RAPPORT DES ACTIVITES DE L'ONG NATIONALE HUMAN RESCUE/RDC.

ONG NATIONALE HUMAN RESCUE/RDC.
REPRESENTATION PROVINCIALE DE LA PROVINCE DU MANIEMA
RAPPORT DES ACTIVITES
.
0.AVANT PROPOS & ANNEXES

I. INTRODUCTION GENERALE

- Brève description du milieu, contexte, faits c’est-a dire breve analyse environnementale.

II. PRESENTATION DE L’ORGANISATION.

- Rappel de la Mission, Vision, des objectifs, des domaines d’intervention et sa programmation de l’exercice 2005.

III.ACTIVITES REALISEES.
- Par domaine d’intervention, les acteurs, les moyens, les objectifs, les resultats et l’impact(appreciation).
- Signaler les activites realisees non prevues, les sources des moyens et les raisons.
- Difficultes pour chaque activite et tentatives pour les surmonter.

IV. CONTRAINTES GENERALES.
- Au niveau du Bureau de coordination.
- Au niveau des groupements villageois ou OB.

V. CONCLUSION GENERALE.

I. INTRODUCTION GENERALE

L’ONG Human Rescue/RDC couvre au moins 150 km de part et d’autres comme rayon d’action. Dans ce contexte, nous allons nous baser plus sur le territoire de Kasongo qui est une entite administrative de la province du Maniema à l’Est de la RDC.
Elle est limitee au Nord par le territoire de Pangi et de Shabunda, à l’EST par le territotire de Kabambare, au SUD par le territoire de Kongolo et à l’OUEST par le territoire de Kibombo.
Sa superficie est de 16.201 km². Elle est habitee par une population majoritairement jeune estimee à 380.000 âmes.
Depuis 1996, la Province du Maniema a ete secouée par plusieurs episodes des guerres civiles qui ont dechire le pays. Ces guerres ont d’abord deverse des vagues successives des refugies rwandais et des deplaces congolais qui, lors de leur passage, investissaient les ecoles, les champs et d’autres infrastructures et biens publics ; qu’ils detruisaient et pillaient systematiquement sans merci et dont la population de Maniema continue à payer jusqu’aujourd’hui le prix de son hospitalite et de sa solidarite legendaire.
La population du Maniema en général estimée à un million et demi d’âmes, vivait essentiellement de l’agriculture,du petit commerce et de l’ elevage de petit betail ayant été mise aux arrets.
La guerre dite de liberation de 1996-2003 a servi de theatre à toutes sortes de violences et d’exactions commises par les differentes parties belligerantes.
Le rayon d’action de Human Rescue(Kasongo, Kabambare et Pangi) a été frappée avec comme faits saillants : la degradation generale des conditions de vie, la malnutrition qui a affecte meme les adultes( hommes) et surtout les femmes enceintes et/ou allaitantes, mortalite très élevée des enfants due à la malnutrition, à la diarrhee, aux diverses infections respiratoires... auxquelles se sont ajoutes des problemes d’ordre social et economique. Tous ces effets ont pour consequences, l’augmentation de la pauvrete, de la precarite sanitaire et alimentaire de la population avec un taux élevé d’analphabétisme et une augmentation de la mortalite et de morbidité
. Cependant les besoins et les carences sont enormes et dans l’immediat, hypotheque la relance. C’est dans ce contexte que Human Rescue, fidèle à sa mission et à sa vision avec le peu d’experience qu’il a en utulisant les moyens locaux, a propose les differentes activites qui viennent de se realiser pour l’an 2005.

II. PRESENTATION DE L’ONG Human Rescue/.

1. STRUCTURE/PERSONNEL

- L’ONG Human Rescue., est Organisation Non Gouvernementale du Droit Congolais ;. Crée le 16 mai 2000 ; et agrée par le Ministère de la Justice
- La Coordination.

