le HCR salue la détermination des autorités de la RD.Congo pour le rétour des réfugiés Congolais.

- Le président du comité exécutif du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) a salué mardi à Kinshasa la volonté des autorités de la République démocratique du Congo (RDC) de régler la question du retour des réfugiés, à l'issue d'une visite de cinq jours dans le pays.

"Nous avons été très touché par la détermination des autorités congolaises de voir résolu, une fois pour toutes, le problème des réfugiés ici au Congo", a déclaré le Zambien Love Mtesa, au cours d'un point de presse.

M. Mtesa, qui a entamé sa visite en RDC par le Katanga (sud-est), s'est entretenu lundi et mardi à Kinshasa notamment avec le président de l'Assemblée nationale, les ministres de l'Intérieur, des Affaires étrangères ainsi qu'avec des responsables de la société civile pour "encourager le retour des réfugiés" dans leurs milieux d'origine.

Il a assuré l'appui de son institution pour le retour "volontaire" de quelque 320.000 Congolais réfugiés notamment au Burundi, en République du Congo, au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie ainsi qu'en Zambie.

Depuis le début de l'année, 27.476 Congolais ont regagné leurs milieux d'origine au Sud-Kivu (est), au Katanga (sud-est) et en Equateur (nord-ouest) , selon le HCR.

M. Mtesa, qu'accompagne la directrice du bureau Afrique du HCR, la Libérienne Marjon Kamara, a lancé un appel à la paix et à l'unité nationale pour permettre le développement en RDC.

"Le développement du pays dépendra de la paix (...) car le Congo est le coeur de l'Afrique. Une fois qu'il est touché, c'est l'ensemble de la région qui le sera", a-t-il rappelé.

M. Mtesa a lancé le week end à Mitwaba, à environ 300 km au nord de Lubumbashi (capitale du Katanga), un projet d'appui à l'intégration des déplacés qui avaient fui les exactions des miliciens locaux Maï Maï en 2005.

Ce projet, financé par les gouvernements américain et allemand, consiste notamment à construire dans ce territoire des abris pour 500.000 ménages et à réhabiliter 300 km de routes des dessertes agricoles sur l'axe Manono-Mitwaba, distant de 150 km.

Pour la Coordinnation Nationale de l'ONG Human Rescue/RD.Congo,
Madame Chantal Nyota,
Chargée des Communications.
Web:www.societecivile.cd/node/535