RAPPORT DE L’ATELIER DE PLANIFICATION ET ASSEMBLEE GENERALE

1. INTRODUCTION
1.1. PRESENTATION DE LA SODEC
Créée à Kinshasa en 2000, l’association sans but lucratif dénommée ”SOLIDARITE POUR LE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE”, en sigle ”SODEC”, est opérationnelle à Kinshasa et dans d’autres villes de la république démocratique du congo (Kananga dans le Kasai – Occidental, Mbuji mayi dans le KASAI ORIENTAL, Goma dans le NORD KIVU, Kikwit dans le BANDUNDU, luozi dans le BAS CONGO, et Lubumbashi dans le KATANGA.)

SODEC Asbl est reconnue par les autorités compétentes à travers les documents ci-après :
 Autorisation d’installation délivrée par la commune de Limete sous le n°0132/DECO/2001
 F.92/6004 délivrée par le Ministère de la Justice et Garde des Sceaux en 2001
 Certificat d’enregistrement délivré par le Ministère de la Santé sous le n°MS.1255/DSSP/30/585 du 01 février 2005
 Certificat d’enregistrement délivré par le Ministère de la Condition Féminine et Famille sous le n°840/MIN/CONDIFFA/SG.CONDIFFA/DCOORSE/059/2005
 Attestation d’Immatriculation n°10/50/SG/DR/2001 délivré par le Ministère de l’Agriculture, Pêche et Elevage
 Certificat d’enregistrement n°MJS/SG/2123/0005/2006 délivré par le Ministère de la Jeunesse et des Sports
 Avis favorable n°MJS/CAB/2100/TEI/0134/2006 du Ministre de la Jeunesse et des Sports

