LA SITUATION DE LA FEMME EN MILIEU RURAL

Les femmes sont au coeur du développement en milieu rural,la plus grande partie de travaux agricoles sont exécutés par elle, elles occupent une prace prédominate dans le système socio-économique traditionnel.Elle contrôlent l'essentiel de l'écono- mie non monetaire(agriculture de subsistance, procréation et éducation des enfants,tâches ménagère).Mais aussi, les acti- vités agricoles et commerçiales des femmes représentent une contribution importante,cruçial,même au bien-être des ména- ges ruraux à faible revenu.La femme est le cerveau moteur du développement en milieu rural

Toutes les données indiqueent bien que,plus la ménage défa- vorisé,plus la journée de travail de la femme est longue et plus leur implication dans la production économique et dans le bien-être de la famille est considerable. Elles ont souvent à faire face àdes responsabilité supplèmentaires,celles de Chef de famille monoparentale. La santé des femmes en milieu rural est en fonction de la mesure dans laquelles elles sont capa- ble de prmouvoir un environnement saluble et des prendre de mesure preventives contre la maladie.

En milieu rural,les femmes font de long trajet à la rivière de 1 à 5 Km pour s'approvisionner en eau de boison,tantôt non potable à cela,il faut ajouter le problème des maladies diarrheïques. Ignorer les besoins de la femme,c'est attiré sur soi toutes sortes de malheure:mortalité infantile et juvenile élévée,recession économique,agriculture ineficace problème d'environnement,éclatement social et quelité de vie médiocre. Les ménages dirigés par des femmes sont souvent les plus défavorisés des ménages ruraux. Or,celles-ci assurent l'essen- tiel ou la totalité de la tâche de subvenir aux besoins de la fa- mille. Parce qu'elles sont femmes,elles n'ont guère accès aux ressources productives et aux services de formation. Mais,investir dans les femmes,c'est supprimer tout ce qui les empêches de s'epanouir pleinement.

Dans la zone rurales,les femmes se marient très jeunes,et el- les restent souvent prisonnière de tout un réseau des valeurs leurs traditionnelles,qui conférent une très grande valeur à la procréation et reduisent pratiquement à néant toutes ses au- tres fonctions,leur statut dépend presque entièrement de leur reussite comme mères. Les enfants nès de mères très jeunes ont plus de deux fois de chances de mourrir pendant leur première année,et ils courent deux fois plus les risques supplè-menteires liés aus naissances rapprochées (moins de deux ans d'intervalle). La maternité chez l'adolescente aura moins de chances de puorsuivre son éducation scolaire et de devenir autre qu'une mère,et la mère adolescente se retrouve inévita- blement avec une famille nombreuse,tantôt sans mari.

L'analphabétisation est beaucoup plus préquent chez les femmes en milieu rural que les hommes,les femmes rurales pésent d'un poids moindre que les hommes dans les préoccu-pations des décideurs publics et des planificateurs du dévelop-pement,soit parce qu'il en est fait peu de cas ou qu'il n'en est purement et simplement pas tenu compte. Elles reçoivent moins d'assistaance technique et de formation que les hom- mes de la part des services de vulgarisations.

CONCLUSION:Les femmes en milieu rural qui constituent le groupe le plus nombreux et le plus vulnérable de la popualtion rurale pauvre,ont été oublier des programmes de développement ce qui est d'autant plus anormal,qu'elles pourraient jouer un rôle déterminant dans la lutte contre la pauvreté et qu'elles se sont révélées être d'excellente gestionnaires. A cele,-il faut renforcer la formation de la femmes à la gestion de ressource naturelles et de l'environne- ment;-réaliser la scolarisation non formelle des femmes en milieu rural,en portant l'alphabetisation de fille mère non scolarisée obligatoire;-renforcer la capacité d'approvisionne- ment en eau potable en milieu rural,par l'installation des pom- pes aspirente et d'aménagement de sources d'eau potable;-contribuer à l'amélioration de la santé de la mère et de l'en- fant par l'installation de services de santé en milieu rural pour le soins de santé primaire,à leur apprendre à mettre en valeur les avantages de l'espacement et la maternité sans risque et de lutter contre la propagation du VIH/SIDA et aux IST.