RAPPORT ANNUEL D’ACTIVITES, EXERCICE 2004

INTRODUCTION
Le présent rapport décrit les activités de notre association sans but lucratif dénommée «SOLIDARITE POUR LE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE», en sigle "SODEC", durant l'année 2004.
SODEC- Asbl s'occupe de la promotion et l'encadrement des jeunes à travers trois programmes ci- après:
1.Lutte contre la violence et promotion de la paix dans les milieux des jeunes.
Il s'agit d'un programme intégré monté par des artisans de paix, des activistes des droits de l'homme et des animateurs du mouvement démocratique pour :
a).Diffuser les informations sur :
-La résolution et la transformation des conflits quotidiens;
-La construction de la paix chez soi, au travail et dans la communauté;
-La réconciliation et le pardon;
-La bonne gouvernance, la démocratie et les élections;
-Les droits de l'homme;
-La non - violence et la tolérance.
b).Former les artisans de paix et les animateurs du mouvement démocratique.
2.Lutte contre la propagation du VIH- SIDA chez les jeunes.
Il s'agit de la communication pour le changement de comportement vis-à-vis du VIH-SIDA en organisant des campagnes de sensibilisation, d'information et d'éducation de la jeunesse scolaire et celle en dehors du milieu scolaire sur la sexualité responsable et les modes de prévention du VIH-SIDA et autres infections sexuellement transmissibles.
3.Réduction du taux de pauvreté des jeunes.
Il s'agit d'un programme intégré monté par des agents de développement et consiste à :
-Assurer l'encadrement des jeunes filles désoeuvrées et contribuer à la réduction sensible de la vulnérabilité des filles mères sans soutien et orphelines de sida en les initiant aux différents métiers pour leur permettre de se prendre en charge;
-Assurer l'encadrement des paysans à travers le renforcement des capacités de production des agriculteurs et éleveurs en milieux ruraux et périurbains.
Notre rapport comporte quatre parties à savoir:
Première partie : Activités.
Deuxième partie : Programmes assignés à SODEC- Asbl
Troisième partie : Difficultés et suggestions
Quatrième partie : Plan d'action, exercice 2005
PREMIERE PARTIE : ACTIVITES
Dans cette partie, nous présentons les activités prévues et celles réalisées.
I.ACTIVITES PREVUES
SODEC avait prévu, dans le cadre de la promotion et l'encadrement de la jeunesse, les activités regroupées et classées suivant ses trois programmes comme suit :
1.Lutte contre la violence et promotion de la paix dans les milieux des jeunes :
a)Conférences et restitutions.
b)Recherches et publications sur Internet.
c)Publication de la bande dessinée "ECHOS DE LA PAIX".
d)Publication de la bande dessinée "ECHOS DE LA DEMOCRATIE".
e)Formation des artisans de paix.
f)Formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs des élections.
g)Formation des activistes des droits de l'homme.
2.Lutte contre la propagation du VIH -SIDA chez les jeunes :
Campagnes de sensibilisation, d’information et d’éducation des jeunes sur la sexualité responsable et les modes de prévention du VIH-SIDA et des autres infections sexuellement transmissibles :
a).Causeries éducatives et projection cinématographique
b).Discussions guidées
c).Conférences- débat
d).Publication de la bande dessinée "HALTE AU VIH-SIDA".
3.Réduction du taux de pauvreté des jeunes :
a)Ouverture d'un centre d'informatique pour l'encadrement des filles mères sans soutien et orphelines de SIDA.
b)Ouverture d'un centre de formation en coupe et couture pour l'encadrement des filles mères sans soutien.
c)Encadrement des paysans à travers la vulgarisation agricole et l'élevage traditionnel en gardiennage.
II.ACTIVITES REALISEES
Solidarité pour le Développement Communautaire (SODEC -Asbl) avait réalisé, dans le cadre de la promotion et l'encadrement de la jeunesse, les activités regroupées et classées suivant ses trois programmes ci- après :
1.Lutte contre la violence et promotion de la paix dans les milieux des jeunes :
Dans ce programme, SODEC- Asbl a réalisé les activités suivantes :
a)Conférences et restitutions :
Nous avons organisé des conférences pour restituer à la base les activités auxquelles nos délégués ont pris part active sur invitation de nos partenaires. Il s'agit de :
1°Séminaire- atelier organisé, au mois de juin, par la Fédération Nationale des ONG de Développement Communautaire (FENODECO).
Thème : "Analyse de problèmes et planification d’activités".
2°Séminaire de formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs nationaux des élections organisé, au mois de mai et août, par la LINELIT en collaboration avec la commission justice, paix et sauvegarde de la création de la Cathédrale du Centenaire Protestant.
3°Deuxième Table Ronde de la Jeunesse Congolaise organisée, au mois de juillet, par l'Union de la Jeunesse Congolaise en collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse.
Thème: "Jeunesse congolaise et le reste de la transition en RDC : rôle et contribution".
4°Synergie des ONG de Kinshasa, 4è Edition. Thème : "la Paix, la sécurité des biens et des personnes et le Développement en RDC". Organisateur : CRONGD/Kinshasa.
5°Forum National de la Jeunesse Congolaise pour la Conférence Internationale sur la paix, la sécurité, la Démocratie et le Développement dans la région des Grands Lacs organisé, au mois de Septembre, par le Conseil National de la Jeunesse avec l'appui financier du PNUD.
