Action de Developpement Communautaire/ DIBWA ( ADCD)

L ’Action de Développement Communautaire Dibua , ADCD en sigle est une organisation non gouvernementale à but communautaire de service volontaire créée en 1995 conformément au décret-loi du 18 / 09 / 2003 portant sur les ASBL.Evolue avec le concours de la base dans plusieurs domaines à savoir:
- EDUCATION:

*formelle
*non formelle (alphabetisation)

-FORMATION ET INFORMATION

* Informatique
* Inernet

- AGRICULTURE
- ELEVAGE
- DROITS DE L'homme( culture de la paix et resolution pacifique des conflits)
- protection de l'ENVIRONNEMENT


Courriel

adcdother@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

90, rue Bateke, Q/Nsanga Kingasani I./ Pascal, C/Kimbanseke
E-mail : adcdother@yahoo.fr
B.P : 56 Kin 24 Aéro. N’djili
Tél. 00 (243) 9901398

Présentation, historique et objectifs

L ’Action de Développement Communautaire Dibua , ADCD en sigle est une organisation non gouvernementale à but communautaire de service volontaire créée en 1995 conformément au décret-loi du 18 / 09 / 2003 portant sur les ASBL.

Situé dans le Banlieue de la ville de Kinshasa càd dans la circonscription semi - rurale de Kinshasa, initie et exécute avec le concours de la base les projets de l’éducation, agriculture, santé, formation et information, la culture, ainsi que l’éducation relative à la protection de l’environnement et aux droits de l’homme.

Dans le cadre de l’éducation formelle, ADCD organise l’enseignement maternel, primaire et secondaire. Elle compte 9 direction scolaire dont trois maternelles, cinq primaire et une secondaire qui reçoivent à chaque rentrée scolaire plus ou moins 2600 élèves.

Dans le domaine de l’éducation non formelle, l’ADCD a été honorée en 1996, par l’ UNESCO, du prix international d’alphabétisation dénommé « prix Roi Seijong » pour avoir scolarisé plus de 30.000 jeunes et avoir assuré l’alphabétisation à plus de 25.000 jeunes et adultes analphabètes, dont 90% les femmes.

En plus de ces éducations l’ADCD assure encore la formation en Informatique de ses élevés et de certains adultes.

Dans le domaine de l’agriculture, il assure l’encadrement de plus de 500 maraîchers sur les vallées de rivière Mokali (terrain Mango) et Tshuenge ( terrain RVA du coté de l’aéroport de N’djili).

Dans le domaine de la culture, une troupe théâtrale est mise sur pied pour les manifestations et autres cérémonies officielles et autres cérémonies officielles. Ce secteur est secondé par la Bibliothèque rendue possible grâce à l’appui de la coopération française (projet lecture pour tous), de l’UNESCO et du centre technique de coopération agricole et rurale(CTA). Cette Bibliothèque compte plus de 2000 titres servant de documentation et recherche au public.

Dans le domaine de l’éducation lié à la protection de l’environnement, l’ADCD a eu à réaliser plusieurs projets relatif à l’assainissement du marché camp Bako et d’autres opérations telle que « Kimbaseke propre».

2. OBJECTIFS

· Initier, favoriser et encourager les recherches dans le domaine de l’éducation en vue d’aider la base dans l’entreprise de réformes éducatives.

· Créer et favoriser les conditions favorables de participation de la base au processus du développement communautaire.

· Organiser les séminaires, les Atelier de formations et d’informations, les colloques, les conférences, les journées de réflexion et symposium...

· Assurer la publication et la diffusion des matériels d’information en matière d’éducation relative à l’environnement.

· Faciliter la participation de la masse démunie aux aspirations communautaire en vue d’améliorer leur condition de vie.

Réalisations à ce jour

REALISATION : 1999 - 2001

1. EDUCATION :

- scolarisation de plus de 5500 élèves dont 205 diplômés d’Etat
- alphabétisation de plus de 2000 jeunes et adultes analphabètes dont 70% des femmes
- formation en INFORMATIQUE Bureautique de 50 formateurs et plus de 300 élèves.

2. AGRICULTURE

l’encadrement de plus de 500 maraîchers sur les vallées de rivière Mokali (terrain Mongo) et tshuenge, terrain RVA du coté de l’Aéroport de N’djili.

3. ELEVAGE DES VOLAILLES

- mise sur pied d’une ferme de 6 hectares dans laquelle sont élevé les canards, poules, coques ...

