ASADHO demande une commission d’enquêter sur la corruption des députés lors du renouvellement du Bureau du Parlement de la RDC

COMMUNIQUE DE PRESSE N°017/2009
« L’ASADHO demande la mise en place d’une commission parlementaire chargée d’enquêter sur les allégations de corruption de certains députés nationaux ».
-----------------------------------------------------

L’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, exprime sa vive préoccupation face aux multiples allégations de corruption de certains députés nationaux lors l’élection de l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale et de la dernière interpellation de deux Ministres.

Plusieurs informations parvenues à l’ASADHO font état de la distribution des sommes d’argent à certains députés nationaux à la veille de l’élection du nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale et du vote de la motion de défiance contre les Ministres des affaires étrangères, Monsieur TAMBWE MWAMBA, et de la communication et des médias, Monsieur Lambert MENDE.

L’ASADHO reste profondément préoccupée par cette pratique dans la mesure où elle fausse le jeu démocratique et prive la majorité de citoyens congolais des ressources financières qui peuvent être consacrées à la promotion et à la protection de certains droits fondamentaux tels que les droits à l’éducation et à la santé.

Elle déplore le fait que les allégations de corruption susmentionnées - qui ternissent gravement l’image de l’Assemblée Nationale, socle de la démocratie – n’aient fait jusqu’à ce jour l’objet d’aucune enquête parlementaire susceptible d’identifier et de faire sanctionner les corrupteurs et corrompus.

Eu égard à ce qui précède, l’ASADHO exige :

Ø AU PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE:

D’envisager la possibilité de faire mettre en place au cours de cette session une commission parlementaire chargée d’enquêter sur lesdites allégations de corruption ;

De rendre public le rapport de cette commission ;

Ø AUX DEPUTES NATIONAUX :

De prendre l’initiative pour demander, conformément à l’article 138 de la Constitution [1] la mise en place de cette commission d’enquête.

Fait à Kinshasa, le 26 mai 2009

ASADHO
Me Jean Claude KATENDE : Président National


Brève description du lien

ASADHO Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme African Association for the Defense of Humans Rights Pour toute information, veuillez contacter : Me Jean Claude KATENDE : Président National ASADHO B.P.16737 KINSHASA 1, R.D. Congo Téléphone :(00243) 811.729. 908 Me Georges KAPIAMBA : Vice Président National Téléphone :(00243)814.043.641