Une balle perdue tue de nouveau à Kingabwa

COMMUNIQUE DE PRESSE N°012/ACVDP2009

Une balle perdue tue de nouveau à Kingabwa

Saisi par la population de Kingabwa, l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP) dénonce plusieurs cas de violation des droits de l’homme au quartier Kingabwa dans la commune de Limete.
En effet, dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre 2009, une balle a arrêté la vie de Monsieur Arnold TUMBA, âgé de 29 ans et père de plusieurs enfants devant le salon de coiffure « La Main de Dieu » de son ami qui se situ aux croissements des avenues Nganga et Koweit où il prenait de l’aire.
Le corps de ce dernier se trouve à la morgue de l’hôpital général de kinshasa ex Maman Yemo. Selon cette population, les éléments de la police congolaise qui tiraient dans l’objectif de poursuivre les jeunes Kuluna qui semaient le désordre au concert de Bill clinton.

En dehors de cas, l’ACVDP déplore également plusieurs cas de torture perpétrés à l’endroit de la population de Kingabwa par les éléments de la Garde Présidentielle basés sur l’avenue du fleuve toujours dans le même quartier ce dernier trimestre.

En rapport avec ces cas, l’ACVDP
- exige une enquête pour que la lumière soit faite sur la mort de Monsieur TUMBA
- demande aux autorités tant administratives que militaires de la communique de Limete de contrôler les policiers qui étaient en service le week à Kingabwa
- autorités tant militaires que civiles de faire respecter les droits de l’homme tout en appliquant les instruments juridiques internationaux ratifiés par la RDC

Crispin KOBOLONGO KONGUNDE

Président