Rapport annuel 2003

INTRODUCTION

Le présent rapport décrit les activités annuelles de notre association sans but lucratif dénomée “ solidarité pour le développement communautaire “ en abregé “ SODEC “ durant l’année 2003.

Généralement, SODEC a organisé ses activités à travers trois programmes ci-après :

1. Lutte contre la propagation du VIH/SIDA chez les jeunes.
2. Lutte contre la violence et promotion de la paix chez les jeunes.
3. Lutte contre la maltraitance des enfants dits sorciers en République Démocratique du Congo.

Ainsi, le présent rapport comporte deux parties à savoir :

Première partie : Objectifs
Deuxième partie : Activités réalisées

PREMIERE PARTIE : OBJECTIFS

Dans cette partie, nous présentons les objectifs poursuivis par SODEC à travers ses trois programmes :

1. Lutte contre la propagation du VIH/SIDA chez les jeunes :

Dans ce programme, SODEC s’est assigné un seul objectif à savoir :

- Assurer la communication pour le changement de comportement vis-à-vis du VIH/SIDA chez les jeunes ( campagnes de sensibilisation et de mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les élèves, les étudiants et toutes les autres catégories des jeunes ).

2. Lutte contre la violence et promotion de la paix chez les jeunes :

Dans ce programme, SODEC s’est assigné les objectifs suivants :

a). Diffuser les informations sur les thèmes ci-après :
- la résolution et la transformation des conflits quotidiens ;
- la construction de la paix chez soi, au travail et dans la communauté ;
- la réconciliation et le pardon ;
- la bonne gouvernance, la démocratie et les élections ;
- les Droits de l’Homme ;
- la non-violence et la tolérance.

b). Former les artisans de paix et les animateurs de la culture démocratique.

3. Lutte contre la maltraitance des enfants dits sorciers en République Démocratique du Congo :

Dans ce programme, un seul ojectif a été assigné à SODEC par son partenaire le CENTRE LOKOLE ( Search For Common Ground en RDC ) comme suit :

- Assurer le suivi du feuilleton “ mwana ndoki te “ diffusé par des chaines de radio sélectionnées.

DEUXIEME PARTIE : ACTIVITES REALISEES

Dans cette partie, nous présentons les activités réalisées par SODEC à travers ses différents programmes :

1. Lutte contre la propagation du VIH/SIDA chez les jeunes :

Dans ce programme, SODEC a réalisé les activités suivantes :

a). Organisation d’une journée d’information à l’intention des élèves de l’Ecole d’Informatique Appliquée.
Thème : “ La prévention du VIH/SIDA chez les jeunes ”.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 0 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 5 garçons et 5 filles, soit : 10 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 10 garçons et 15 filles, soit : 25 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 4 garçons et 9 filles, soit : 13 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 6 garçons et 8 filles, soit : 14 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 1 homme et 0 femme, soit : 1 adulte sensibilisé
- De 40 à 45 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- De 45 à 49 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- De 50 ans et plus : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- NSP : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé

b). Organisation d’une matinée de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les jeunes de la Paroisse Internationale Protestante de Kinshasa/ Cathédrale du Centenaire Protestant.
Thème : “ La prévention du VIH/SIDA chez les jeunes ”.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 0 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 10 garçons et 12 filles, soit : 22 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 8 garçons et 5 filles, soit : 13 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 7 garçons et 9 filles, soit : 16 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 4 garçons et 3 filles, soit : 7 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 3 homme et 0 femme, soit : 3 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 5 homme et 3 femme, soit : 8 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- De 50 ans et plus : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- NSP : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé

c). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les joueurs et les arbitres de football.
Thème : “ la transmission du VIH et les risques du SIDA “.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 4 garçonets et 0 fillettes, soit : 4 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 8 garçonets et 0 fillettes, soit : 8 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 17 garçons et 9 filles, soit : 36 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 20 garçons et 6 filles, soit : 26 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 10 garçons et 5 filles, soit : 15 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 7 garçons et 2 filles, soit : 9 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 11 homme et 0 femme, soit : 11 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 5 homme et 0 femme, soit : 5 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- De 50 ans et plus : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- NSP : 2 homme et 0 femme, soit : 2 adultes sensibilisés

