PREPARATION DE LA MEDECINE SCOLAIRE 2004-2005

COLLEGE BOBOTO
PREPARATION DE LA MEDECINE SCOLAIRE 2004-2005

NOTES TECHNIQUES

1. GENERALITES

Nous savons tous que l’enfant passe une grande partie de son temps à l’école. Ainsi en plus d’être un lieu essentiel pour l’acquisition des modèles de comportement et de compétence de vie, l’école est aussi l’endroit où se manifestent les troubles de santé et où les risques pour la santé peuvent être identifiés.

Dès lors, l’école joue un rôle primordial en ce qui concerne la surveillance sanitaire, la prévention et la promotion de la santé. La majeure partie de cette tâche, en sus du savoir médical, nécessite aussi une bonne connaissance du milieu scolaire. C’est ici que la collaboration est indispensable entre la Médecine Scolaire et les éducateurs d’enfant.

La Médecine Scolaire vous assure que chaque enfant sera examiné et que partant de là, tous les risques scolaires et sociaux doivent être identifiés. Nous devons nous atteler à reconnaître précocement des nouveaux risques et à y faire face de manière adéquate.

En résumé nous allons et nous devons :
- assurer un contrôle sanitaire à tous les écoliers
- participer à la promotion de la santé dans les écoles
- reconnaître précocement les menaces qui pèsent sur la santé des écoliers et enclencher des mesures adéquates , en collaboration avec d’autres services de médecine générale ou spécialisée.
- Conseiller et appuyer les autorités et les écoles sur les questions ayant trait à la santé et à ses attentes.

2. PARTICULARITES SCIENTIFIQUES

La santé scolaire est une réalité nouvelle. Elle n’est pas la médecine générale encore moins une partie de la pédiatrie. Elle leur ressemble certes, souvent leur emprunte certaines méthodologies mais en fait, elle est une branche de la médecine à part entière.
La santé scolaire comporte 2 volets :

01. La médecine curative
02. La médecine préventive

- La médecine curative : c’est la partie la plus connue-les élèves (ou enseignant) qui accusent des problèmes de santé vont confier leurs plaintes au médecin et ce dernier essaie d’y apporter des solutions.
- La médecine préventive : elle est moins connue, elle consiste en une consultation systématique et systémique de tous les élèves (et enseignants) avec analyses de laboratoire. A la fin de la visite, on établit un dossier médico-scolaire et on informe les parents (ou les concernés).

Nous voici donc dans une nouvelle réalité : LA MEDECINE SCOLAIRE. La médecine scolaire est essentiellement préventive – Elle consiste à prendre en charge tous les élèves (Consultations + Analyse de laboratoire + Bilan de santé). Sans exception, malade ou pas.

3. PROTOCOLE OPERATOIRE

1. Prise de contact

L’objet de la médecine scolaire est l’enfant en milieu scolaire. Les partenaires en présence sont contraints à une collaboration sans faille.
Et ces partenaires sont :

- le médecin scolaire
- la direction de l’école (et les enseignants)
- les parents d’élève.

2. Etapes du protocole

1. L’école prend contact avec les parents et leur annonce le début des activités de médecin scolaire.
2. L’équipe de santé scolaire (ESS) entre en contact avec les parents et les élèves :
- Questionnaires aux parents
- Affiches et banderoles
- Séminaires et/ou exposés

3. Rencontres techniques entre la Direction et l’ESS en vue de :

- Harmoniser le calendrier des consultations
- Déterminer le nombre de classes
- Définir le nombre d’élèves (listes nominales)
- Déterminer les heures et le lieu des consultations
- Fournir la liste nominale des élèves
4. Procéder à la publication (et affichage) du calendrier des consultations et analyses de laboratoires
5. Réception des élèves selon les calendriers publiés (NB : les tout-petits se feront accompagner de leurs parents
6. Réunion technique de l’ESS pour compulser les dossiers médicaux scolaires.
7. Remise des résultats aux parents sous pli fermé.
8. Programmation des consultations de suivi c’est-à-dire les consultations spécialisées (dermatologie, ophtalmologie, chirurgie, ORL, psychologie, …)

P.S : Au stade des consultations spécialisées les parents garderont le contact avec l’ESS pour le suivi de leurs enfants.

Conclusion

La médecine scolaire participe à la promotion de la santé de l’élève. Elle est une collaboration au devoir des parents et des responsables d’écoles à respecter le droit à la santé de l’enfant en milieu scolaire. Par ce fait, elle est aussi un combat contre la déperdition scolaire.
Pour l’O.N.G MERCI- DOCTEUR
Docteur MOBHE AZENGA
Président Tel :
(00243) 818132489 mercidocteur@yahoo.fr