APPRENTISSAGE INFORMATIQUE DANS LES ECOLES

ACTIVITE LOCALE I :

APPRENTISSAGE INFORMATIQUE DANS LES ECOLES

0. INTRODUCTION

Le monde d’aujourd’hui comme celui d’hier est régi par plusieurs paramètres socio-économique, scientifique, politique, culturel, … qui font que chaque homme, chaque pays veut être informé de ce qui se passe chez l’autre afin de connaître, de savoir ce qui se passe chez lui, ses préoccupations, ses réussites et ses échecs afin que demain soit meilleur pour lui, en vue d’un développement harmonieux.

On est ainsi en chasse de l’Information. Sa gestion efficace devra être notre leitmotiv. L’outil à la portée d’une grande communauté à ce jour est l’Internet.

Mieux connaître l’autre et aussi se faire mieux connaître car l’homme n’est pas une île. Cela créera un sentiment réel d’interrelation permanente et harmonieuse en vue de comprendre et d’accepter les différences.

L’objectif majeur de la technologie de l’information et de communication est d’ouvrir son prochain à la modernité informatique en vue de la modernisation grâce à l’ordinateur, outil indispensable avec ses périphéries pour atteindre ce but.

Notre approche première est l’apprentissage à l’ordinateur, analyser d’une façon légale avec le commun de mortel, privilégier les plus démunies car le monde doit se faire aussi avec eux et encourager l’Excellence tant au niveau de l’école, soubassement de la société que dans la vie de tous les jours.

Notre constat amer est de constater que seul dans les milieux éducatifs à Bukavu, tristes est de constater que seul le collège Alfajiri dispose d’un cours d’apprentissage informatique au niveau terminal.

D’après un échange entre les jeunes élèves des trois écoles partenaires de l’iEARN-RDC, dont leur âge varie entre 12 à 20 ans, les nouvelles technologies de l’information et de communication spécialement l’Internet, est une chose mystérieuse et que seuls les riches peuvent y accéder.

Dans l’enquête faite, 61% des jeunes élèves n’ont aucune image de ce qui est l’Internet ; les 11%, l’Internet pour eux appartient qu’aux riches ; quant aux autres 11%, l’Internet est une chose mystérieuse et en fin, pour les 17% des jeunes élèves qui restent, savent que l’Internet est une machine de communication.

En ce qui concerne l’usage de l’ordinateur, 95% des jeunes, membres des Clubs-iEARN n’ont aucune notion de l’Informatique et beaucoup ont connu l’existence de ce dernier entre 1998 et 2003. Malheureusement, c’était dans la période de guerre, la période à laquelle l’Internet était mystifié. Les 5% seulement, savent naviguer à l’Internet.

Pour ceux-là qui ont une image correcte de l’Internet, nous donnons en résumé les déclarations des jeunes élèves à propos de l’importance de l’Internet :
• grâce à l’Internet, je peux trouver des informations des différents pays ;
• l’Internet développe et enrichit ma connaissance sur tous les points qui concernent le monde ;
• l’Internet m’aidera à communiquer avec le monde extérieur ;
• me permet de nouer les relations avec tous les gens du monde qui sont connectés, facilite les recherches intellectuelles, peut faire connaître les différentes cultures du monde
• à l’allure où vont les choses, on sait qu’un bon nombre des fonctionnaires seront ceux qui ont la connaissance de ces nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Pour les 5% qui savent naviguer à l’Internet, ont expliqué ce qui les intéresse surtout à l’Internet :
- à l’Internet, je cherche les correspondants de différents points du globe, les informations qui concernent notre pays et d’autres ainsi que les informations sur les stars (acteurs de cinéma, musiciens t sportifs).
- Pour moi, à l’Internet, je cherche d’abord les nouvelles des stars et ensuite les correspondants.
- Je pars à l’Internet pour une ou plusieurs raisons :

° regarder dans ma boite de réception s’il y a un message en provenance de ma connaissance interne ou externe ;
° avoir des informations précises sur la politique et la culture.
- je vais souvent au Cybercafé pour écrire des messages à mes correspondants et à m’informer sur l’actualité du monde en général et en particulier sur la République Démocratique du Congo, mon pays.