d). Organisation d’une matinée de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les jeunes de la commune de kimbanseke et les environs.
Thème : “ la transmission du VIH et les risques du SIDA “.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 garçonets et 0 fillettes, soit : 0 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 20 garçonets et 10 fillettes, soit : 30 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 22 garçons et 20 filles, soit : 42 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 25 garçons et 15 filles, soit : 40 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 9 garçons et 16 filles, soit : 25 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 8 garçons et 7 filles, soit : 15 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 11 hommes et 1 femme, soit : 12 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 4 hommes et 0 femme, soit : 4 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 5 hommes et 0 femme, soit : 5 adultes sensibilisés
- De 50 ans et plus : 4 hommes et 0 femme, soit : 4 adultes sensibilisés
- NSP : 3 hommes et 0 femme, soit : 3 adultes sensibilisés

e). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les jeunes de la paroisse presbytérienne de kingabwa.
Thème : ” Transmission du VIH et modes de prévention du SIDA “
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 15 garçonets et 25 fillettes, soit : 40 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 20 garçonets et 20 fillettes, soit : 40 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 30 garçons et 43 filles, soit : 73 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 60 garçons et 30 filles, soit : 90 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 15 garçons et 17 filles, soit : 32 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 5 garçons et 7 filles, soit : 12 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 8 hommes et 5 femme, soit : 13 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 4 hommes et 4 femmes, soit : 8 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 6 hommes et 1 femme, soit : 7 adultes sensibilisés
- De 50 ans et plus : 5 hommes et 3 femme, soit : 8 adultes sensibilisés
- NSP : 0 hommes et 0 femme, soit : 0 adultes sensibilisés

f). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les joueurs et les arbitres de football.
Thème : “ le SIDA et ses conséquences, comment le prévenir ? “
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 fille et 1 garçon, soit : 1 enfant sensibilisé
- De 10 à 14 ans : 6 filles et 70 garçons, soit : 76 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 7 filles et 187 garçons, soit : 194 enfants sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 8 femmes et 89 hommes, soit : 97 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 9 femmes et 122 hommes, soit : 131 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 3 femmes et 106 hommes, soit : 109 adultes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 0 femmes et 49 hommes, soit : 49 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 2 femmes et 45 hommes, soit : 47 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 0 femmes et 38 hommes, soit : 38 adultes sensibilisés
- De 50 ans et + : 1 femmes et 14 hommes, soit : 15 adultes sensibilisés
- NSP : 45 femmes et 73 hommes, total : 118 personnes sensibilisées

g). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les élèves de l’Institut du Fleuve, du Complexe Scolaire LOBOKO NA YE et du Lycée Technique et Profesionnelle MAMAN EKILA.
Thème : “ le SIDA et ses conséquences, comment le prévenir ? “
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu; ils étaient encouragés à éviter les rapports sexuels précoces et la débauche.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 fillette et 0 garçonnets, soit : o enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 87 fillettes et 32 garçonnets, soit : 119 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 159 filles et 34 garçons, soit : 193 enfants sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 19 filles et 5 garçons, soit : 24 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 7 filles et 5 garçons, soit : 12 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 5 femmes et 4 hommes, soit : 9 adultes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 4 femmes et 4 hommes, soit : 8 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 5 femmes et 5 hommes, soit : 10 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 2 femmes et 3 hommes, soit : 5 adultes sensibilisés
- 50 ans et + : 0 femme et 2 hommes, soit : 2 adultes sensibilisés
- NSP : 9 femmes et 8 hommes, soit : 17 adultes sensibilisés

