Opération kimia II : 49 maisons brulées par les FDLR à Butetegele

Les villages de Butetegele, Tunkele et Kalokalo se sont vidés à la suite des attaques des FDLR à Butetegele du 24 septembre dernier. Ces habitants sont concentrés à Kakemenge et à Kitutu, bien que ces deux villages d'accueil se sentent aussi sous la menace.

A Kitutu, chef lieu de la chefferie, on a dénombré 11.841 personnes déplacées par effet des attaques des FDLR, personnes provenant des villages Bakongo, Mulombozi, Kazuza, Kakolokelwa, Matebo, Kagelegela, Butetegele, Tunkele, Kakolokelwa.

Le 25 septembre, un major de la FARDC a pris la décision de partager les recettes de CODEWA asbl perçues au beach de Mela pour financer la prise charge de ses militaires en traque aux FDLR, dans le cadre de l'opération kimia II.

Le CODEWA souhaite que les moyens prévus par les autorités pour financer l'opération kilia II, soient mis à la disposition de ces militaires chargés de sécuriser les citoyens victimes de cette opération. Au beach de Mela, CODEWA, après avoir construit un pont en câbles a reçu l'autorisation du chef de la chefferie des Wamuzimu, de faire payer la traversée sur le pont en vue d'apurer sa dette envers les ouvriers qui ont construit le pont. Les recettes générées sont insuffisantes pour assurer la maintenance de ce pont et l'apurement du passif. Mais devant la force des armes des uns et des autres, la population ne peut que subir !


Brève description du lien

Voir ici les statistiques des derniers déplacés de guerre vivant à Kitutu