1.2 OBJECTIF DU RAPPORT
Tel que pensé, l’atelier avait pour objectif global d’aider la Solidarité pour un Développement Communautaire, SODEC en sigle, sur sa marche comme organisation, de se poser des questions de savoir si elle est efficiente ou déficiente dans ses actions, pour objectifs spécifiques de :
• Renforcer la cohésion des membres autour des objectifs dans le sens qu’ils sont sensibilisés et mobilisés sur la participation dans la définition des actions à mener ;
• Capitaliser les recommandations de diagnostic organisationnel du 23 au 26 Février 2011 afin d’outiller l’organisation des structures et fonctionnement souple et moderne ;
1.3 RESULTATS ATTENDUS ET CRITERES D’EVALUATION
Tel que conçu, l’atelier a pour résultats :
• Amendement des textes régissant l’organisation ;
• Planification opérationnelle des activités ;
• Renouvellement des mandats des dirigeants.
L’atteinte de ces résultats devait être évaluée en fonction des critères suivants :
 L’existence des statuts amendés ;
 L’existence d’un plan d’action ;
 P V de l’élection des dirigeants.
1.4 L’ORGANISATION DE L’ATELIER
L’atelier a été organisé par la Solidarité pour le Développement Communautaire en sigle SODEC avec l’appui financier du projet d’appui au renforcement des capacités des acteurs non étatiques qui est un projet de l’union européenne placé sous supervision de la commission pour le fond européen de développement en sigle COFED.
2. DU DEROULEMENT DES TRAVAUX
Le Centre Pastoral LILOBA dans la commune de LEMBA a servi de cadre ce mercredi 2 mars, à l’ouverture des travaux de l’atelier de planification et l’assemblée Générale de la solidarité pour le développement communautaire en sigle SODEC. C’est aux environs de 10heure, sous une forte pluie que le coup d’envoi est lancé.
2.1 DEROLEMENT PROPREMENT DIT
1èr JOUR : MERCREDI 2/03 /2011
Initialement prévue à 9h00 selon le programme, l’activité de la Solidarité pour le Développement Communautaire a débuté avec 1heure de retard. C’est dans ce contexte que le modérateur du jour Mr BAKER BAKENGE a lancé le coup d’envoi des activités. D’entrer en jeu, le modérateur a présenté le programme de l’atelier puis a invité le premier intervenant à prendre la parole. Dans son mot, Mr JOSEPH TSHIBALABALA Secrétaire général de la Solidarité pour le Développement Communautaire en sigle SODEC a présenté le bienvenu aux participants et à l’assistance qui est composé non seulement des membres de la SODEC mais aussi des invités et professionnel de media.
La deuxième intervenante en la personne de Mme BRIGITTE IYELE, chargée de mission adjointe du projet d’appui au renforcement des capacités des acteurs non étatique en sigle projet ANE. Dans son intervention Mme BRIGITTE a circonscrit le cadre et l’étendue d’ intervention du projet ANE avant de souligner l’intérêt que présente cet atelier pour les membres de la SODEC en particulier et toute la communauté nationale en général qui le bénéficiaire direct des services de la SODEC. Elle a indiqué que cet atelier n’est pas une solution immédiate à tous les problèmes qui se posent sein de la SODEC, mais plutôt un processus qui devra avoir des structures, organes viables à influencer les partenaires ;à élaborer un plan directeur pour la bonne marche de l’organisation. Quant à l’assemblée générale, comme toute organisation des humains, doit être dynamique et capable de s’adapter à la nouvelle loi en vigueur. Cette assemblée permettra de prendre certains décisions sur l’élaboration du plan d’action, sur le projet, sur la gestion, sur la modification des certaines dispositions statutaires
Le troisième intervenant de cette tranche protocolaire c’est Mr MUAMBA PATRICK, PRESIDENT du conseil d’administration de la solidarité pour le développement Communautaire en sigle SODEC. Prenant la parole, Mr PATRICK a commencé par la présentation des délégations présentent dans la salle.
Il s’agit de : nord kivu, Bandundu, Kasaï oriental, Kasaï occidental ; Bas Congo et Kinshasa. Après cette présentation des délégations, il aborde ses propos en donnant les orientations sur les travaux conformément aux directives de diagnostic organisationnel de la sodec tenu à Kinshasa du23 au 26 février 2011.Puis présente ses remerciement respectivement au projet ANE sans lequel pareil rencontre n’aurait eu lieu, les partenaires techniques et financières traditionnel de la SODEC pour leur accompagnement et les ONGs partenaires. C’est sur ce, qu’il déclare ouvert l’atelier de planification et l’assemblée générale de la SODEC.
Reprenant la parole, le modérateur suspend les travaux pour une durée de 45 minutes pour une photo de famille et le cocktail.
Aux environs de 12 heures, le modérateur demande aux participants de regagner la salle pour la suite des travaux, ce qui fit fait.
Une fois installé dans la salle , le modérateur a invité les participants a se présenter à tour de rôle puis vient le temps de la validation de mandat des participants qu’il dénombra à 30 dont 20 membres effectifs de la SODEC et 10 invités des organisations partenaires en fonction soit de leurs expertises ou leurs expériences.
Cette opération est suivi par l’adoption du règlement de l’assemblée générale, le modérateur fera la lecture du texte qui était préparé par le comite préparatoire que la plénière de l’assemblée générale a jugée recevable pour examen, amendement et adoption. De l’examen de l’article, un à un on est arrivé à adopter le texte final.
Vu la lourdeur des participants après cette exercice, le modérateur les invite tous à se mettre débout et à participer à un jeu de relaxation en formant simultanément des petits groupes de 2,3…dès qu’il en donne le signal. Après trois essaie, il demande aux participants de reprendre les places.