h). Organisation d’une matinée de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les jeunes de la paroisse presbytérienne de kingabwa.
Thème : “ le SIDA et ses conséquences, comment le prévenir ? “
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu; ils étaient encouragés à éviter les rapports sexuels précoces et la débauche.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 5 fillette et 3 garçonnets, soit : 8 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 15 fillettes et 12 garçonnets, soit : 27 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 4 filles et 7 garçons, soit : 11 enfants sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 3 filles et 1 garçons, soit : 4 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 3 filles et 0 garçons, soit : 3 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 0 femmes et 4 hommes, soit : 4 adultes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 1 femmes et 2 hommes, soit : 3 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 2 femmes et 3 hommes, soit : 5 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 5 femmes et 4 hommes, soit : 9 adultes sensibilisés
- 50 ans et + : 2 femmes et 1 hommes, soit : 3 adultes sensibilisés
- NSP : 6 femmes et 4 hommes, soit : 10 adultes sensibilisés

i). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les jeunes de la paroisse Sainte Anne.
Thème : “ la transmission du VIH et les risques du SIDA “.
Bénéficiaires :
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH; ils étaient informés sur les riques du sida dans leur milieu; ils étaient encouragés à éviter les rapports sexuels précoces et la débauche.
- De 5 à 9 ans : 2 garçonets et 3 fillettes, soit : 5 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 7 garçonets et 11 fillettes, soit : 18 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 12 garçons et 9 filles, soit : 21 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 5 garçons et 4 filles, soit : 9 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 3 garçons et 2 filles, soit : 5 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 2 garçons et 2 filles, soit : 4 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 1 homme et 0 femme, soit : 1 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- De 50 ans et plus : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adulte sensibilisé
- NSP : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adultes sensibilisés

j). Organisation d’une campagne de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH/SIDA chez les agents provinciaux et communaux du développement communautaire pour la ville de kinshasa.
Thème : “ la transmission du VIH et les risques du SIDA “.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH/SIDA; ils étaient également sensibilisés et conscientisés à banir la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes vivants avec le VIH ou celles affectées par le VIH.
Bénéficiaires :
- De 5 à 9 ans : 0 garçonets et 0 fillettes, soit : 0 enfants sensibilisés
- De 10 à 14 ans : 0 garçonets et 0 fillettes, soit : 0 enfants sensibilisés
- De 15 à 19 ans : 0 garçons et 0 filles, soit : 0 jeunes sensibilisés
- De 20 à 24 ans : 0 garçons et 0 filles, soit : 0 jeunes sensibilisés
- De 25 à 29 ans : 2 garçons et 0 filles, soit : 2 jeunes sensibilisés
- De 30 à 34 ans : 6 garçons et 2 filles, soit : 8 jeunes sensibilisés
- De 35 à 39 ans : 6 hommes et 3 femme, soit : 9 adultes sensibilisés
- De 40 à 45 ans : 25 hommes et 12 femmes, soit : 37 adultes sensibilisés
- De 45 à 49 ans : 6 hommes et 0 femme, soit : 6 adultes sensibilisé
- De 50 ans et plus : 10 hommes et 0 femme, soit : 10 adulte sensibilisé
- NSP : 0 homme et 0 femme, soit : 0 adultes sensibilisés

2. Lutte contre la violence et promotion de la paix chez les jeunes:

Dans ce programme, SODEC a réalisé les activités suivantes :

a). Restitution de la deuxième formation reçue au CENTRE LOKOLE ( Search For Common Ground en RDC ).
Thème : “ résolutions et transformations des conflits quotidiens “.
- Conférence-débat organisée devant les jeunes de la Paroisse Internationale Protestante de Kinshasa/Cathédrale du Centenaire Protestrant;
- Publication d’un article de presse intitulé ” Search For Common Ground aide les ONGs locales à mieux gérer les conflits quotidiens ” dans le n°18-Janvier 2003 du Mensuel de l’ECC “ LE CENTENAIRE “).