Nous voulons voir ce projet afficher les objectifs de développement là où il s’appliquera tout en affichant un air conciliant par sa participation à certaines actions ponctuelles (santé, éducation, droits, alimentaires, …) afin d’être le plus intégré possible et encourager les gens vers un but principal.

1. LES OBJECTIFS DE L’ACTIVITE.

La jeunesse congolaise a été longtemps enclavée suite aux différentes guerres, cette activité lui permettra de :
- de manipuler l’ordinateur
- s’ouvrir au monde extérieur et de s’affronter aux autres cultures afin d’adopter la culture de paix.
- favoriser une collaboration adéquate entre les jeunes du Congo et d’autres jeunes du monde qui contribuera énormément au développement et à la restauration d’une quiétude dans un monde déjà détruit par les guerres.

2. LES STRATEGIES

Pour l’apprentissage informatique et Internet, les jeunes sont regroupés dans les Clubs iEARN des 3 écoles partenaires.
Les syllabus sont mis en leur disposition pour leur permettre de bien s’appliquer. Ils acquièrent la théorie à l’école à l’aide d’un ordinateur portable que l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la nature) a mis à la disposition des Clubs-iEARN et chaque samedi de 14 à 16 heures avec plus de 17 ordinateurs, les jeunes élèves passent au Centre Informatique de l’UCB pour marier la théorie à la pratique.

Les notions qui ont été données sont les suivantes : comment démarrer l’ordinateur et comment l’éteindre, comment saisir un texte et comment l’arranger, comment l’enregistrer dans la disquette, comment ouvrir une page Web, comment créer une session ou une adresse e-mail, comment écrire un message et comment l’envoyer, comment lire, comment consulter un site Internet, etc. Bref une formation en Microsoft Word et quels autres notions. Plus de 115 élèves ont pu participer à cette formation

3. LES COLLABORATEURS.

1°. IEARN-RDC/SUD-KIVU/BUKAVU a collaboré avec le Centre Informatique de l’UCB pour la réussite de cette activité. Ce dernier a laissé son local contenant plus de 17 ordinateurs et ayant le programme xp Professionnel à la disposition de ces jeunes élèves.

2° Il a aussi collaboré avec l’ICCN pour la théorie à l’école avec l’ordinateur portable mis à leur disposition.

4. LES RESULTATS.

- 95 des jeunes acquièrent les notions de l’Informatiques et de l’Internet. Ils sont capables de collaborer avec d’autres jeunes et d’échanger leurs cultures à travers l’Internet.
- Grâce à cette vulgarisation des nouvelles technologies et apprentissage informatique dans les écoles, les notions de l’Informatiques sont aujourd’hui introduites sans difficulté dans les écoles.
- Les écoles peuvent maintenant se doter de ses propres ordinateurs car les instituteurs ont été aussi formés.

Signalons que les élèves de l’Institut de Bagira, Membres de l’iEARN n’ont pas pu participer à cette formation. Institut de Bagira se situe à 7 km de la ville de Bukavu et les élèves ont été incapables de toujours effectuer un déplacement de 7km de distance pour venir suivre la formation et rentrer encore. Cette difficulté se justifie par manque de nos propres ordinateurs.

Ensemble, pour bâtir un monde meilleur avec une éducation de base solide de notre jeunesse.

Contact :
Eric WATHAUT
Coordonnateur
iEARN-Sud Kivu
15, av. Kasa-vubu
Labotte, ibanda
Bukavu/Sud-Kivu
Tél. : +243(0)817373567
E-mail : er_wathaut@yahoo.fr