Organisation à Kinshasa, d’un atelier de création théâtrale

Organisation à Kinshasa, d’un atelier de création théâtrale

Kinshasa, 12/09 (ACP).- Le commissaire général de l’ASBL ‘’Atelier théâtre action (ATA), a annoncé, mardi à Kinshasa, lors d’une interview accordée à l’ACP que l’atelier de création théâtrale qu’organisé son association sous le thème « impunité », « marque l’ouverture de la saison culturelle 2012-2013 ». M. José Bau a indiqué que parmi les activités de cette saison, figurent également la sensibilisation à travers les pièces de théâtre, la lecture à la bibliothèque communautaires et l’animation autour du livre. Par ailleurs, la pièce de théâtre en création est une Co-mise en scène de deux congolais et d’un belge en l’occurrence, Mme et M. Biasi Biasi Annie et Tawite Floribert ainsi que Max le Bras, initiateur dudit projet. Le récit interprété par les comédiens congolais met en exergue la coutume d’un clan africain qui encourage des relations sexuelles coupables appelées « inceste » entre un père et une fille. Dans le cas d’espèce, la fille est tombée enceinte plus tard alors que son père a été félicité par les membres de son clan pour cet acte combien immoral au lieu de le punir sévèrement pour corriger les mœurs. Le metteur en scène belge, a, au cours de cet atelier, a admiré la capacité d’improvisation des comédiens congolais avec performance comparativement à leurs collègues belges. En ce qui concerne, la courte durée accordée à cette création, M. Max le Bras a estimé « qu’il serait prétentieux de répondre à toutes les exigences de l’esthétique dramaturgique ». De leur part, les metteurs en scène congolais ont, à ce sujet, abondé dans le même sens que leur collègue. M. Max le Bras a commencé la mise en scène 1971, Mme Biasi Biasi Annie en 2004 et M. Tawite Floribert en 1982. Ces deux derniers ont obtenu un diplôme en art dramatique à l’Institut national des arts (INA). ACP/Kayu/Kul.-


Brève description du lien

Un article de l'agence congolaise de presse