LE CINEMA DES FARDC DU « GENERAL » JOSEPH KABILA ET DU « GENERAL » DIDIER ETUMBA SE PORTE BIEN AU KIVU

Monsieur le Commandant de l'Opération Sokola, cessez de tromper des profanes en parlant de violents combats quand vous arrivez avec des blindés en tirant à la sauvette dans la nature, donnant ainsi aux rebelles une occasion de vider les lieux déjà bien avant. Les rebelles ne sont pas aussi bêtes pour vous y attendre avec vos blindés alors qu'ils n'ont pas un armement adéquat. Et, on ne peut pas viser quelqu'un qu'on ne voit pas puisqu'il est bien caché dans un terrain dont il maitrise les secrets. Si nous vous comprenons bien, ces violents combats qui ont duré 3 jours comme vous le dites se sont soldés seulement par un seul mort qu'est cet adjoint du Chef des ADF? Si non, pourquoi vous n'avez pas donné le bilan complet selon la coutume militaire en nous révélant aussi bien les "pertes ennemies" que les "pertes amies".

En vous lisant, tout officier bien formé comprendra aisément qu’il n'y pas eu de violents combats. Vous avez plutôt gaspillé pendant trois jours de très couteuses munitions d'armes lourdes au lieu de procéder à une «infiltration en souplesse» pour surprendre les rebelles et les détruire. Vous ne pouvez pas le faire puisque vous n’avez aucune notion de la « guerre non-conventionnelle », et en tant qu’un brave civil portant des galons de Général, vous avez une peur bleue de s’approcher des rebelles.

D'ici quelques semaines ou mois, la même Radio Opaki nous rapportera que les ADF ont resurgi dans ce même village et y ont massacré des populations civiles. Comme quoi, le cinéma kabilo-lemeriste des FARDC se porte bel et bien dans le Kivu.

Avec de tels civils habillés en tenues militaires comment voulez-vous récolter des victoires face à l'Armée rwandaise qui ne fait que se professionnaliser de plus en plus. Voila une souris, même pas un chat, qui se croit dans sa tète être un tigre, comme légendaire Général des FAZ Mahele. Et, il ne se gène même pas d'avoir multiplié des commandements des fronts où il ne faisait que procéder à des retraits stratégiques, un euphémisme très usité dans les FARDC pour éviter de parler de débandade face à de minables rebelles sous-armés. Si Joseph Kabila connaissait les épreuves à haut risque de mort que les FAZ enduraient à Kota Koli pour porter ce béret vert ou à l'EFO pour porter le petit grade de sous-lieutenant, il ne les distribuerait pas comme il le fait à de tels civils.

Le béret vert comme le grade de sous-lieutenant ne se donnent pas par rapport à la région d'origine ou à la tribu. Ils se méritent. Justement, ce nom de Yav nous rappelle un collègue élève officier de l'EFO XII, Yav Kawel, qui est mort en exercice à l'EFO, en 1982. Ils ont péri noyés à deux avec l'élève officier Monkonzi lors de l'exercice de longue durée assortie de traversée de cours d'eau sur dinghy. Toujours à l'EFO, en 1981, nous avions perdu l'élève officier Basila mort par excès d'effort physique lors de l'exercice d'endurance surnommé Buka Mikuwa.

Que Joseph Kabila et Didier Etumba continuent à détruire intelligemment notre patrie en confiant aux généraux-civils les commandements des opérations militaires alors que le Congo-Zaïre regorge d’officiers brevetés de guerre de l’OTAN de loin plus que le Rwanda, l’Ouganda et l’Angola réunis. Ce n'est pas grave. Sachez que chaque chose a une fin. Notre Armée nationale va bientôt être reconstituée et notre Kivu sera libéré.

Faustin BOSENGE
Coordonnateur des FNRC