Communiqué de Presse N° 008/H.R/2011

HUMAN RESCUE DRC ONG Nationale Avenue Cimbushi n° 22, Motel Fikin - Commune de Limete Tél. : 00243 98906684 – 00243 813788710 – 00243 898069350 E-mail : humanrescue@hotmail.com Web : www.societecivile.cd/node/535
Personnalité juridique : Arrêté ministériel n° 0460/MINJUST et GS/2007 Kinshasa/R.D.CONGO

Communiqué de Presse N° 008/H.R/2011:

Dénonciation des mécanismes mis en oeuvre par les services de sécurité congolais ANR et services spécialisés dans les ambassades de la RD. Congo à l’étranger pour mettre hors état de nuire la dynamique des combattants a l’étranger, hostile au régime en place au Congo Kinshasa.

Nous, ONG Nationale de Promotion, Protection et Défense des Droits de l’Homme HUMAN RESCUE/DRC dénonce les mécanismes mis en oeuvre par le gouvernement de Kinshasa pour mettre hors d’état de nuire la dynamique des combattants qui prend de plus de l'ampleur en Europe, au Canada, aux USA, en Afrique du Sud, ainsi que leur ramification même au Congo. A cet effet, une liste des personnes reprenant les têtes d'affiches des mouvements des combattant circulent dans les murs de services de renseignement congolais "ANR" qui signifie Agence Nationale de Renseignement et ainsi qu'auprès des attachés des ambassades de la RD. Congo en Europe, aux USA et au Canada pour ces fins.
De façon non exhaustive, voici les noms des ténors ainsi ciblés dans les pays suivants: Mbano Menengo (U.K) Kamanda (U.K) Noel kisiyoke (U.K) Ebalo gbagba (U.K) Rex Kazadi (france) Odon Mbo (france) Nsali Bongenge Martin (France) Roger Bongos (France) Freddy Mulongo (france) Richard Mukome (france) Rolain Mena (France) Lulendo (France) Monga Lowenga Amin(France) Patrick Moyebe (france) Marie Claire Lusamba (France) Essai sumbu (france) Roger Kabeya (France) Etienne Lopala (France) Nkouka Mambila (France) Pierre Mbandu (France) Ibrahim Dekeke (France) Ruffin Pabu (france) Eric Nsiala (France)Andre Bossikiala (France) Annie Bolamba (france) Modeste Mangala (France) Ferdinand Lufete (France) Michel Malu Malu (France) Rebecca Yoka (France) Michel Baluka (France) Walonga Pongele (France) Cedric Mulenda (France) kinavuili Grace (France) Philippe Mbela (France) Pierrot Itela (France) Rigobert Akanga (France) Lazayday Ntita (France) Firnmin Bondo (France) Papitcho Olenga (France) Marie inyongo (France) Hubert losi Koko (France) Raymond Mutamba (France) Alongo (Belgique) Jeannot Kabuya (Belgique) Boketshu (Belgique) Henri Muke (Belgique) Placide Jesus Eluki (Hollande) Apotre LG Peniel (Suède) Elton Elukessu (Norvège) Jean de Dieu Heri Bahati (Norvège) Mungu Wakonkwa Twali (Norvège) Patricia Texeira (Norvege) Mburugu Ntambaka Robert (Norvège) Musa Longange (Norvège) Olivier Bolya (Canada) Gygy Lukusa (Canada) L'or Mbakama (Canada) Claude Imeka(USA)

Pour mieux comprendre la prise au sérieux par les autorités congolaises, des activités d'éveil et de mobilisation des masses des combattants soutenues à travers le message "Kabila dégage", et "révolution à la tunisienne le 6 décembre 2011" il y a des relever les faits suivants:

1. l'adresse du ministre des affaires étrangères Monsieur Alexis Tambwe Mwamba, faite au cours de la réunion tenue à Kinshasa par ce dernier avec les Ambassadeurs accrédités en RDC, qui a fait état de l'inertie des pays hôtes face à la montée des activistes combattants et autres résistants dans les capitales Européennes et en Amérique.

2.La mise en exécution du mot d'ordre donné par le Vice premier ministre de l’intérieur Monsieur Adophe Lumano Bwana Nsefu aux services de sécurité et services spéciaux de la police afin de mettre hors d’état de nuire toutes ramifications au pays (des répondants, des noyaux des sympathisants, aussi des familles) des combattants par des arrestations, enlèvement,... Cfr. communique de la VSV dénonçant l'enlèvement des 20 personnes opérés dans la nuit du mardi 9 août sur l’avenue Marais, quartier Funa, dans la commune de Limete, à Kinshasa, par près de quarante hommes en tenue des FARDC, de la police nationale et de la Garde Républicaine.

3. Le refus de quitter le Congo et la confiscation du Passeport à Monsieur BABY BALUKUNA, Journaliste et activiste congolais vivant en Belgique en séjour d'Affaires en RDC;

4. La saisie du Passeport du Musicien Congolais proche de l'opposition Marie Paul en partance pour le Congo Brazzaville;

5. Le non issue du contentieux judiciaire planant sur la mort controversée de Monsieur Armand Tungulu, Combattant de Belgique en séjour à Kinshasa, mort dans les cahots de la garde Présidentielle.

De ce qui précède, l'ONG Nationale de Promotion, Protection et Défense des Droits Humains en RD. Congo recommande aux autorités congolaises :
- De mettre fin à toute action visant à étouffer les actions des congolais dits "combattants";
- D'accepter la pluralité des pensées et de liberté d'expression ainsi qu’abstenir d'imposer la pensée unique, surtout dans ce contexte électoral,
- De respecter les dispositions de la constitution de la République Démocratique du Congo en matière des libertés individuelles et d'association.
- De libérer sans conditions les personnes arrêtées arbitrairement. A la communauté internationales - Assurer la protection des personnes nominalement citées ci-haut ainsi que leurs proches,
- De faire pression aux gouvernements de la RDC en vue de mettre fin aux actions pouvant être qualifiées des dérives totalitaires, Aux organisations oeuvrant dans la promotion et la défense des droits de l'homme:
- De dénoncer tout acte de violation des droits de l'homme commis en RDC; - Renforcer les mécanismes de monitoring sur terrain surtout en cette période électorale,
- Renforcer les mécanismes de plaidoyer et de lobbying auprès partenaires

Fait à Kinshasa, 26.08.2011

William Wenga Bumba, Coordonnateur National et Secrétaire Exécutif du Réseau Provincial des ONG des Droits de l’Homme de la Ville/Province de Kinshasa en sigle REPRODHOC/Kinshasa.
www.reprodhoc-kinshasa.org,
www.societecivile.cd/node/535