Le Rcd/Goma poursuit la persécution à l’Est de la Rdc

Selon la Vsv

Le Rassemblement congolais pour la démocratie poursuit sa politique de persécution contre la population à l’Est de la Rdc.

C’est l’Ong des droits de l’homme, la Voix des sans Voix, qui accuse, dans un communiqué de presse daté du 16 décembre 2002. Elle cite notamment des cas d’enlèvements, d’arrestations, d’interpellations et des sévices corporels à l’endroit des membres de la société civile et les défenseurs des droits de l’homme.

Au nombre de victimes, figurent entre autres, M. René Rubambura de l’Ong “ Programme d’appui au développement ”, Kizito Mushizi, directeur adjoint de la radio Mandeleo, Omba Kamengele, le pasteur Matthieu Kisose Kasha etc.

Les uns et les autres ont été soit tabassés, soit arrêtés soit encore interpellés pour diverses raisons, notamment le refus d’acheter la nouvelle plaque minéralogique imposée par le Rcd.

D’autre part, dans le même communiqué, la Vsv rapporte que les responsables du journal “ Le Messager du peuple ” vivant en exil à Bujumbura sont menacés de mort tandis que les parents d’un défenseur des droits de l’homme, M. Blaise Bolamba, dans la province Orientale, sont arrêtés depuis le 5 décembre 2002.

La Voix des sans Voix qui rappelle bien d’autres violations des droits de l’homme dont s’est déjà rendu coupable le Rcd/Goma, recommande au secrétaire général de l’Onu et au Conseil de sécurité, d’exercer de fortes pressions sur ce mouvement afin d’assurer la protection de la population civile.

M.K


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Site du Potentiel