Avec l’appui du Centre Carter : L’ONG «ACVDP» a démarré la sensibilisation aux Droits de l’homme à Kimbaseke

L’ONG « Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables » (ACVDP) a démarré, vendredi 30 août, ses activités de sensibilisation de la population, des autorités, des magistrats et des officiers de police judiciaire (OPJ) de la ville province de Kinshasa, aux Droits de l’homme, aux mécanismes de protection et à la participation citoyenne.

Pour ce faire, l’ACVDP a organisée une tribune d’expression populaire dans la salle de fêtes « Fara Fara » sise avenue Lukasa, quartier Mokali, commune de Kimbanseke, district de la Tshangu. Devant 80 participants représentant toutes les couches sociales à ces assises, les différents intervenants, ont usé de leurs connaissances acquises lors de la formation, pour parler en long et large des droits des citoyens, des instruments juridiques tant nationaux qu’internationaux des Droits de l’homme, des mécanismes de protection des Droits de l’homme, ainsi que de la participation citoyenne.

A travers son président Crispin Kobolongo, l’ACVDP a expliqué que le chronogramme de ces activités de sensibilisation, qui sont exécutées grâce à l’appui du partenaire « Centre Carter », prévoit la poursuite de ces descentes dans d’autres districts de la capitale de la République Démocratique du Congo.

Elle se rendra donc, le 8 septembre, dans la commune de Masina, sur l’avenue Mobutu, précisément dans la salle « Le Trio ».
Le 2 septembre, l’ACVDP sera respectivement sur l’avenue Masamba, dans la commune de Limete, et le 5 septembre, dans la salle de la maison communale de Kisenso. Concernant le district de Lukunga, l’ACVDP se rendra le 3 septembre, sur l’avenue Kabinda, dans la commune de Kinshasa ; le 5 septembre, à la maison communale de Barumbu et, le 9 septembre, à la maison communale de Kinshasa, pour une journée porte-ouverte.