Le troisième point qu’introduit le modérateur après la pause de cocktail c’est l’élection du bureau de l’assemblée générale avec quatre postes à pourvoir :
1. Président, 2. vice président,¬ 3. rapport, 4. rapporteur adjoint.
Après l’appel à candidature par le modérateur, les candidats suivants se sont présentés :
JEAN KADIMA pour la présidence ;
HENRIETTE KANKOLONGO pour la vice présidence ;
MEDARD BANKIBANKI et DAGO ITENDE pour le rapportage.
Une durée de 5 minutes fut donné à chacun des candidats pour séduire les électeurs afin d’obtenir les faveurs des votes. C’est ainsi que les votes donnèrent le résultat suivant :
1 JEAN KADIMA Président vote par acclamation ;
2 HENRIETTE KANKOLONGO vice Présidente vote par acclamation ;
3 MEDARD BANKI BANKI Rapporteur vote par acclamation après un
Consensus avec DAGO ITENDE ;
4 DAGO ITENDE Rapporteur adjoint voté par acclamation.
Le bureau ainsi constitué, a était invité par le modérateur de gagner l’estrade afin d’être installé. Après leur installation, le Président du bureau de l’assemblée générale suspend la séance pour une concertation entre le bureau et le modérateur c’était à 14h00’.
La séance suspendu est ouverte à 15h00’ par le Président du bureau, qui après avoir passé au vote l’ordre du jour, retiendra les points suivants :
• Présentation des états de lieux provinciaux ;
• Présentation de l’état général de la SODEC ;
• Echanges et débat sur ses exposés.
La province du KASAI oriental est la première à prendre la parole par sa déléguée Mlle HENRIETTE KANKOLONGO qui a parlé des activités réalisées dans la sensibilisation des jeunes dans les milieux scolaires sur le VIH/SIDA, Les violences sexuelles et l’enregistrement des enfants à l’ état civil. Des difficultés rencontrées sont : manque d’infrastructure de base, des moyens financiers et des documents officielles de l’organisation. Elle est suivi par la province du NORD KIVU représentée par le pasteur SAMSON ILUGA qui pour sa part fait la sensibilisation sur les violences sexuelles étant donné que c’est la province la plus touché par ce fléau puis par la province du KASAI occidental avec Madame MATILDE TUJIBIKILE et enfin par la province de Bandundu représentée par Mr NOEL.
Tous ont presque le point commun : manque des moyens matériels et financiers. Annexe pour les rapports complets.
2ème JOUR : JEUDI 3 /03 /2011
Ce deuxième jour des travaux de l’assemblée générale a été ouvert par le Président et maitre de séance avec un léger retard, c'est-à-dire à 10h00’ au lieu de 8h30’ initialement prévu.
La proposition de l’ordre du jour qui est adopté se présente comme suit :
• Lecture du rapport de la première journée ;
• Intervention de Mr JEAN PAUL facilitateur et expert ayant conduit l’atelier de diagnostic organisationnel de SODEC afin de présenter à l’assemblée générale les recommandations de ces travaux ;
• Présentation par la conseillère juridique des dispositions statutaires ne cadrant pas avec la réalité sur terrain et enfin l’examen des statuts pour leurs amendements.
Abordant le premier point, le rapporteur a lu le rapport de la première journée d’une façon très synthétique vu le retard avec lequel les travaux ont débuté et la présence déjà dans la salle de Mr JEAN PAUL BENEWA. Après débat sur le rapport que les participants ont trouvé trop sec et sans détails, ils ont proposé que ce point soit traité après l’intervention de Mr JEAN PAUL BENEWA, une proposition adoptée à l’unanimité par les participants.
Quant à JEAN PAUL BONEWA, l’intervention tournera sur les forts et faibles de la SODEC et recommande que les forces soient consolidées et pour les faiblesses, un renforcement de capacité pour élan harmonieux de l’association. Parmi les remarques il y a eu :
Comme points forts : la présence des statuts et ROI, malgré l’existence réelle d’un seul organe, l’association fonctionne, la présence remarquable des femmes parmi les dirigeant 3sur5 soit 60%,
Comme points faibles : statut non adapté à la législation en vigueur en matière des ASBL , non respect des organes traditionnel des Asbl, la classe dirigeante est dominée par un groupe, manque des vision claire qui doit conduire les dirigeants, mauvaise définition des objectifs, les femmes jouent le rôle des figurant, cumul de fonction au sein de conseil d’administration, disfonctionnement des organes,
Après avoir évoqué ces forces et faiblesse de SODEC, il recommande :
L’amendement des statuts et le règlement Intérieur, élaboration de manuel des procédures,
Le renforcement dans la fixation de la vision, des objectifs et les stratégies de l’organisation,
Les détails de ces recommandations seront dans le rapport de travail sur le diagnostic organisationnel de la SODEC. Cette intervention se terminera par une photo en famille entre Mr JEAN PAUL BENEWA et les participants.
Reprenant la parole, le rapporteur fait la lecture détaillée du rapport de la première journée qui, cette fois ci est adopté avec beaucoup des satisfactions de l’assemblée.
Prenant la parole la conseillère juridique, Mme MELANIE MAKASSI a insisté sur les incohérences contenues dans les statuts que ca soit sur les organes ou sur les fonctionnements. Elle conclut par la modification urgente de certaines dispositions contenue dans ces présents statuts.
Une proposition passée aux votes et adoptée à l’unanimité, et c’est la pause repas.
A la reprise des travaux, le Président donne la parole au rapporteur pour faire la lecture des statuts article par article afin d’un éventuelle amendement par les participants. Cette opération alla jusqu’à la fin de la journée et la séance est levé à 18H05’.

