Le CONAFED annonce sa participation à la Marche Mondiale des Femmes à Cancun (Mexique) lors d'une réunion de l'Organisation Mondiale du Commerce

En sa qualité de coordination nationale de la Marche mondiale des femmes, le Comité Nationa Femme et Développement (CONAFED) informe l'opinion nationale que cette organisation altermondialiste (Marche Mondiale des femmes) participera, à côté des autres réseaux des femmes, au Forum international "Les droits des femmes et les accords commerciaux" dans le cadre du Forum des peuples pour une alternative à l'organisation mondiale du Commerce (OMC) qui se tiendra avant et pendant la Vè Réunion ministérielle de l'OMC à Cancun, au Mexigque, en Septembre 2003.
La Marche Mondiale des femmes y prendra part pour dénoncer les politiques commerciales néo-libérales et militaires imposées aux peuples, lesquelles ont des effets dévastateurs dans presque tous les aspects de la vie et mettent en danger les générations futures. L'appauvrissement généralisé qui sévit surtout dans les pays du sud (au Nord la pauvreté augmente aussi) et qui frappe particulièrement les femmes - et l'augmentation de la violence transforment les femmes et leurs droit en marchandises. La marche mondiales des femmes s'oppose au modèle unique de négociations commerciales que l'OMC veut imposer aux femmes et que ces dernières résument en quelques mots "la bourse et la vie".
La marche mondiale des femmes sera présente à Cancun pour avancer ensemble et renforcer sa capacité de mobilisation, d'influence contre la politique économiques néo-libérales et bellicistes et de proposition de solution de rechange. A partir de sa perspective féministe, solidaire et écologique, la Marche mondiale des femmes est déterminée à se battre, en tant que force mondiale de femmes, pour la construction d'un autre monde possible.
La marche mondiale des femmes participera au Forum international à Cancun pour rappeler aussi qu'en plus des mobilisations à l'occasion de la journée internationale de deuil pour les victimes des guerres économiques, militaires et de genre qui auront lieu partout dans le monde le 11 septembre, il y aura, à cancun et dans le monde entier, le 13 septembre, une mobilisation mondiale et d'actions pour faire échec à l'OMC, organisée par tous les réseaux sociaux internationaux.
Pour dire un mot sur cette organisation, il convient de retenir que la Marche Mondiale des femmes est née en 19966 à l'initiative de la Fédération des Femmes du Québec (Canada). Rapidement, elle est devenue un mouvement mondial incontournable et a vite accueilli l'adhésion de près de 6.000 groupes des femmes à travers 163 pays et Elle constitue un réseau féministes d'actions mondiales ayant comme thèmes centraux la lutte contre la pauvreté et la violence envers les femmes. Elle croit entre autres à l'importance du leadership des femmes et en la mondialisation de la solidarité.
Parmi ses objectifs, il faut signaler qu'elle vise à renforcer et maintenir un vaste mouvement de solidarité des groupes des femmes de la base de façon à ce que la Marche mondiale constitue un geste d'affirmation des femmes du monde, à promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes, et entre les peuples , à remettre en cause les institutions internationales financières, économiques et militaires (FMI, OTAN, OMC, BM etc...) qui appauvrissent et marginalisent les femmes, et accroissent la violence à leur égard, et travaillent à des propositions institutionnelles alternatives...
Fidèle à ses objectifs, la Marche Mondiale des femmes est déjà en action pour l'année 2005. Considérant l'urgence de proposer des alternatives économiques, politiques, sociales et culturelles afin de rendre un autre monde possible, fondé sur l'égalité entre les femmes et les hommes, entre tous les êtres humain et entre les peuples, la Marche mondiale des femmes a adopté une nouvelle action mondiale à réaliser pour 2005.
Cette action comporte trois volets dont l'un consiste à élaborer une charte mondiale des femmes pour l'humanité à partir d'un processus d'éducation populaie et en reprenant comme base les 17 revendications mondiales de la Marche.
Cette Charte sera utilisée lors de diverses actions au niveau national, régional ou international où les femmes interpelleront leur gouvernement national et les institutions internationales.
En attendant, le CONAFED invite les congolaises à prendre une part active dans la Marche Mondiale des femmes qui aura lieu en septembre à Cancun.