1. L’assemblee Generale se reunit une fois l’an en session ordinaire. Elle reunit chaque annee 20 membres effectifs et les delegues de 30 organisations de Bases (OB) ou groupements villageois( communautaires) du rayon d’action de Human Rescue/RDC. Cet organe est la structure supreme de decision.
2. Le Conseil d ‘Administration est l’organe charge d’orienter et de suivre les recommandations de l’assemblee generale. Il se reunit 4 fois l’an en session ordinaire et en session extraordinaire chaque fois qui a necessite. Il a son sein 7 membres elus en Assemblee Generale Ordinaire des membres de Human Rescue. Il présente son rapport en Assemblee generale ordinaire des membres.
3. Le Commissariat aux Comptes : il est l’organe charge des controles du patrimoine de l’association. Il se reunit 4 fois l’an en session ordinaire et en session extraordinaire à tout moment qu’il y a l’opportunité.
4. La Coordination : c’est une structure permanente de l’association. Elle execute le programme d’action de l’association et gere au quotidien, la gestion courante de Human Rescue ; elle propose l’engagement et le licenciement de Personnel Technique au Conseil d’Administration(C.A). Son rapport est aussi presente à l’Assemblee Generale Ordinaire des membres. La coordination de Human Rescue a 8 Superviseurs Techniques pour chaque domaine d’intervention.

Human Rescue accompagne et organise 15 groupements villageois(GV ou GC) dans un rayon de 150 km de part et d’autre ; où on trouve 30 menages agricoles par organisation de Base soit 450 menages agricoles pour les 15 OB(GV). Il a 30 Moniteurs ou Animateurs Agricoles membres des OB accompagnes par Human Rescue, c’est a dire 2 moniteurs agricole par groupement villagoie. Ces Moniteurs/animateurs agricoles ou Vulgarisateurs encadrent et suivent sur terrain les activites agricoles pour les champs communautaires et pour les champs individuels des membres et des paysans.
37 agents travaillent dans 2 centres nutritionnels organises par Human Rescue à Kama( 210 km de Kasongo) et à Olimba ( 60 km de Kasongo). Le seul centre nutritionnel de Kama dans la zone de sante de Kampene qui est appuye en vivres par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) qui nous fournit 16.196 Kgs soit 16.196 Tonnes des vivres/Mois. Ces vivres sont achemines de Kindu a Kampene par vehicule et de Kampene à Kama par Velos des parents dont les enfants sont en charge dans le centre nutritionnel de Kama.
Donc l’effectif total du personnel Human Rescue est de 70 Agents dont 1 chargé de l’Administration et des Finances, de 8 Superviseurs et de 61 agents chargés de la Technique( Techniciens). A présent 4 encadreurs sont opérationnels dans 4 centres d’Alphabetisation organisés et appuyés par Human Rescue avec les moyens de bord.

2. VISION ET MISSION DE HUMAN RESCUE/RDC.

L’ONG Human Rescue/RDC a comme vision l’Auto-Promotion des groupements villageois (GV) ou OB qu’il accompagne, encadre et organise.
Il s’est assigné comme mission d’accompagner, d’encadrer, d’organiser, d’appuyer techniquement et moralement ses structures de Base.

3. OBJECTIFS

3.1. OBJECTIF GLOBAL

L’Auto-Promotion des organisations de Base (OB) ou Groupements Villageois de développement(GVD).

3.2. OBJECTIF SPECIFIQUE
- Augmentation la Production Agricole des Organisations de Base (OB) et des Paysans du rayon d’action de Human Rescue
- Faire participer la femme à la gestion des menages avec la Promotion de Gender( Collaboration entre l’homme et la femme).
- Reinserer socialement et economiquement les filles meres et femmes violees dans la communaute de leur milieu.
- Proteger les enfants dont leur Droit ne pas assurer.

II. ACTIVITES REALISEES

Presentation des Activites Prevues et realisees par domaine d’intervention, et nous signalons aussi, quelques activites non prevues mais realisees.

