Programme MIDA dans les Pays du Grands Lacs III.

Le Programme MIDA Grands Lacs est mis en œuvre
> depuis 2001 par
> l'Organisation Internationale pour les Migrations
> avec le soutien
> financier de la Direction générale de la Coopération
> au
> développement Belge. Ce programme entend contribuer
> au
> développement des pays des Grands Lacs à travers la
> mobilisation
> des ressources des communautés burundaise,
> congolaise et rwandaise
> résidant en Europe.
>
>
>
> Le Programme MIDA Grands Lacs est un programme de
> renforcement des
> capacités visant à développer des synergies
> potentielles entre
> les profils des migrants africains et les besoins
> des 3 pays de la
> région des Grands Lacs. Il s'appuie sur le transfert
> de
> compétences et de ressources (intellectuelles et
> financières) de
> la diaspora africaine au bénéfice des pays
> d'origine. Pourvus
> de leurs compétences, de leurs nouvelles idées et
> savoir-faire
> acquis à l'étranger, les migrants représentent un
> atout
> énorme pour le développement de leur pays d'origine.
>
>
> La mobilité des personnes et des ressources se
> traduit par des
> retours temporaires, de longue durée ou virtuels, et
> toujours
> volontaires. Quelle que soit l'option choisie, le
> programme
> n'entend pas porter préjudice au statut légal des
> migrants
> dans leur pays de résidence.
>
>
> Conformément aux Documents Stratégiques de Réduction
> de la
> Pauvreté des trois pays, le programme MIDA concentre
> ses activités
> dans trois secteurs considérés comme prioritaires
> pour le
> développement national des trois pays, à savoir la
> santé,
> l'éducation et le développement rural. Au Rwanda, le
> programme
> intervient également dans le secteur de la justice.
> Le programme
> contribue au développement de ces secteurs par des
> transferts de
> divers types :
>
>
> · des transferts physiques : visites séquentielles
> brèves,
> longs séjours et retours permanents
>
>
> · des transferts virtuels : services consultatifs
> à distance/
> développement de cours d'enseignement en ligne
>
>
> · des transferts financiers : information sur les
> canaux de
> transferts de fonds et les opportunités
> d'investissement dans les
> pays d'origine.
>
>
>
>
>
>
>
> Les transferts physiques
>
>
> Les missions de courte ou longue durée soutenues par
> le programme
> répondent aux besoins exprimés par les institutions
> des 3 pays.
> Ces besoins, après une procédure de sélection, sont
> mis en
> ligne sur notre site Internet :
> www.midagrandslacs. org
> . Les membres de
> la diaspora
> burundaise, congolaise et rwandais résidant en
> Europe peuvent ainsi
> consulter les offres et y répondre. Les candidats
> sont ensuite
> évalués et choisi, pour une mission. Les missions
> peuvent durer
> jusqu'à un an, une indemnité de recouvrement des
> frais de
> subsistance est prévue pour l'expert. De plus, le
> programme prend
> en charge le billet d'avion, l'assurance, les frais
> de visa, et
> peut doter l'expert du matériel nécessaire pour
> l'accomplissement de la mission, qui est
> généralement
> laissé en dotation à l'institution bénéficiaire.
>
>
> Des projets de retours permanents sont également
> soutenus. Dans ce
> cas le Programme aide la réinsertion de l'expert
> dans le six
> premiers mois de son retour.
>
>
> Pour la période 2007-2008, 160 missions sont
> envisagées, dans
> l'ensemble des trois pays.
>
>
>
>
>
>
>
> Les transferts virtuels
>
>
> Ce volet permet le transfert de compétences grâce à
> l'exploitation des nouvelles technologies
> d'information et de
> communication (NTIC), notamment dans le domaine de
> l'enseignement
> universitaire. Ainsi, des cours en ligne et des
> activités de suivi
> des missions physiques sont mis en place dans le
> cadre de ce volet. Pour
> l'année 2007, 3 cours en ligne, mis en place par
> des professeurs
> membres de la diaspora et résidant en Europe, sont
> envisagés,
> ainsi que des cours de formation aux NTIC pour les
> professeurs des
> universités de la région et à l'enseignement à
> distance.
>
>
>
>
>
>
>
> Les transferts financiers
>
>
> Les transferts de fonds constituent un grand
> potentiel
> d'investissement, que la Diaspora détient vis-à-vis
> de son
> pays d'origine comme de son pays d'accueil. Le
> Programme entend
> renseigner la diaspora sur les moyens d'envoi
> d'argent et sur
> les opportunités d'investissement dans leur pays
> d'origine.
> Etant donnée la nature privée de ces fonds, le
> programme MIDA
> Grands Lacs n'entend pas organiser les transferts
> d'argent mais
>

Publié par Madame Chantal Nyota
Chargée des Communications au sein de l'ONG Human Rescue/RDc
à Kinshasa
e-mail:cantal99999nyota@yahoo.fr
web:www.societecivile.cd/node/535