Les Etats-Unis sont une synthèse de l'humanité toute entière !

Considérés jusque-là comme « Terres Inconnues »l’ Afrique Centrale (Région où se situe la RDC) et l’Amérique (Le Nouveau Monde) – sont « découverts » par les Explorateurs européens vers la fin du 15e siècle (Vers 1492 plus exactement).

Qu’on se rappelle les Explorateurs qui avaient pour noms Diego Cao, Amerigi Vespucci ...

L’histoire nous apprend que Diego Cao a « découvert » l’embouchure du Fleuve Congo.

Tandis que Amerigi Vespucci a « découvert » la terre des Indiens d’Amérique (Les Peaux Rouges)

L’histoire nous apprend aussi qu’il y aura Traite transatlantique pendant plusieurs siècles. Si bien qu’aujourd’hui, les Etats-Unis sont une synthèse de l’humanité toute entière. Ils presentent un beau mélange humain dont celui venant de la région où se trouve la RDC.

Vrai ! Il est vrai que cela s ‘est passé dans la douleur.

En RDC, la province riveraine de l’Atlantique – le Bas Congo – (Province dont Kasa-Vubu a ses attaches ancestrales) fut frappée par la traite transatlantique. Elle porte jusqu’aujourd’hui les traces des plaies non-cicatricées de cette affaire.

Dès lors, la RDC et les Etats-Unis ne peuvent-ils pas bâtir une nouvelle coopération dans plusieurs domaines (culturelle, scientifique, technologique…) fondée sur cette affaire ?
Ne pourraient-ils pas aussi, sur la même base, écraser définitivement le spectre hideux de la « balkanisation » qui menacerait la RDC depuis sa naissance ?

En route vers son deuxième cinquantenaire en tant que République (troisième en tant qu’Etat), la RDC tient à consolider son unité - dans la diversité - autour du bassin du Fleuve Congo (second débit mondial après l’Amazone) et à marcher droit vers son plein développement.

Jules DINGANGA N’LANDU