3ème JOUR : VENDREDI 4/ 03 /2011
Le Président de l’assemblée a ouvert les travaux de ce vendredi 4 mars en annonçant l’ordre du jour ci après : lecture et adoption du rapport du jeudi 3 mars 2011 et la poursuite de la lecture pour amendement et adoption des statuts.
Après l’adoption de l’ordre du jour par l’assemblée générale, le président a donné la parole au rapporteur qui a procédé à la lecture du rapport du 3 mars 2011 lequel rapport a été adopté par l’assemblée générale moyennant quelques amendements.
Sur l’ordre du Président, le rapporteur commença la lecture des différents articles des statuts pour amendement. Ce point est allé jusqu’à la pause repas. Cette journée a été honoré par la présence du chef de division en charge des associations et encadrement de la jeunesse du ministère de la jeunesse et sports qui avec les participants a pris part active au débat avec son expérience du terrain.
Prenant la parole après l’autorisation du Président de l’assemblée générale, le Président du conseil d’administration a suggéré que les dispositions relatives aux ressources, finales et transitoires étant presque standard pour toutes les organisations, le bureau pouvait s’en charger. Une proposition largement adoptée par l’assemblée. C’est sur cette note que sur l’initiative du Président du conseil d’administration, le point sur le traitement du plan d’action a été proposé et adopté pour la suite des travaux. C’est ainsi peu avant la pause repas, le canevas (modèle) d’élaboration du plan d’action a été projeté. Trois groupes de travail en atelier sont constitués autours de ces questions afin de présenter un draft du plan d’action 2011 à adopter en plénière.
Les travaux sont suspendus et la séance levée à 17heure 35’ et ne reprendra que samedi 5 mars à9h00’ ;
4ème JOUR : SAMEDI 5 /03 /2011
Comme d’autres journées, le quatrième et dernier jour de l’assemblée générale et l’atelier de planification des activités de la SODEC a ouvert ses travaux par adoption de l’ordre du jour qui constitue les points suivant :
• La lecture du rapport de la journée du 4 mars 2011,
• La mise en commun des travaux des ateliers ;
• L’élection des membres des organes de l’association, installation des nouveaux élus et la cérémonie de clôture.
La parole est donnée au rapporteur pour faire la lecture du rapport de la troisième journée. Qui a été adopté avec quelques recommandations sur la forme. Le deuxième point qui est celui de la restitution des travaux des ateliers.
On commença avec le 2eme atelier, puis le premier atelier et en enfin c’est le tour du 3ème atelier. Après cette mise en commun, le Président de séant constitue une commission électorale pour diriger les élections. Celle-ci sera composée des quatre personnes qui sont : Pasteur SAMSON ILUNGA Président ; Mlle SONIA KINGO vice Présidente ; Mr SERGE et Mlle HIACINTHE MPANZU respectivement rapporteur et son adjoint.
Après leur installation, la commission présentera un code électoral de six articles qui est adopté par les participants et lance un appel à candidature pour les organes et les postes suivants :
Conseil d’administration ; comité de gestion et collège de commissaires aux comptes et les candidatures suivant sont enregistré :
PATRICK MWAMBA au poste du président du conseil d’administration ;
LYLY TUMBA au poste de vice présidente ;
Mè JEAN KADIMA au poste de rapporteur ;et
ALPHA MBUYI au poste du rapporteur adjoint.
JOSEPH TSHIBALABALA au poste de coordonnateur national ;
MELANIE MAKASSI au poste de coordonnatrice adjointe en charge des programmes ;
AGNES MUJINGA au poste de coordonnatrice adjointe en charge de finance et d’administration ;
MEDARD BANGI BANGI au poste de commissaire au compte ;
DAGO ITENDE au poste de commissaire au compte ;
PAUL BAKAJIKA au poste de commissaire au compte.
Tous ces membres ont été votés par acclamation.
Notons que cette journée a connu les visites des personnalités telle que :
Mè Marie André MUILA le questeur de comite de suivi du symposium national de la société civile,
Mr André BEKAMBO coordonnateur national de COSI R D Congo qui est l’un des partenaires financiers de la solidarité pour le développement communautaire en sigle SODEC ;
Mr MUTANDA représentant le Secrétaire Général de la Jeunesse ;
Dans son mot de clôture, Mr JUSTIN MUTANDA, représentant le Secrétaire Général au Ministère de la Jeunesse et Sports a invité les jeunes à consolider la paix et s’inscrire dans le schéma des élections afin d’éviter au pays des situations telle que vécue en Afrique du nord actuellement. Il a exhorté les organisations d’encadrement des jeunes de se mettre en ordre avec les services publics de son ministère avant de mettre fin aux travaux, il a demandé aux autres organisations des jeunes de suivre l’exemple de la SODEC.
DECLARATION FINALE DE L’ASSEMBLEE
Du 02 au 05 mars 2011, les membres de l’ong Solidarité pour le Développement
Communautaire, en sigle SODEC, se sont réunis en assemblée générale extraordinaire combiné avec un atelier de planification organisé au Centre Pastoral LILOBA de Kinshasa/Lemba avec l’appui technique et financier du Projet ANE.
En effet, cette session extraordinaire de l’assemblée générale a été la plus grande recommandation de l’atelier sur le diagnostic organisationnel que SODEC avait organisé à Kinshasa du 23 au 26 février 2011 dans la salle des réunions du RODHESIC avec l’appui technique et financier du Projet ANE.
Le diagnostic organisationnel de SODEC consistait à identifier les forces et les faiblesses de l’association, et, à exploiter les potentiels d’amélioration de ses facteurs de performance pour une prise de décision engageant le long terme.
Ce diagnostic organisationnel avait pour but de déceler les problèmes, d’en trouver les causes et les pistes de solutions afin de définir les critères de succès en vue d’une nouvelle orientation.
A l’ouverture de la session extraordinaire de l’assemblée générale de SODEC, la cérémonie était marquée par le mot de bienvenue suivi de l’allocution de la Chef de mission adjointe du Projet ANE et du mot d’ouverture.
Mr Joseph TSHIBALABALA prenant la parole en qualité de Secrétaire Général de SODEC avait souhaité une cordiale bienvenue aux invités et aux membres de SODEC tout en leur présentant ses remerciements pour avoir rehaussé de leur présence à cette cérémonie.
Madame Brigitte IYELI, en sa qualité de Chef de mission adjointe du Projet ANE, avait indiqué que l’assemblée générale n’était pas une solution immédiate à tous les problèmes qui se posent au sein de SODEC ; mais, plutôt un moment fort de prise de décision qui devra donner à SODEC des organes viables avec la modification des statuts et leur adaptation à la nouvelle vision.
Mr Patrick MWAMBA, en sa qualité de Président de SODEC, a d’abord rappelé la politique générale de SODEC depuis sa création en 2000 jusqu’à ce jour.