b). Formation des 36 animateurs des ONGs du développement communautaire et membres de la Fédération Nationale des ONGs du Développement Communautaire ( FENODECO ).
Thème : “ résolutions et transformations des conflits quotidiens “.
N.B. : Les participants étaient dotés des outils d’analyse des conflits ( l’évolution du conflit, l’arbre du conflit, le triangle du conflit, le triangle de chris michel, le diagramme du conflit, le cycle du conflit et l’oignon ) et des outils de recherche des solutions pacifiques aux conflits ( la communication, la négociation et la médiation ) entre les différentes catégories des personnes encadrées à la base ( agriculteurs et éleveurs ).

c). Formation des 25 animateurs des ONGs et Initiatives Locales de Développement de la commune de kimbanseke.
Thème : “ résolutions et transformations des conflits quotidiens “.
N.B. : Les participants étaient dotés de sept outils d’analyse des conflits et trois outils de recherche des solutions pacifiques aux conflits entre les différentes catégories des jeunes qu’ils encadrent à la base; ils étaient également dotés de trois grands moyens pour canaliser le conflit et transformer son mouvement d’escalade, conduisant à l’affrontement destructif, en mouvement horizontal, débouchant sur le changement constructif. Le premier est de prévenir au départ le conflit destructif en tentant de remédier aux tensions latentes. Le second est de résoudre tout conflit ouvert dès lors qu’il se développe. Le troisième est de contenir l’affrontement en cours d’escalade dès lors qu’ il échappe provisoirement au moins, à toute tentative de résolution.

d). Formation des 33 membres de la Commisssion des jeunes de la Paroisse Internationale Protestante de Kinshasa/Cathédrale du Centenaire Protestrant.
Thème : “ résolutions et transformations des conflits quotidiens “.
N.B. : Les participants étaient sensibilisés et conscientisés à jouer les dix rôles de la tierce partie.

e). Publication du rapport de la formation des jeunes de la Paroisse Internationale Protestante de Kinshasa/Cathédrale du Centenaire Protestrant sur “ les résolutions et les transformations des conflits “ dans le n°22-Septembre 2003 du Mensuel de l’ECC “ LE CENTENAIRE “.
“ La tierce partie doit jouer pleinement son rôle. Il s’agit d’abord de contenir l’escalade ( le témoin, le soldat de la paix et le régulateur ) , puis de résoudre le différend ( le médiateur, l’arbitre, l’égalisateur et le régulateur ) et enfin de prévenir toute récidive ( le pourvoyeur, l’enseignant et le jeteur de passerelles ) ”.

f). Formation des 72 agents provinciaux et communaux du développement communautaire pour la ville de kinshasa / Secrétariat Général du Développement Rural (Ministère de l’Agriculture, Pêche et Elevage ).
Thème : “ résolutions et transformations des conflits quotidiens “.
N.B. : Les participants étaient dotés de sept outils d’analyse des conflits et trois outils de recherche des solutions pacifiques aux conflits vécus dans le cadre de leur travail; ils étaient formés pour jouer les rôles de la tierce partie à savoir :
- Prévenir : répondre aux besoins, enseigner et assurer la communication;
- Résoudre : assurer la médiation, arbitrer, rétablir l’équilibre et panser les plaies;
- Contenir : le témoin, le régulateur et le soldat de la paix.

2.Lutte contre la maltraitance des enfants dits sorciers :

Dans ce programme, SODEC a animé un club d’écoute installé dans la commune de limete pour assurer le suivi des émissions radiophoniques produites par le CENTRE LOKOLE/ Search For Common Ground.

La promotion et la défense des droits et du bien-être des enfants vivants dans des conditions particulièrement difficiles ainsi que la promotion de la paix, la non-violence et la tolérance étaient assurées à travers le monitoring du feuilleton « mwana ndoki te » produit par le CENTRE LOKOLE.

CONCLUSION

SODEC a travaillé dans le cadre de la promotion et l’encadement de la jeunesse ainsi que la promotion et la défense des droits et du bien-être de l’enfant.

Fait à Kinshasa, le 26 janvier 2004

Le Secrétaire Général et Coordonnateur de Programmes

Joseph Tshibalabala Dikuyi