Un avion s'écrasse encore une fois de plus en RD.Congo à l'Aéroport de N'djili.

Vingt-cinq personnes ont été tuées jeudi dans l'accident d'un avion d'une compagnie privée congolaise qui s'est écrasé sur un quartier de l'est de Kinshasa, et deux ont survécu, selon un nouveau bilan fourni par la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc).
"L'avion avait à son bord 27 personnes dont 25 ont péri, et deux membres d'équipage, un mécanicien de bord et une hôtesse, ont survécu", a déclaré à l'AFP Michel Bornnardeaux, porte-parole de la Monuc citant des sources officielles locales.
Des témoins ont affirmé à l'AFP que l'appareil avait touché une dizaine de maisons avant de prendre feu, à Masina, un quartier populaire de l'est de la capitale congolaise, proche de l'aéroport.
Le ministre de l'Information, Toussaint Tshilombo Send a affirmé à l'AFP "qu'il y avait encore plusieurs morts dans des maisons touchées" par l'avion et a jugé "prématuré à ce stade de donner un bilan exact" du drame.
Selon des sources médicales, 21 personnes blessées au sol ont été admises à l'hôpital Roi Baudouin, non loin du lieu de l'accident.
L'avion s'est écrasé peu après son décollage. Il assurait la liaison entre Kinshasa et Tshikapa, au Kasaï occidental (centre).
Dans un premier bilan, une source policière sur place avait déclaré qu'il n'y avait "aucun survivant" parmi 19 personnes à bord.
Les accidents d'avion sont fréquents en RDC, dont la flotte aérienne - qui compte plus d'une cinquantaine de compagnies privées et une compagnie nationale - est essentiellement composée de vieux avions de fabrication soviétique peu entretenus et dont certains volent sans licence en règle.
En 1996, un avion-cargo Antonov 32 s'était écrasé sur un marché près du centre de Kinshasa, faisant plus de 300 morts. En 2003, un Iliouchine-76 s'était écrasé entre Kinshasa et Lubumbashi, faisant au moins 200 morts.
Toutes les compagnies congolaises, à l'exception de la société privée Hewa Bora qui assure une liaison entre Kinshasa et Bruxelles, figurent sur la liste noire des compagnies interdites de vol dans l'Union européenne.
Source AFP.

Pour Human Rescue/RD.Congo;
Gilbert Kasongo,
Adjoint en charge des Communications Human Rescue/Kinshasa.

Diffusez ces messages et informations autour de