2.1. L’ASSEMBLEE GENERALE.

Il s’est tenue une assemblee generale ordinaire des membres pendant 3 jours à Kasongo, à la date du 16/12 au 18/12/2005. la session a eu lieu au centre culturel de Kasongo. Elle a reuni 35 personnes dont 20 membres effectifs et 15 delegues des Organisations de Base moyennant 1 personne par groupement villageois. L’AGO a ete convoquee par le president du Conseil d’Administration 1 mois avant sa tenue. Chaque membre a donne une cotisation speciale de 10$ U.S. en espece ou soit en nature pour la realisation de ses assises. Au total 350 $U.S. ont ete depense pour la tenue de l’AGO.
L’Assemblee generale avait comme ordre du jour :
· Programmation des activites 2006-2007.
· Elaboration du budget et fixation des cotisations annuelles et mensuelles des membres.
· Adhesion de nouveaux membres.
· Lecture et adoption des rapports des organes.
· Difficultes rencontrees durant l’exercice 2006.

Cinq groupes de 7 personnes ont ete constitues et chaque groupe a traite un seul point à l’ordre du jour, et venir les presenter encore en pleiniere pour les ajouts, les extensions et l’adoption.
Un climat serein s’est developpe à l’issu de l’AGO.
Deux collegues experts des autres ONGD ( organisation non gouvernmentale de developpement) venu de Kindu ont participe à ces assises et ont ete choisis à presider cette assemblee. Il s’agit des experts des ONGD suivantes :
· Mr Germain Musombo de l’ongd Cetac-d de Kindu.
· Mr Paul Kasongo de l’ongdh MALI/Kasongo(Maniema Liberte Kindu).
Commence chaque jour à 8 h00’ les travaux se cloturaient à 17h00 ou 18h00’.

DECISIONS PRISES PAR LA COORDINATION PROVINCIALE DU MANIEMA

A. Programmation des activites 2006-2007.
A l’issue de son assemblee generale, les membres de Human Rescue ont décidé a ce que, sa programmation des activites 2006-2007 , sur les activites agricoles, 15 champs de 1 ha seront organises par groupement villageois encadre par Human Rescue et Cernadi
Les spéculations suivantes ont ete prises en consideration :
· RIZ Irat 112 et 13 : 1200 Kgrs.
· ARACHIDES JL-24 : 1200Kgrs.
· MAIS variete KASAI-1 : 1000 Kgrs.
· SOJA variete IMPERIAL : 800 Kgrs.

La strategie de travail consistera à ce que la premiere recolte (R1) ne sera pas vendue, mais plutot sera redistribuee aux membres pour etre semee ; c’est seulement la seconde recolte produite (R2) qui sera, une partie vendue et une deuxieme sera distribuee à d’autres personnes avec la politique de rembourssement des quantites de semences reçues,afin de donner a d’autres menages.

1. dans le cadre de l’elevage et pisciculture :Une ferme pilote d’experimentation et de multiplication des geniteurs sera organisee et installee au village Maongo (à 20 km) de la cite de Kasongo, avec comme geniteurs chevres, moutons, poules, Lapins.Trois ou Deux etangs piscicoles seront organises aux villages Maongo(20 km), de Kilubi (95 km)et/ou Rudika(52 km), avec comme geniteurs Tilapia Nilotica.

