Dynamique Multisectorielle pour les Technologies de l'Information et de la Communication (DMTIC)

La Dynamique Multisectorielle pour les Technologies de l’information et de la communication a fait son cheval de bataille de favoriser l’émergence de ces technologies pour la réduction de la fracture numérique et par conséquent de lutter contre la pauvreté en République Démocratique du Congo.

C’est ainsi qu’elle reste ouverte et disponible à toutes les bonnes volontés nationales et/ou internationales pour l’appuyer et l’accompagner dans ce processus.


Courriel

alphonsentita@yahoo.com

Adresse, téléphone et télécopieur

Boulevard du 30 Juin
Immeuble Galerie Albert (en face de la Rawbank)
5è étage - Appartement 4
Kinshasa / Gombe
Tél.: (+243) 99 990 9048 – (+243) 99 820 6980

Ville

Kinshasa

Présentation, historique et objectifs

I. PRESENTATION

La capitale de la République Démocratique du Congo, Kinshasa, a abrité du 25 au 26 janvier 2005 la tenue de la Table ronde multisectorielle sur les Technologies de l’Information et de Communications (TIC). Cette rencontre a été une première du genre en RDC car elle a pu amener autour d’une même table les différents acteurs (c’est-à-dire le Gouvernement, les médias, le secteur privé et la Société Civile) impliqués dans le processus du Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI).

Dans les principaux objectifs de cette Table ronde multisectorielle de Kinshasa sur les TIC figurait le point de la mise en place d’une structure d’échange et de concertation entre les différents acteurs ci-haut mentionnés.

Au terme de ce rendez-vous, il fut créé une structure permanente de rencontre, de réfle-xion et d’échange d’informations, d’expériences et d’actions entre le Gouvernement, le secteur privé, les médias et les organisations non gouvernementales oeuvrant dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication.

Cette structure est dénommée la Dynamique multisectorielle pour les Technologies de l’information et de la communication, DMTIC en sigle, et elle est appelée, par conséquent, à véhiculer l’opinion de tous ses membres dans le domaine des TIC en République Démocratique du Congo.

II. OBJECTIFS

2.1. Global

La Dynamique multisectorielle pour les Technologies de l’information et de la Com-munication vise la réduction de la fracture numérique grâce à la bonne utilisation des technologies de l’information et de la com-munication pour le développement de la République Démocratique du Congo.

2.2. Spécifiques

Les objectifs poursuivis par la Dynamique sont notamment les suivants :

1. Encourager et pren-dre toutes ini-tiatives visant la promotion des te-chnologies de l’information et de la communi-cation en Républi-que Démocratique du Congo.
2. Mobiliser les asso-ciations de la so-ciété civile ayant les mêmes objectifs pour la réalisation des projets com-muns.
3. Conscientiser les décideurs politiques sur l’importance et les enjeux des technologies de l’information et de la communication, et plaider en faveur des actions concrètes d’utilisation de ces technologies pour le développement du pays et par conséquent l’édification d’une Société de l’information.
4. Collaborer avec le secteur privé pour la mise en œuvre de ces techniques et une facturation qui favorise la propagation des TIC et prendre en compte les couches les plus défavorisées de la population.
5. Œuvrer en faveur d’une participation quantitative et qualitative aux mani-festations et forums internationaux traitant des TIC.
6. Œuvrer en faveur de la canalisation vers la République du Congo des moyens financiers mobilisés et en voie de mobilisation sur le plan international en faveur des TIC.

Réalisations à ce jour

Du 7 au 10 février 2005, les représentants de cinq pays d’Afrique francophone (le Cameroun, le Maroc, le Niger, le Sénégal et la République Démocratique du Congo, dont la délégation comprenait les membres de la DMTIC) se sont réunis pour s’interroger sur les voies et moyens de dynamiser l’accès et l’appropriation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans une vision nouvelle pour le développement de nos communautés.

Ce Forum francophone régional a été possible grâce à l’appui de l’Association pour les Communications Progressives (APC), le Département pour le Développement International (DFID-CATIA), le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI-Canada) et Alternatives.

L’un des objectifs de ces assises était que chaque pays participant établisse une liste de ses priorités en matière des TIC et à partir de là, ressorte la priorité des priorités pour l’élaboration d’une ébauche de plaidoyer en faveur de sa réalisation.

C’est ainsi que pour la République Démocratique du Congo, les par-ticipants ont re-tenu les 3 prio-rités qui sont : les réseaux urbains, le backbone na-tional et le parc informatique ; dont le Backbone national est la priorité des priorités.

Ce choix s’explique par trois raisons fonda-mentales :

1. le trafic national entre les villes passe par le satellite, donc l’étranger, et par conséquent coûte cher.
2. l’intérieur du pays connaît un taux de connectivité très faible ce qui est un frein au développement des TIC.
3. il existe quelques réseaux filaires locaux fiables mais inexploités pour l’internet.

Pour accélérer la mise en place du backbone national et permettre une meilleure gestion, la DMTIC opte pour une solution ouverte à tous les opérateurs.

Avant de lancer le plaidoyer en faveur du backbone national, la DMTIC est en train de préparer la réalisation d’une étude sur son impact technique et économique.

Programme

En finalisation

Responsables et structure

Président : Alphonse NTITA MISAKABU
Vice-Présidente : Françoise MUKUKU
Secrétaire Exécutif : Prof. Dominique MWEZE
Conseillers :
- Jean-Claude MWEPU
- Baudouin SCHOMBE
- Philomène MWAMBA

La structure comprend les organes suivants :
* l'Assemblée Générale ;
* le Conseil d'Administration ;
* le Secrétariat Exécutif.

Réseaux dont cette organisation est membre