Joseph KASA-VUBU est à la RDC, ce que Georges WASHINGTON est aux Etats-Unis !

L’histoire de la RDC et des Etats-Unis présente plusieurs similitudes.Celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle des deux figures principales de l’Indépendance de ces deux pays situés de part et d’autre de l’Atlantique.

Nous sommes de l’autre coté de l’Atlantique, vers la fin du 18e siècle.
En ces temps-là, treize Etats d’Amérique sont encore des colonies anglaises. Arrivés à maturité, ils commencent à éprouver un besoin de liberté c’est-à-dire un besoin de se prendre en charge et d’assumer les conséquences heureuses et malheureuses de leur libre vouloir. Ligués d’instinct contre les colons anglais, les « treize » décident de faire route ensemble dans une union des Etats-Unis d’Amérique. Ce rêve se transforma d’abord en projet, puis en chantier.Pour finalement donner lieu le 04 juillet 1776 à la rupture du cordon ombilical.
Ainsi naquit la République américaine formée par l’union des treize ex-colonies anglaises.

Les « treize » ont lutté ensemble. Plusieurs illustres personnages ont marqué l’histoire de l’Indépendance de cette République américaine. Mais un seul nom émerge de façon claire et nette. Il sera le tout premier Président de cette République américaine. Etant une République qui a rompu avec un Royaume, il refusera, le titre de Roi que ses pairs allaient lui coller.

L’histoire nous apprend que la République américaine composée de 13 Etats deviendra l’ancêtre des Etats-Unis d’Amérique formée de la cinquantaine d’Etats actuels avec Georges WASHINGTON comme Père de la Nation. Nom qui sera d’ailleurs collé au front de la Capitale géographiquement située à l’autre extrémité de l’Union.

Aujourd’hui quand vous regardez les Américains, vous voyez clairement qu’ils sont des Neveux de l’Oncle Sam, et Enfants de Georges WASHINGTON. Ils en ont l’air, le mental et l’esprit.

Nous sommes en Afrique, au milieu du 20e siècle.
En ces temps-là l’Afrique est encore un continent formé de colonies anglaises, portugaises, françaises, belges, espagnoles ... !
L’Etat « Indépendant » du Congo (EIC) est une colonie belge. C’est un vaste territoire d’Afrique Centrale construit autour du bassin du majestueux fleuve Congo. Ce territoire s’étend de l’Atlantique jusqu’à la région ou s’entremêlent volcans actifs et éteints, hauts sommets montagneux et grands lacs.

Au beau milieu du 20e siècle,le rêve de liberté poussa le peuple de l’EIC à revendiquer son Indépendance.
Ce rêve sera d’abord un projet (presqu’utopique), puis un chantier qui mobilisera plusieurs illustres personnages politiques de l'EIC.

L’histoire va s’accélérer après le 04 janvier 1959. De sorte que l’Indépendance sera proclamée le jeudi 30 juin 1960.Sans atermoiements ni précipitation du Royaume de Belgique.
Les Pères de l'Indépendance du Congo/Kinshasa :Ils étaient nombreux à la Table Ronde de Bruxelles.Ils ont lutté ensemble.Main dans la main. Quoique moins bouillant, moins tumultueux, mais plus taciturne et plus tacticien, le personnage de Joseph KASA-VUBU émerge. Il sera le tout premier Président de la jeune République du Congo avec Léopoldville comme Capitale (Qui, plus tard, deviendra Kinshasa) Capitale géographiquement située à l’autre extrémité du pays.

KASA-VUBU était amusé par le titre de « Roi » que beaucoup voulaient lui coller. Etant une République qui avait rompu avec un Royaume, le titre de « Roi » qu’on lui collait ne pouvait être qu’une blague qui faisait partie de l'euphorie de l'Indépendance.

Ainsi naquit la République du Congo/Kinshasa.

L’histoire nous apprend que la République du Congo/Kinshasa qui fut démocratique dès les années soixante du 20e siècle abandonnera cette forme de gouvernement, puis redeviendra démocratique. Elle abandonnera aussi le nom de Congo pour devenir Zaïre, puis récupèrera le nom du Congo. (Au fond, les deux noms faisaient allusion au seul majestueux fleuve Congo, symbole de l’unité d’un seul pays construit autour de son bassin).

D’où son nom actuel de RDC (République Démocratique du Congo), DRC en anglais (Democratic Republic of Congo).

Aujourd’hui, avec l’érection de « La Statue du Grand Homme » en pleine festivité du Cinquantenaire, les Congolais donnent enfin l’impression d’avoir reconnu en Joseph KASA-VUBU, le Père de leur Indépendance et donc le Père de leur Nation.D'autant plus qu'il fut le Premier Chef d’Etat qu’ils ont eu, qui est et demeure la figure historique et politique principale de leur pays.

C’est finalement Joseph KASA-VUBU qui demeure la référence absolue lorsqu’on doit établir la lignée des Chefs d’Etat qui se succédent au pays RDC.

Que dire à ceux qui ne croient pas que la grandiose figure qui vous salue au Rond-point « Kimpuanza » (Indépendance, en langue Kikongo) est bien « La Statue du Grand Homme » ?
Sinon, de venir à Kinshasa.
De venir nombreux à Kinshasa!
De venir contempler de leurs propres yeux la Statue du Grand Homme !

DINGANGA NLANDU
didodinganga@yahoo.fr
Tiré d’un article du même Auteur,en préparation sur Joseph KASA-VUBU