2. dans le cadre de l’alphabetisation des adultes, Human Rescue va continuer à appuyer les 4 centres d’alphabetisation qui existent deja et augmenter d’autres dans les villages se trouvant localiser les groupements villageois accompagnes et organises par Human Rescue, mais selon les besoins de la Base.
3. dans le cadre de la sante /nutrition, nous voulons que la coordination des Programmes Human Rescue/RDC cherche d’autres partenaires afin de diversifier les intervenants qui peuvent donner un appui institutionnel pour les actions et les personnels des centres nutritionnels de l’association.
4. dans le cadre des infrastructures communautaires : les membres ont decide à ce qu’il y ait une animation-sensibilisation sur la fabrication des briques cuites qui vont servir à construire les ecoles et les latrines qui, actuellement sont construites en brique à daube avec des toitures en chaumes.
5. dans le cadre des Micro-Entreprise, l’assemblee a decide que 7000 savons de la marque « Savon medical » puisse etre fabriquee, distribuee et vendu aupres des membres des OB à un prix raisonnable par rapport au prix du marche. Une formation sur l’apprentissage de ce metier et d’autres metiers socio professionnels seront organises pour bien encadrer les filles meres et les femmes victimes de violences sexuelles pour leur reinsertion socio-economique dans la communaute.
6. dans le cadre de Renforcement des capacites : une animation et conscientisation sera organisee pour lutter contre les feux de brousse, et continuer avec la campagne sur la lutte anti erosive au quartier Kauta et à la cite de Kasongo.

· Elaboration du budget et fixation des cotisations annuelles et mensuelles des membres.

Le budget de 4950 $US a ete elabore par la commission qui a ete choisi de faire ce travail. La cotisation mensuelle pour chaque membre a ete fixee 5 $ US/mois au lieu de 2 $ US qui etait auparavant.

· Adhesion de nouveaux membres.

Trois nouveaux candidats qui veulent devenir membres effectifs de Human Rescue ont ete enregistres. Pour leur adhesion, ils sont obliges de donner à la caisse 10 $ US comme frais, et d’accepter à adherer aux statuts et reglement d’ordre interieur de l’association.

· Lecture et adoption des rapports de 3 organes.

Chaque organe a lu son rapport qui a été adopté par l’Assemblée : il s’agit du C.A, du CC et de la Coordination des Programmes.

2.2. LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le conseil d’administration s’est réuni 4 fois en session ordinaire, suivant les périodes ci-après :

- Le 31/03/2005 : première session ordinaire avec comme ordre du jour : suivi des décisions de l’assemblée general ; participation de l’ONG Human Rescue/RDC à la reunion de Coordination des Agences Humanitaires et Agence ONUSIENNE du Sud-Maniema en RDC. 6 membres ont ete presents à cette premiere rencontre presidee par le President du Conseil d’Administration(PCA).

- Le 1 juillet 2005 : deuxieme reunion pour le second trimestre a eu lieu au siege de Human Rescue avec comme ordre du jour : l’evaluation des activites du 1er trimestre et celles de 2e trimestre. 7 membres du C.A ont ete effectifs à cette rencontre.

- Le 30/09/2005 : la 3e session a eu lieu avec comme ordre du jour la preparation de l’AGO 2006 ; et lancement des invitations à la date prevue par les membres. 5 membres effectifs etaient presents.

- Le 1er /12/2005 a eu lieu la derniere session du CA qui avait reuni 7 membres effectifs pour preparer le rapport des activites à presenter à l’assemblee generale et l’evaluation generale de Human Rescue/RDC

2.3. LE COMMISARIAT AUX COMPTES

Cet organe s’est reuni 3 fois seulement en session ordinaire et 1 fois en session extraordinaire. Son mandant est de verifier et de controler les patrimoines de l’Association.
- En date du 05 avril 2005 que la premiere session a eu lieu. Il a ete remarque les membres effectifs de l’association sont irreguliers pour s’acquitter de leurs obligations vis à vis de l’association. Les autres patrimoines du Human Rescue sont en bon etat et bonne et du forme.
- Le 29/06/2005 la 2e session a eu lieu pour voir le fonctionnement du Conseil d’Administration et de la coordination. Les commissaires aux comptes ont ete rassures du bon fonctionnement par les rapports d’activites.
- La 3e session a eu lieu le 5/10/2005 pour faire l’audit des comptes de l’association aupres de la coordination des programmes par son service de l’administration et des finances.
- La session extraordinaire a eu lieu, le 09/12/2005, pour preparer le rapport à presenter à l’assemblee generale ordinaire.

