ACTED se retire à Kitutu, quel avenir pour les enfants malnourris!

La fermeture de la base ACTED à Kitutu a suscité beaucoup d’émotions de la part des familles des enfants mal nourris, de la population, des autorités locales et coutumières.

Les activités nutritionnelles laissées n’ont pas d’avenir car le Bureau Central de la Zone de Santé (BCZS) n’a pas des capacités de faire fonctionner les centres nutritionnels mis en place par ACTED. D’après les bénéficiaires des centres ; c’est un manque de volonté de la part des responsables de la Zone de Santé, dans moins de deux semaines ; les matériels laissés par ACTED (vélo, balance, casserole et mobilier) sont mis en vente aux yeux des bénéficiaires par les responsables de BCZS Kitutu.

Néanmoins, ACTED s’est retiré de la Zone en laissant à 15 organisations de base (ONG locales), des outils de transformation qui vont permettre à la population de soulager leurs misère surtout du côté femmes et enfants qui se bousculent aux heures de pointe pour moudre du manioc à un seul moulin installé par l’ONG APIDE.

En effet, trois associations ont bénéficié de moulins à manioc, maïs et soja. A Kitutu centre, l’association Action Nutritionnelle pour l’Enfance « ANE » qui avait emblavé deux hectares mixtes de maïs et soja commence déjà la mouture de ces dernières. Les femmes solidaires pour la paix « FESOP » du quartier « Bazee » de Kitutu et COBADER/Mitobo à Sugulu vont faciliter la mouture de manioc et encourager les femmes à commercialiser la farine de manioc vers le marché de Kibe et de Kamituga.

De plus 12 presses à huile améliorée « Munyonga » ont été distribuées à 12 associations de Kitutu et ses environs.