A QUOI RESSEMBLE VOTRE DEMOCRATIE ?

A la recherche d’une subvention pouvant lui permettre de devenir efficace sur le terrain de la réflexion et de l’action, un Acteur de la Société Civile de la RDC est tombé sur un avis de l’Us Embassy Kinshasa lancé au Public de Kinshasa.
Lancé depuis le 1er Juin 2012, cet avis fait allusion à un Programme de Micro financement de la Division des Affaires Publiques de l’Us Embassy Kinshasa. Programme ouvert aussi bien aux Individus qu’aux Associations capables de présenter un PROJET répondant aux critères et aux domaines bien précisés dans le communiqué.
Tel que défini, le PROJET est d’un niveau élevé (Il faut avoir une Expertise dans la Gestion, l’Exécution et le Suivi-Evaluation des Projets pour pouvoir élaborer un dossier à soumettre à ce Programme US)
De sorte que doté de l’expertise et de l’expérience pratiques dans ces domaines, l’Acteur de la Société Civile cité ci-avant n’a pas hésité à monter son dossier et à le soumettre au Programme de Diplomatie Publique cité ci-haut. (Dossier d’une cinquantaine de pages, envoyé par Email durant la semaine S43, du 21 au 27 octobre 2013). Avec l’espoir que l’éventuel Appui financier qu’il recevra, lui permettra d’exécuter son PROJET DE REGAIN du SYSTEME DEMOCRATIQUE en Afrique.
Quelle est l’innovation, la nouveauté, l’originalité de son PROJET ?
Cet Acteur de la Société Civile a fait un constat amer.
Jamais l’Afrique n’a encore cherché à améliorer le rendement d’un Système démocratique sur base de ses DEFICITS !
Jamais un Pays africain qui se dit « DEMOCRATIQUE » n’a encore évalué son réel degré d’ouverture, ou d’efficacité démocratique !
Jamais les Africains n’ont encore engagé des réflexions sur la meilleure formule à appliquer pour le REGAIN, le RENOUVELLEMENT, ou la REDYNAMISATION de leur système de gouvernance représentative et participative !
Jamais des réformes de notre entendement n’ont encore été envisagées en Afrique. (Notamment l’entendement des concepts « Indépendance », « Démocratie», « Elections »…) !
Jamais l’Afrique n’a encore élaboré une stratégie (urbaine, nationale, régionale…) de réduction des déficits publics à zéro ou à leur plus simple expression.
Maintenant qu’on y pense, Où trouver les moyens de concrétiser de tels Projets. Surtout dans l’hypothèse où ceux-ci étaient initiés par la Société Civile ? (Société Civile réputée neutre, et dont le rôle spécifique dans le jeu démocratique, et dans les rouages et les engrenages du système démocratique, demeure mal défini)
Le Dossier d’une cinquantaine de pages, envoyé par Email durant la semaine S43, du 21 au 27 octobre 2013 au Programme de l’US EMBASSY KINSHASA tente d’apporter des réponses à toutes ces questions.
Avec l’espoir que l’éventuel Appui financier qu’il recevra, lui permettra d’exécuter son PROJET DE REGAIN du SYSTEME DEMOCRATIQUE en Afrique.
J. DINGANGA LANDU
Expert dans la Gestion, le Suivi et l’Evaluation des Projets
Acteur de la Société Civile
didodinganga@yahoo.fr
grandsiecleafricain@yahoo.fr