2.4. LA COORDINATION

Durant 12 mois, la coordination Provinciale de Human Rescue/RDC a été opérationnel dans 4 territoires sur un rayon d’action d’environ 150 Km de part et d’autre du territoire de Kasongo où est situe le siege de l’association selon les axes suivantes :
- Axe Kipaka – Kampene ;
- Axe Nonda qui a 2 sous axes reparties comme suit : sous-axe Kasongo-Mwanadeke-Baraka ; et sous axe Kasongo-Olimba.
- Axe Wamaza – Mwangundu – Kilubi - Lusangi.
- Axe Kasongo - Bakwange( Kabanga – Kankumba).

Les activites suivantes ont ete realisees dans cet organe :

2.4.1. ANIMATION, CONSCIENTISATION ET FORMATION

C’est une activité principale de Human Rescue en rapport avec sa mission d’accompagnement et d’organisation des groupements villageois de développement à se prendre en charge.
L’action a ete menee dans 15 groupements villageois dont 5 sont feminins, 3 masculins et 7 mixtes.
Dans chaque groupement il ya un animateur et un moniteur agricole qui sont permanent dans le GVD et vivent avec les paysans.
Les animateurs qui realisent cette activite sont accompagnes par les superviseurs techniques de Human Rescue dans chaque domaine d’intervention.
L’animation des groupements a connu de bons resultats parce qu’il y a eu 24 seances d’animation pendant 12 mois. C’est à dire 2 seances d’animation par GVD encadres par Human Rescue et Cernadi
Il convient de signaler que une majeure difficulte rencontree dans la conscientisation et sensibilisation est la presence des ONGI-Humanitaires qui distribuent les aides sans suivi et sans la philosophie de mouvement associatif qui, elle, milite et prône « L’AUTO-PROMOTION ou la PRISE EN CHARGE DE LA POPULATION PAR ELLE-MEME. »
C’est pourquoi, dans ce cadre, une journee de reflexion s’est tenue avec comme theme « si tu me donne un poisson, je mangerai un jour, mais si tu m’apprends à pecher je n’aurai plus faim. »
Partant de toutes les difficultes rencotrees sur terrain, un protocole d’accord a ete signe entre L’ONG Human Rescue/RDC et les groupements villageois de developpement(GVD) accompagnes par lui.

GROUPEMENTS VILLAGEOIS DE DEVELOPPEMENT ENCADRES ET ACCOMPAGNES PAR l’ONG Human Rescue et Cernadi.

No DESIGNATION NOMBRE DE GROUPEMENT ET KILOMETRAGE SEXE OBSERVATION
GVD/KM NOMBRE DE MEMBRES MASCULIN FEMININ
1 GVD KAUTA 4 15 5 10 ZSR/KASONGO
2 GVD MILEMBA 7 12 5 7 ZSR/KASONGO
3 GVD LUKONGO 12 56 23 33 ZSR/KASONGO
4 GVD KABANGA 30 12 8 4 ZSR/KASONGO
5 GVD KANKUMBA 54 24 20 4 ZSR/KASONGO
6 GVD LUSANGI 110 6 2 4 ZSR LUSANGI
7 GVD KILUBI 95 60 30 30 TERR.KABAMBARE
8 GVD OLIMBA 60 62 25 37 ZSR/KASONGO
9 GVD MAONGO 20 35 25 10 ZSR/KASONGO
10 GVD YENGAYENGA 30 12 4 8 ZSR/KASONGO
11 GVD/MULANGABALA 35 11 5 6 ZSR/KASONGO
12 GVD MWANANDEKE 40 7 3 4 ZSR/KASONGO
13 GVD BARAKA 45 25 10 15 ZSR/KASONGO
14 GVD WAMAZA 75 6 4 2 TERR.KABAMBARE
15 GVD MWANGUNDU 85 37 12 25 TERR.KABAMBARE

