177 Congolais bientôt expulsés des Pays-Bas

Pour le gouvernement hollandais, c’est un retour dans la dignité dans la mesure où la plupart des concernés ont acceptés volontiers de rentrer au pays. Leur séjour étant devenu illégale faute de papiers valables. Selon André Dellevoect, tous les coupables d’actes criminels, seront rapatriées de force. Une prise en charge financière de réintégration leur sera allouée. 100 euros pour chaque mineur, 500 euros pour les adultes et 1000 euros pour des familles de plus de trois enfants. Le diplomate hollandais confirme que des entretiens se poursuivent avec les autorités congolaises. C’est pour l’éducation des enfants et de la recherche de l’emploi pour les adultes qui seront rapatriés. C’est à ce titre qu’une mission des services hollandais de migration séjourne depuis quelques temps à Kinshasa.

Madame Chargée Nyota,
Chargée des Communications de l'ONG HUman Rescue/RD.Congo.
Web:www.sqocietecivile.cd/node/535