Rapport Monitoring des Droits de l'Homme dans le District de l'Ituri.

L’ONG Nationale de Promotion, Protection et Défense des Droits Humains de la République Démocratique du Congo dénommée HUMAN RESCUE/DRC, Organisation ayant une Personnalité Juridique N° 0460/2007 pour son fonctionnement sur l’ensemble du territoire National, vient de faire le travail de Monitoring sur des violations des Droits Humains dans le District de l’Ituri en Province Orientale pendant la période de Septembre jusque Mi- Février 2013.

Les cas ci-après confirment le fait :

• Au mois de Septembre 2012, trois hommes armés ont tendu une embuscade autour de domicile du négociant KARTE MUGAVU, non loin de Quartier Général de MONUSCO. Il y a eu fusillade et c’était son fils revenant du comptoir qui avait été pris pour cible. Bilan : 50 000$ et 25 Tola d’or partis. Aucune intervention n’a eu lieu.
• Au mois de Septembre 2012, un des Commissaires aux comptes de COO.N.O R.I, Mr UNENCAN a été poursuivi en pleine ville par les assaillants qui ont tiré dix sept coups de balle. Ces derniers lui ont pris l’or et l’argent sans aucune intervention non plus.
• Au mois d’Octobre, le Président de COO.N.O R.I Mambasa a été visité et tabassé à demi-mort par les hommes armés.
• Au mois de Décembre, Lundi le 10/12/2012, un vol à main armée tragique avait été organisé par les bandits à Iga-Barrière. A 19h00, ils ont visité le négociant Désiré Lay avec l’intention de l’abattre. Vingt coups de feu ont été tirés sur la victime, grièvement blessée à la jambe gauche avec une hémorragie grave. Quand les jeunes gens du milieu sont venus au secours, ils ont été attaqués par la Police et la Police Militaire en patrouille mixte dans le Centre d’Iga-Barrière. Dans cet accrochage, un des Jeunes homme du nom de Mboyo a succombé sur place par balle d’un élément de la Police Militaire et un autre du nom de Pascal, abattu par un policier dans cette même nuit.

Les biens emportés :

• Or sec : 22 Tola
• Or amalgame : 10 Tola
• 9 500$
• 11 040 000Fc, l’équivalent de 12 000$
• Les unités Vodacom, l’équivalent de 400$
• Tous les documents d’achat d’or y compris les bons d’achat
• Déchet aurifère (résidu) dont le contenu est estimé à 15 Tola d’or.

Le lendemain 11/12/2012, un OPJ de la police du nom de MERENGE suspecté dans le forfait commis chez la victime Désiré, ayant appris que le négociant Bébé Alias Besto son voisin direct savait très bien qu’il est le commanditaire de cette opération devint furieux, bien armé, il va chercher Besto pour l’éliminer à 7h30’ et cela au vu et au su de tout le monde dans la grande rue de Iga-Barrière.
• Mercredi le 19/12/2012, le négociant LOKANA ZUKPA de retour du marché D’ZMBU de KPARNGANZA a été fusillé après avoir été dépouillé de tout ce qu’il avait comme argent et or par les hommes en arme. Il fut inhumé le 20/12 à Iga-Barrière.
• Vendredi le 21/12/2012, le vice-président du centre de Négoce PILI-PILI a été visité à son domicile par les bandits armés et a perdu tout ce qu’il avait comme capital.
• Dans la nuit du 16 au 17/01/2013, un négociant du centre de Négoce NZEBI (à 9km de cité de Mongbwalu) a été assassiné vers 23h00. On déplore l’indifférence de la part des Policiers, alors que les jeunes gens sont allés voir le commandant de la PNC en place qui, à son tour avait éteint son téléphone. A 4h00 du matin, la victime a succombé et ça ne sera qu’à 7h00 que les policiers viendront pour enquêter.
• A cette occasion, deux de ces policiers ont tiré dans la foule sur deux personnes. Cet incident a suscité la colère de la population et ces deux policiers sont aux arrêts à l’auditorat militaire Garnison de Bunia.
On assiste souvent aux actes de représailles pour se faire justice. Le risque est grand pour les Défenses des Droits Humains de fois victimes d’arrestation arbitraire dans l’exercice de leurs fonctions.

Ainsi, Fait à Bunia, le 11/02/2013. Pour HUMAN RESCUE District de l’Ituri

SESELE Edmond
Sec. Adm.