N.B. Les groupements villageois de developpement accompagnes par Human Rescue attendent un renforcement des capacites effectif et total pour arriver aux bons resultats. Partant de l’animation-Sensibilisation, ces groupes de base ont pu realiser les travaux des champs communautaires et d’elevage. Ils ont ouvert avec leur propre initiative des centres d’alphabetisation de leurs femmes afin de les preparer aux elections democratiques qui se préparent dans le pays pour 2006. ils ont pu realiser egalement les travaux de la fabrication des savons et de la fabrication des briques cuites pour les constructions et réhabilitation des infrastructures sociales d’utilite publique telles que ecoles primaires, centres de sante et centre de vulgarisation agricole de Kabanga ainsi que le ferme d’elevage communautaire de Maongo( ancien projet de cooperation technique Belge ).

LES FORMATIONS

L’ONG Human Rescue/RDC a participe à 3 formations seulement :
· Formation des animateurs communautaires en MARP(Methodes d’Action et de Recherche Participative) ;
· Formation sur le Genre et Developpement ;
· Formation sur l’informatique.
1. formation des animateurs en MARP a ete organise par la GTZ(Cooperation Technique Allemande) projet Securite alimentaire. La formation a ete à Kindu ou le president du CA Monsieur Rigobert TSHATULA avait participe pour 6 jours.
2. formation sur le Genre et Developpement organise par CRONGD/Maniema(Conseil Regional des Organsations non Gouvernement de Developpement) qui a eu lieu à Kasongo où deux personnes avaient particpe entre autre Mme EUGENIE et Mr. Dieudonne AUSA. La formation a duree 3 jours.
3. formation sur l’informatique organise par la structure Fondation Tele Centre (FTC) à Kindu qui a dure 1 mois. Deux agents y ont participe : le president du CA Mr, Rigobert et Madame Agnès.

La formation en faveur des acteurs de Human Rescue reste un outil capital. Elle renforce les capacites pour un Savoir-faire de plus en matiere de l’auto-promotion des communautes.
Human Rescue , à son tour, a animé aussi 2 sessions de formation en faveur des animateurs de GVD(Groupement Villageois de Developpement) ; avec comme theme « Formation des formateurs en Alphabetisation » qui avait eu lieu du 1er /02 au 3/02/2005 à Kipaka à 45 Km de Kasongo. Dix alphabetiseurs ont ete formes.
Du 04/07 au 5/07/2005 a eu lieu à Kasongo une autre formation sur la dynamique de mouvement associatif et les enjeux de developpement. Cette formation organisee, à l’intention des animateurs de developpement a reuni 30 participants.

2.4.2. L’AGRICULTURE ET ELEVAGE

80 % de la population Kasongolaise et du rayon d’action de CERNADI pratique de l’agriculture et de l’elevage de petit betail. C’est ainsi que 90 % des GVD accompagnes par CEERNADI s’investissent dans ce domaine, qui constitue la source principale pour la survie du paysan.
Cette annee les GVD/CERNADI n’ont beneficiee que de l’annimation, sensibilisation aux Techniques culturales appropriees et aux conditionnements d’hygiene des animaux.
Cinq GVD, des parents dont les enfants avaient souffert de la malnutrition et lesquels etaient soignes sortis gueris, ont beneficie d’un appui en intrants agricoles et des semences de cultures maraicheres et vivriere de l’ONG Irlandaise CONCERN/Kasongo.
Quatre champs multiplicateurs des semences ont ete organises pour les speculations suivantes :
- RIZ variete IRAT 112 (1 Ha) ;
- MAIS variete KASAI I (1 ha)
- et ARACHIDES variete JL-24 (1 ha).

