BONOBOS DE BOLOBO ET ENVIRONS:UNE REALITE CONFIRMEE PAR WWF (FONDS MONDIAL POUR LA NATURE )

BONOBOS DE BOLOBO ET ENVIRONS : UNE REALITE CONFIRMEE
PAR WWF (FONDS MONDIAL POUR LA NATURE )

Depuis plusieurs années, l’ONG MBOU - MON – TOUR mène la campagne de sensibilisation pour la protection des bonobos dans les territoires de Bolobo, Mushie, Yumbi et dans la partie méridionale du territoire d’Inongo. Elle a attiré l’attention de l’opinion tant nationale qu`internationale sur les menaces auxquelles sont exposés les bonobos dans cette contrée. Au mois de mars 2005, elle a lancé un S.O.S sur son site web, dans un article intitulé « S.O.S en faveur des bonobos de Bolobo ».

Cependant, cette information n’avait pas été prise au sérieux par les organismes de conservation de la nature dont certains doutaient de la présence des bonobos dans la région précitée . Il a fallu attendre que WWF dépêche, vers fin 2005, une équipe sur terrain pour que cette présence soit confirmée de façon scientifique.

A ce jour, WWF a déjà effectué 5 missions sur terrain, lesquelles ont été couronnées de succès ; car les bonobos ont été observés à moins de 2 kilomètres de la ferme agro-pastorale de
Mbou-Mon-Tour. Une chaîne de télévision congolaise, Antenne A, avait même réalisé, pour le compte de WWF, un documentaire très intéressant sur la présence des bonobos dans la région précitée.

Depuis le 17 janvier 2005, WWF a affecté un chercheur permanent dans ladite ferme en vue de faire le suivi des bonobos, avec le concours des pisteurs bénévoles de Mbou-Mon-Tour.

Actuellement, 9 pisteurs bénévoles de Mbou-Mon-Tour ont été engagés par WWF et répartis sur les sites suivants :
- Ferme Mbou-Mon-Tour : 4 personnes
- Village Mpelu : 3 personnes
- Village Mbee : 2 personnes.

Voici par ailleurs les noms des responsables de WWF qui ont déjà observé les bonobos dans notre zone :
- Raymond LUMBUENAMO : Directeur National de WWF/ RDC ;
- Willy INOGWABINI : Chef du Projet Lac Tumba ;
- André KANDEM :Gestionnaire Technique du CBFP ;
- Richard CARROLL : Directeur chargé de l’Afrique et de Madagascar au sein de WWF/USA ;
- Samy MATUNGILA : Chargé du Bio-monitoring, affecté à la ferme Mbou-Mon-Tour;
-Guy TSHIMANGA : Chargé d’informations géographiques.

Il sied de noter que WWF y enverra, dans un bref délai, 2 autres chercheurs qui vont s’occuper du suivi des éléphants et des buffles dont la présence a renforcé davantage les potentialités touristiques de la contrée.
La zone d’intervention de Mbou-Mon-Tour est le territoire de Bolobo et environs, dans la province de Bandundu ; il s’agit en fait des districts des Plateaux et Maï-Ndombe, avec Bolobo comme point de mire.

Située à plus ou moins 300Km de Kinshasa, cette zone est constituée de l’angle formé par le fleuve Congo et la rivière Kasaï. On peut y accéder soit par bateau, soit par petit porteur après 55 minutes de vol. Elle est l’habitat naturel des bonobos le plus proche de Kinshasa. Sur le plan sécuritaire, cette zone n’a jamais été le théâtre d’un grave conflit armé. Voilà une grande opportunité qui s’offre aux touristes et autres chercheurs.
Il est important de rappeler que le bonobo tire son nom de la déformation de Bolobo, localité d’où provenaient les premiers spécimens vivants des bonobos envoyés à l’étranger. A ce titre, le Territoire de Bolobo et ses environs peuvent être considérés comme la Mère Patrie des bonobos.
Pour tous renseignements sur Mbou-Mon-Tour, veuillez contacter WWF/RDC ou consulter notre site www.societecivile.cd/membre/mmt ou encore nous écrire à l’adresse électronique : ongmboumontour@yahoo.fr

VISITER LE TERRITOIRE DE BOLOBO ET ENVIRONS,
C’EST DECOUVRIR LA MERE PATRIE DES BONOBOS.

Fait à Kinshasa, le 20/07/2006
Jean – Christophe BOKIKA NGAWOLO
Président de Mbou-Mon-Tour