4. CULTUREL

- bibliothèque : mise sur pied d’une bibliothèque par l’appui de la coopération française (projet lecture pour tous).

- théâtre : mise sur pied d’un troupe théâtrale pour les manifestations et autres cérémonies qui peuvent être éducative ou officielle

5. PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

- réalisation de plusieurs projets dont celui de l’assainissement du marché camp Bako et d’autres opérations telle que « Kimbaseke propre »

6. LA GRANDE REALISATION SPECTACULAIRE POUR CETTE
PERIODE

* l’ organisation du séminaire international ayant pour thème « paix et réconciliation a travers le partenariat et la coopération internationale » auquel avait pris part plusieurs pays membres du Comité de Coordination du Service Volontaire International, en sigle CSSVI/UNESCO. Les membres ayant pris part sont :

-la France, -l’Espagne, -la Belgique, -le Zimbabwe, -le Togo, -le Congo Brazzaville, -le Liberia, -le Kenya...

Organisé au Centre Bondeko de Limité du 28 / 09 / 2001 au 03 / 10 / 2001 et suivie d’une formation de 5 mois sur la culture de la paix avec la formatrice française Céline Musikas,
ce séminaire suivie d’une formation de 5mois était mise sur pied dans le cadre de la décennie international pour la culture de la paix et la non violence en faveur des enfants du monde et dans le but de satisfaire aux recommandations du programme d’action des N U pour une culture de la paix.

l’ADCD qui était à l’honneur lors de ces assises répondait à l’esprit du Comité de Coordination du Service Volontaire International qui est celui d’organiser des chantiers de travail concrets dans lesquels les participants de différentes origines apprennent à travailler ensemble efficacement à travers les activités axées sur les sessions de formation et les chantiers de travail touchant les jeunes de différentes communautés éthniques impliquéés dans les conflits, en vue de renforcer les dialogues et la coopération.

Ansi, la fin de ces assises était sanctionnée par plus de 100 brevets à caractère international qui ont été donné aux participants de ces différents pays.

Programme

PROGRAMME 2002 - 2003

1. EDUCATION :

création d’une direction à Fumunkento, qui est un coin reculer de kingasani où il y a moins d’école.

- création d’un centre de coupe et couture pour répondre au besoin de nos finalistes alphabétisés qui sont en majorité des femmes.

- connexion à l ’ internet de nos 4 ordinateurs afin de permettre à nos élèves et à l’organisation de participer au rendez vous du donner et de recevoir à travers la mondialisation.

2. AGRICULTURE

- application des systèmes de la culture maraîchère parcellaires afin de permettre à tout habitant de se procurer un petit coin des produits d’alimentation.

- organisation de plusieurs séminaires sur la résolution pacifique des conflits et la non violence, la protection de l’environnement,

4. CULTURE de la paix

- organisation des campagnes de’ sensibilisation sur des notions relatives à la résolution des conflits dans les milieux scolaires.Mettre en place les cellules de base de culture de la paix dans les entités administratives (communes, quartier...)travailler pour réconcilier les jeunes par les arts (théâtres, musiques, sports, etc...

5. PROTECTION DE L ’ ENVIRONNEMENT

- construction de 12 petits ponts devant aider la population de notre contrée à ce déplacer d’un bout à l’autre et mettre un terme à la problématique de transporter les gens sur les dos pour traverser les petites rivières ou cours d’eau.

Responsables et structure

L’ADCD est composé de deux organes :

1. l’Assemblée Générale
2. comité directeur

a. L’ ASSEMBLEE GENERALE

C’est l’organe suprême de l’association. Elle est composé des membres actifs ou effectifs et les membres ordinaires ou de bienfaiteurs. C’est à elle que revient le droit d’orienter, de fixer et surtout de déterminer les buts que l’Association devra s’assigner.

b. LE COMITE EXECUTIF

Le comité directeur est l’organe exécutif des décisions. Il exécute les orientations; directives et recommandations de l ’ Assemblée Générale. Il comprend les membres suivants désignés par l’Assemblée Générale qui ont un mandat de 5 ans renouvelable.

1. coordinateur: Mr. DAVID MBIKAYI LUAMBUA .
2. Vice président: Mr. KIMPANGA WILLIAM
3. Secrétaire Général : Mr. MWAMBA LUTUMBA
4. Trésorier :Mr. SARAH MUSAU
5. Conseiller : Mr. LADIABATA IBWER
6. Chargé de relation publique :Mr. SIMON KAPINGA