Tsé Tsé à Kinshasa

L'ONG congolaise "Action pour le développement communautaire" (ADC) a mis en garde vendredi la population de Kinshasa, particulièrement celle de la commune de Mont-Ngafula, dans l'ouest de la capitale congolaise, contre la présence de la trypanosomiase qui a décimé depuis décembre dernier plus de 100 porcs.
Selon le chargé de la lutte anti-vectorielle de l'ADC, Xavier Pankwa Wotang, cette ONG mise sur la campagne de sensibilisation des jeunes dont l'âge varie entre 5 et 22 ans sur les dangers et les précautions à adopter contre la présence des mouches tsé-tsé, vecteurs de la maladie du sommeil.
L'ADC a mené en 2004 une opération de capture de grande envergure dans le cadre d'une campagne de lutte contre la trypanosomiase au cours de laquelle 18.270 glossines ont été capturées dans la seule commune de Mont-Ngafula.
Par ailleurs, 142.800 mouches tsé-tsé ont été attrapées dans la zone de santé rurale de Boma-Bungu, dans la province du Bas-Congo en 2004, contre 93.566 en 2003, sur les 369 cites y installés, indique-t-on au Bureau central de la zone de santé de Boma-Bungu.
Trois zones de santé, notamment Mao, kms et kuidi, ont constitué les plus grands foyers avec 50.890 mouches attrapées, 23.174 et 22.151 au cours de cette année. 53 nouveaux cas de trypanosomiase ont été dépistés durant cette période dont 15 cas dans l'ensemble de ces zones de santé.