Ensuite, ayant relevé les forces et les faiblesses de SODEC, le président a signalé la présence des délégués de Kinshasa et ceux de provinces. Les chefs d’antennes provinciales étaient présentées à tour de rôle. Il s’agit de :
- Apôtre ILUNGA MUTOMBO, Chef d’antenne provinciale Nord Kivu basé à GOMA ;
- Mme Mathilde TUJIBIKILE, Chef d’antenne provinciale Kasaï – Occidental basée à Kananga ;
- Mr Noel NDABASELE, Chef d’antenne provinciale Bandundu basé à Kikwit ;
- Mme Henriette KANKOLONGO, Chef d’antenne provinciale Kasai – Oriental basée à Mbuji Mayi ;
- Mr Benjamin NZUZI, Chef d’antenne provinciale Bas – Congo basé à Matadi.
Et enfin, pour terminer son mot, le Président a déclaré ouvert l’atelier de planification stratégique et l’assemblée générale extraordinaire.

Après la pause, il y a eu la validation des mandats des participants suivi de l’adoption du règlement intérieur et l’élection des membres du bureau de l’assemblée générale. Le bureau était composé de 4 membres élus aux fonctions en regard de leurs noms. Il s’agit de :
- Me Jean KADIMA, Président
- Mlle Henriette KANKOLONGO, Vice – Présidente
- Me Médard BANKI BANKI, Rapporteur Général
- Mr DAGO ITENDE, Rapporteur Général Adjoint

Après son installation, le bureau a soumis au vote l’unique point inscrit à l’ordre du jour, à savoir : « état de lieu des provinces ». L’ordre du jour étant adopté, la délégation de chaque province a fait son exposé sur les activités réalisées, les difficultés rencontrées et les perspectives d’avenir.

