Bientôt, un Centre socio-culturel

Bientôt, un Centre socio-culturel
(Rega Diana Sangewa (Stg Ifasic) et Eddy Kabeya )

Considérée comme la commune la plus peuplée de Kinshasa, la capitale congolaise, Kimbaseke va, bientôt se doter de son premier Centre socio-culturel depuis sa création. Le cadre choisi est situé sur l’avenue Vundulu n°1 bis, près du Complexe scolaire de l’Armée du Salut en allant vers le cimetière. C’est la propriété de l’Asbl culturelle Atelier Théâtr’Actions, ATA en sigle qui a été félicité par les autorités provinciales et coutumières pour ce geste lors de la cérémonie de pose de la première pierre, samedi 30 mai 2009. Une manifestation grandiose qui a vu le Chef coutumier et ses lieutenants asperger l’alcool traditionnel « Nsamba » et le « makasu » en signe de sanctification du Centre. Alors que de son côté, le Représentant du Vice-gouverneur a officiellement posé la pierre proprement dite.

Justifiant son choix d’ériger en ce lieu une grande bibliothèque, une salle de spectacle, d’internet et de ciné-vidéo, José Bau Diyabanza, Commissaire général de l’Ata a souligné : « Cette initiative vise à faciliter les jeunes de cette commune de rester à la Une d’actualité du monde sans aucun complexe face à leurs collègues d’ailleurs. Ils pourront s’approprier le savoir-faire et accéder aux jeux sains d’esprits favorisant le progrès social d’une communauté en particulier et d’une nation en général. Ceci étant la suite logique d’une enquête qui a révélé un triste bilan. A savoir, la commune de Kimbaseke dispose de 178 terrasses ou débits de boisson et 87 cellules de prière mais aucun cadre sain de divertissement pour ses enfants ! » Prenant la parole à son tour, le Chef coutumier du village Mfumu Ngandu a, tout en encourageant l’Ata, exaucé les autorités au respect de la parole donnée. « Cette population souffre de presque tout alors qu’elle est l’épine dorsale de la ville de Kinshasa. Mais, elle souffre toujours de manque d’énergie, d’eau et d’infrastructures malgré les engagements des politiques lors de la dernière campagne électorale ! » Pour le représentant du Vice-gouverneur de Kinshasa qui a été au four et au moulin pour le soutien du projet Ata : « Nous ne devons pas baisser le bras à cause de la crise multiforme qui frappe la RDC. Cause pour laquelle le gouvernement provincial encourage de telles initiatives qui contribuent à l’effectivité des cinq chantiers de la République. A la population de ce lieu, nous appelons à la prise de conscience afin d’en assurer la protection » Belles cérémonies agrémentées chaleureusement par la Fanfare Masolo, composée de jeunes de la rue, et le ballet folklorique Mikama de Humbu.

2009-06-03


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Site officiel de l'Atelier-Théâtr'Actions "ATA"