligné que la protection de l'environnement est un droit et un devoir civique pour le bien être de l'homme et de sa communauté.