La deuxième journée, l’ordre du jour adopté comportait les points ci-après :
- Adoption du rapport de la première journée ;
- Orientation sur la vision et les objectifs de SODEC ;
- Raison d’amendement des statuts.

Après lecture, le rapport de la journée précédente était adopté moyennant amendement.

Quant à l’orientation sur la vision et les objectifs de SODEC, Mr Jean Paul avait donné le rapport synthèse de l’atelier qu’il avait animé sur le diagnostic organisationnel de SODEC. Il a souhaité que SODEC ait un manuel des procédures.

Au sujet de l’amendement des statuts de SODEC, prenant la parole en qualité de conseillère, Me Mélanie MAKASI a donné les raisons ci-après :
- Nécessité d’adapter les statuts à la loi en vigueur bien que SODEC était créée avant la promulgation de la loi n°004/2001 du 20 juillet 2001 portant dispositions générales applicables aux asbl et aux établissements d’utilité publique ;
- Prise en compte des recommandations de l’atelier sur le diagnostic organisationnel de SODEC au sujet des organes de SODEC.

Après l’exposé de Me Mélanie MAKASI, l’auguste assemblé avait décidé de modifier les statuts conformément aux recommandations de l’atelier sur le diagnostic organisationnel de SODEC.
Ainsi, les statuts de SODEC étaient amendés pendant deux jours successifs.

La troisième journée, les statuts étant amendés, les organes de SODEC sont :
- L’assemblée générale : organe suprême et délibérant ;
- Le conseil d’administration : organe de suivi et de contrôle des décisions de l’assemblée générale. Cet organe dirigé par un président est composé de 4 membres élus pour un mandat de 3 ans renouvelables en tenant compte du genre. Il est responsable devant l’assemblée générale ;
- Le comité de gestion : organe exécutif de SODEC traduisant en activités les orientations de l’assemblée générale sous la supervision du conseil d’administration. Cet organe, chargé d’assurer la gestion quotidienne des activités, est composé de 3 membres élus pour un mandat de 3 ans renouvelables. Il est responsable devant l’assemblée générale et le conseil d’administration ;
- Le commissariat aux comptes : organe de contrôle de la gestion des activités. Cet organe est composé de 3 membres élus pour un mandat de 3 ans renouvelables. Il est responsable devant l’assemblée générale.

Pendant l’atelier de planification, les participants se sont répartis en 3 groupes pour travailler sur base d’un canevas mis à leur disposition. La mise en commun des travaux en groupe a donné un plan stratégique triennal.

Compte tenu des amendements apportés aux statuts de SODEC, une commission électorale créée séance tenante avait conduit l’assemblée générale élective. Ainsi, les nouveaux dirigeants étaient élus pour animer les organes statutaires aux fonctions en regard de leurs noms.

1. Conseil d’administration :
- Mr Patrick MWAMBA, Président
- Mlle Lili TUMBA, Vice – Présidente
- Mr Jean KADIMA, Rapporteur Général
- Mr Alpha MBUYI, Rapporteur Général Adjoint

2. Comité de Gestion :
- Mr Joseph TSHIBALABALA, Coordonnateur National
- Mme Mélanie MAKASI, Coordonnatrice Nationale Adjointe chargée de Programme
- Mlle Agnès MUJINGA, Coordonnatrice Nationale Adjointe chargée de l’administration et des finances

3. Commissariat aux comptes :
- Mr Médard BANKI BANKI, Président
- Mr DAGO ITENDE, Vice – Président
- Mr Paul BAKAJIKA, Rapporteur

La quatrième journée, Mr André BEKAMBO Coordonnateur du Programme COSI en RDC avait rehaussé de sa présence dans le cadre du partenariat signé entre COSI-RDC et SODEC.

A la fin des travaux, Mr Justin MUTANDA Représentant personnel du Secrétaire Général à la Jeunesse avait prononcé le mot de clôture en félicitant les membres de SODEC pour la tenue de l’assemblée générale extraordinaire et l’élaboration d’un plan d’action opérationnel 2011.

Fidele BADIBANGA
RAPPORTEUR
0814459555