Adoption internationale en RDC : Pax Juniors recherche des partenariats

L’adoption, au plan national et international, est une piste susceptible de contribuer à la réinsertion socio-familiale des enfants congolais en situation difficile parmi lesquels l’on compte de nombreux enfants rejetés, abandonnés, accusés de sorcellerie, habituellement maltraités, orphelins, etc, tel que catégorisé à l’article 62 de la loi n°09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant en République Démocratique du Congo. Dans ce pays où le dernier recensement de la population date de 1986 et où les statistiques relatives aux différents secteurs de la vie nationale font défaut, « on peut noter provisoirement que le nombre d’enfants en rupture familiale et sociale est estimé à 30.000 ». C’est ce qui ressort d’un document publié conjointement par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Etat congolais, intitulé « Questions-Réponses sur les enfants de la rue ».

Face au manque de subventions des centres d’accueil, tenus pour la plupart par des privés, à l’institutionnalisation involontaire de l’hébergement des enfants en situation difficile à Kinshasa et en provinces ainsi qu’ à la sous-information de la population sur l’adoption nationale et la notion de familles d’accueil, PAX JUNIORS persiste à soutenir que l’adoption internationale, pratiquée dans le respect des normes édictées dans la convention de La Haye du 29 mai 1993, peut contribuer à sauver la vie de nombreux enfants congolais sans lien/soutien familial. C’est dans cette optique que cette ONG congolaise de formation des enfants messagers de la paix et de promotion des droits de l’enfant, basée à Kinshasa et dans la province du Kasaï Occidental, tend la main aux partenaires nationaux et internationaux pour la réalisation des enquêtes sociales. Celles-ci portent aussi bien sur les cas des enfants concernés par une procédure d’adoption internationale intrafamiliale que sur des situations des enfants congolais en quête de familles adoptives étrangères. Cette ONG collabore avec différents centres d’hébergement tenus par des responsables honnêtes (religieux et laïcs) tant à Kinshasa que dans la ville de Kananga, capitale de la province du Kasaï Occidental.

Pour mener à bien ce partenariat dans le domaine de l’adoption internationale, PAX JUNIORS dispose d’une équipe pluridisciplinaire constituée de psychologues, d’éducateurs sociaux, de conseillers juridiques et de communicateurs. Tous ces volontaires, dévoués à la cause de l’enfant en situation difficile, n’attendent que les propositions des partenaires pour creuser la piste de l’adoption internationale et contribuer à l’épanouissement d’un certain nombre d’enfants congolais sans espoir.

Pour l’ONG PAX JUNIORS

Job NKUNA KATENDE

Directeur adjoint, Expert en protection de l’enfant