Droits Économiques, sociaux et culturels : ACVDP plaide pour le démantèlement de toutes les barrières installées le long du fleu

En attendant la publication de rapport sur les formes de tracasseries au niveau des ports de Kinshasa, et tout en saluant l’initiative du Gouvernement, celle de lutter contre les tracasseries et le démantèlement de toutes les barrières installées sur les routes nationales numéro 1 et sur d’autres routes principales par la mise sur pieds d’une commission mixte, Ministères de l’économie et de l’intérieur, l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables ACVDP plaide pour que la même structure travaille sur le long du fleuve du Congo et ses affluents, voies par lesquelles des vivres et autres biens de première nécessité passent pour arriver à Kinshasa afin d’inonder la capitale en denrée alimentaire. Les paysans, certains opérateurs économiques ainsi que les commerçants sont victimes des tracasseries de la part des éléments de la force navale et autres services, ces derniers paient plusieurs taxes illégales au niveau des ports de Maluku, Bolobo, Nguele et Baramoto.
ACVDP