RAPPORT CLOTURE Projet PARSAC II-IDA AU KATANGA/ KAMINA /CAREO-FAO

RAPPORT CLOTURE Projet PARSAC II-IDA
AU KATANGA/ KAMINA /CAREO-FAO

0. Identification
Le projet PARSAC II-IDA a été réaliser par l’ong CAREO (Centre des Abandonnés et de Réintégration des Enfants Orphelins) Bureau de KATANGA dans le territoire de KAMINA avec l’appui financier de FAO.
Ce Contrant de partenariat PA/No 024/PARSAC II- IDA/KATANGA/2010/
OSRO/DRC/904/DRC a consister à l’encadrement de 268 ex combattants démobilisés dans les activités agricoles de réinsertion socio économique dans la province du Katanga, territoire de Kamina,
 Sites enquêtés : - Centre Urbain Kamina
- Quartier INGA
- Ferme NSENGA TSHKALA
- Ferme KIBLE KINUNA
- KYABUKWA
- KAZUMBALULU
- KATONGOLA
- KIBULA
- KABONDO-DIANDA
- SUNGU

Taille de l’échantillon : 160 Démobilisés trainés dans 11 Sites ci-dessus.
1. RESUME

Contexte bref :
Ce travail s’inscrit dans le cadre de l’appui accompagnement que le projet PARSAC II-IDA de la FAO accordé aux ex combattants démobilisés pour faciliter leurs réinsertions socio économique dans les milieux hospitaliers.
Pour nous rendre compte de l’utilisation des acquis du projet par les ex combattants, une équipe technique de l’ONG/CAREO composée d’un superviseur (Ingénieure Agronome) et Animateur s’est rendue sur terrain en date du 05/09/2011 pour l’enquête.

BREVE METHODOLOGIE
La méthodologie adoptée pour l’équipe est l’interview appuyée par un dialogue et suivi d’une visite sur le lieu de réalisation des activités de chaque ex-combattant.

PRINCIPAUX RESULTATS (indicateurs plus importants)
 Pour les cultures vivrières :
- 0,5 à 1 Ha de champs de maïs réalisé
- ± 0,4Ha de champ d’arachide pour un démobilisé
 Les cultures maraîchères :
- Présence d’un potager de ± 15 a
- Choux de chine 10 a
- Oignon 3,3 a
- Amarante 0,5 a
- Gombo 1a
 Présence d’une chèvrerie et des chèvres
 Pour l’élevage des porcs
- Une porcherie et un enclos construit
- Présence de 2 porcs / Démobilisé
 Pour l’élevage des chèvres
- Présence de 4 chèvres / démobilisé
- Une chèvrerie
- Présence d’un pâturage

Principale conclusion
Les observations sur l’enquête menée sur les réalisations des ex-combattants ont étés positives et prometteuses de réinsertion socio économique favorable des ex-combattants dans les milieux visités.

RECOMMANDATION
Au partenaire FAO :
Compléter le reste de Kit manquant pour calmer les ex-combattants non encore servis notamment les vélos, Bêches, Arachide, mais, Houes.
Aux démobilisés :
- Développer l’esprit associatif
- Promouvoir l’auto prise en charge
- Cultiver les vertus de la gestion collégiale

2. Généralités

Contexte :
Le projet PARSAC IDA II pour le quel on a établi le partenariat avec la FAO s’inscrit dans le cadre des projets agricoles d’urgence et de réhabilitation pour maximiser la réinsertion communautaire dont l’objet est l’assistance agricole aux démobilisés plus particulièrement dans le territoire de Kamina et dans l’ensemble du pays.

Objectif du projet
Consiste à la réinsertion socio économique des ex-combattants dans la perspective de la consolidation de la paix et à la reconstruction socio économique du milieu et la stabilité politique de la région dans le système productif communautaire.

METHODOLOGIE
Identifier recenser les ex-combattants intégrés dans le milieu ayant des réalisations physiques dans le cadre du projet PARSAC II-IDA, et dialoguer avec eux pour savoir leurs aspirations.

3. Résultats

a.Population cible:189 Combattants

b.Intrants (total et types d’intrants reçus et distribués aux 268 démobilisés dont 211 pour CAREO et 57 pour PRODEIK),il s'agit de : vélos, chèvres sur pieds,porc sur pieds,mais, arachides,houes , bêches,produits vétérinaires,semences maraîchères,arrosoirs râteau ect

c.Impact
L’utilisation des semences améliorées a augmenté presque le double rendement agricole .
L’augmentation de la population des chèvres fermes d’ailleurs a amélioré le cheptel et a résolu le risque consanguinité.
La production a servi les bénéficiaires et la population à l’autoconsommation et à la vente résoudre les problèmes scolaires et santé…
Les réalisations des bénéficiaires à l’assistance : ils ont loué l’initiative et sont déterminés à la pérennisation.
Le projet a contribué à réduire les besoins en aide alimentaire dans la mesure où, il a fourni les semences améliorées, les géniteurs et les petits matériels aratoires pour améliorer les rendement d’une part et diversité d’aliments pouvant garantir non seulement la santé des bénéficiaires mais aussi leurs revenus d’autre part.
4. Conclusion et recommandation
A. Conclusion
Avec l’appui de la FAO, l’ONG CAREO et PRODEIK ont réalisé avec succès les activités ci-dessus :
1)L’identification et enregistrement de 268 démobilisés ;
2)L’identification et validation des choix d’activités de réinsertion ;
3)La sensibilisation des ex-combattants, des communautés de base et des autorités locales ;
4)La formation des démobilisés en technique de production ;
5)La distribution de kits de réinsertion ;
6)Le suivi accompagnement technique des activités ;
7)L’organisation des démobilisés en association ;
8)Réinsertion socio économique des ex combattants ;

B.Recommandation
1.A LA FAO
-Organiser une réévaluation à court et moyen terme pour se rendre compte de la pérennisation de l’action ;
2. Aux Combattants
-Développer le sens de nationalisme, de responsabilité, d’auto prise en charge et de la vie associative et du développement de notre pays ;
-Avoir le souci de bien gérer les acquisitions, la production ainsi que l’association ;
-Une fois la réinsertion faite, la conserver et la stabiliser.

L’ONG CAREO rassure un accompagnement permanent de tous les ménages ciblés.

POUR L’ONG CAREO

COORDINATION PROVINCIALE
KATANGA/KAMINA