L’objectif de ce projet etait de disponibiliser aupres de tous de les GVD de Human Rescue des semences de tres bonne qualite en quantite egalement suffisante.
Apres la premiere intervention une autre activite devrait avoir eu lieu, dans le souci de doter 450 menages accompagnes et encadres par Human Rescue avec des semences et des outils aratoires. Dommage plusieurs difficultes d’approvisionner les sites ont ete rencontrees tel que le retard dans le calendrier agricole a ete remarque et les pluies ont ete irregulieres par rapport a cette saison.
Chaque GVD a son petit elevage des chevres et de volaille(poules) qui sont en divagation. C’est pourquoi avec notre animation – sensibilisation que certains paysans commencent à mettre en pratique les differentes conditions d’hygiene d’elevage moderne de petit betail. Pour une bonne orientation .Human Rescue pense organiser une ferme pilote d’experimentation et de multiplication des geniteurs dans la region avec un programme specifique pour le volet de l’Agriculture et Elevage.

2.4.3. CENTRE D’ALPHABETISATION

L’ONG Human Rescue/RDC avec la collaboration de l’ONG CERNADI ont organisées 9 centres d’alphabetisation des adultes dans 6 villages où se trouvent les differents groupements villageois de developpement encadres et accompagnes. De ce 9 centres ouverts, il n’y a que 6 qui ont ete operationnels avec 7 guides encadreurs. Le nombre de apprenants etaient de 298 personnes dont 143 femmes adultes et mariees, 115 jeunes filles- meres et 40 hommes maries.

Les centres d’alphabetisation ont ete organises en faveur des groupements villageois suivants :

No GVD/Groupement villageois de developpement Kilometrage Nombre de centres Nombre d’apprenants encadreurs Observation
1 GVD KAUTA 4 1 67 1 Appuyé par Cernadi
2 GVD LUKONGO 7 1 35 2 Appuyé par Cernadi
3 GVD OLIMBA 60 1 30 1 Appuyé par Cernadi
4 GVD SAMBA 45 1 30 1
5 GVD BARAKA 45 1 46 2 Appuyé par Cernadi
6 GVD MWANGUNDU 80 1 40 1 Appuyé par Cernadi
7 GVD WAMAZA 1 20 1
8 GVD KILUBI 90 1 15 1 Appuyé par Cernadi
9 GVD KABANGA 30 1 15 1
TOTAL 9 298 11 encadreurs

Commentaires :

L’ONG Human Rescue/RDC a connu beaucoup de difficultes d’ordre financier ,surtout pour organiser et appuyer ces centres.
Pour contourner certaines d’entre elles, nous avons été obligés de louer aupres de tierces personnes des livres et manuels pour les encadreurs. Par ailleurs, pour les autres centres non operationnels, les encadreurs se sont décourages par manque de motivation et d’un programme adapté. Ils ont abandonné tout simplement les apprenants.

2.4.4. APPRENTISSAGE DES METIERS ET FABRICATION DES SAVONS
ARTISANALS

19 femmes victimes de violence sexuelle pendant la guerre de 1996-2003, ont appris à fabriquer les savons artisanals moyennant les produits locaux tels que : l’huile de palme, huile palmiste soude caustique, les couleurs ou les differents colorants et un parfum de savon local. Ce metier aide ces femmes et filles – meres à se prendre en charge. Pour Human Rescue, C’est une façon de les reinserer socialement et economiquement dans la communaute. et aide chaque femme et fille mére avec 1 kg de Soude Caustique comme un Kit de reinsertion sociale apres la formation.

Pour permettre à l’association de fonctionner, 5000 cubes de savons ont ete fabriques dans le cadre de s’auto-financer. Ces savons ont ete vendus à 0,10 $ qui a rapporté une somme de 500 $ US. Cette action est à suivre par le l’animateur et le technicien malgre les moyens tres limités.

Fait à Kasongo par le Coordonnateur Provinciale de l’ONG Human Rescue/RDC
Déo Kabonga

Chef d’antenne.