6° Séminaire sur l'élaboration de la constitution, organisé par le SENAT, au mois de septembre, avec l'appui de ELECTORAL INSTITUTE OF SOUTHERN AFRICA.
Thème: "la société civile et la constitution".
7°Séminaire de formation sur la prévention et la lutte contre la torture organisé, au mois de décembre, par l'APRODES avec l'appui financier du bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'homme en RDC.
Nous avons exploité le Portail Internet de la société civile en R.D.C pour publier et faire la restitution de la formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs nationaux des élections ci - haute cité.
b)Recherches et publication sur Internet:
SODEC- Asbl reconnaît avoir bénéficié les services offerts par le CENTRE LOKOLE (un programme de Search For Common Ground en RDC), à ses partenaires, dans le cadre de recherches sur Internet. La collecte des données a abouti aux diverses publications, au Portail Internet de la société civile en RDC, notamment:
-Comment gérer les conflits dans nos communautés ?
-Comment construire un système démocratique dans notre pays ?
-Les élections libres et transparentes : une nécessité pour la République Démocratique du Congo.
SODEC- Asbl a utilisé le Portail Internet de la société civile en République Démocratique du Congo pour publier, de façon autonome ses rapports d'activités. C'est l'ONG Canadienne "Alternatives" qui est promotrice de ce Portail Internet.
c)Conception de la bande dessinée "ECHOS DE LA PAIX", 1èr et 2è numéro, non publiée.
d)Conception de la bande dessinée "ECHOS DE LA DEMOCRTIE" 1èr numéro, non publiée
e)Formation des artisans de paix :
L'article intitulé : "comment gérer les conflits dans nos communautés?" est publié au Portail Internet de la société civile en RDC pour sensibiliser, informer et éduquer les jeunes sur les approches non violentes de la prévention et la résolution des conflits. Le contenu de cet article est fréquemment exploité lors des discussions guidées organisées avec nos communautés de base.
f)Formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs des élections :
Ayant bénéficié la formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs nationaux des élections, SODEC en a fait une large diffusion pendant la restitution au niveau de la base. Les articles intitulés: " comment construire un système démocratique dans notre pays?", « les élections libres et transparentes : une nécessité pour la RDC « et « Restitution de la formation des observateurs des élections » sont publiés au Portail Internet de la société civile en RDC pour sensibiliser, informer et éduquer les jeunes sur les conditions pour des élections libres, transparentes et démocratiques (avant, pendant et après les élections), les traits caractéristiques d'une société démocratique et le lien entre la démocratie et le développement.
g).Formation des activistes des droits de l'homme : Conférence et Restitution
Dans la rubrique des droits de l'homme, SODEC-Asbl s'est insurgée contre certaines violations des droits de l'homme et ses membres ont pris part active aux réunions mensuelles que le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme en RDC a organisé avec les ONG et Associations des droits de l'homme.
Solidarité pour le Développement Communautaire (SODEC-Asbl) s'est affiliée à la Coalition Nationale des ONG pour la Cour Pénale Internationale (CPI).
A l'occasion de la Campagne Nationale d'Education aux droits de l'homme, SODEC- Asbl a bénéficié une subvention accordée par le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme en RDC pour la publication de la bande dessinée intitulée "A L'ECOLE DES DROITS DE L'HOMME".
2.Lutte contre la propagation du VIH- SIDA chez les jeunes :
Dans ce programme, SODEC- Asbl a réalisé les activités suivantes:
a)Campagnes de sensibilisation, d'information et d'éducation des jeunes sur la prévention du VIH- SIDA et des autres infections sexuellement transmissibles (causeries éducatives et projection cinématographique) notamment :
-Matinée de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH - SIDA chez les jeunes de la Paroisse Missionnaire de Kitambo.
Thème: "sexualité responsable"
Date : Dimanche 03 octobre 2004
Heure : 10 h 00 à 13h00.
120 personnes ont pris part à cette campagne. Les données ventilées selon le sexe et la tranche d'âge sont les suivantes :
5 -9 ans : 5 adolescentes et 5 adolescents, soit : 10 enfants sensibilisés
10 - 14 ans : 7 adolescentes et 8 adolescents, soit : 15 enfants sensibilisés
15 - 19 ans : 15 adolescentes et 16 adolescents, soit : 31 enfants sensibilisés.
20 -24 ans : 5 filles et 6 garçons, soit : 11 Jeunes sensibilisés
25 - 29 ans : 5 filles et 4 garçons, soit : 9 Jeunes sensibilisés
30 - 34 ans : 6 filles et 2 garçons, soit : 8 Jeunes sensibilisés
35 - 39 ans : 8 femmes et 12 hommes, soit : 20 Adultes sensibilisés
40 -45 ans : 4 femmes et 6 hommes, soit : 10 Adultes sensibilisés
45 - 49 ans : 2 femmes et 2 hommes, soit : 4 Adultes sensibilisés
50 et plus : 2 hommes, soit : 2 Adultes sensibilisés
2°Matinée de sensibilisation et mobilisation sociale en faveur de la prévention du VIH- SIDA chez les élèves du Complexe Scolaire MAWILA.
Thème: "L'infection à VIH - SIDA et ses conséquences ".
Date : Samedi 30 octobre 2004.
Heure : 10h00 à14h00
146 jeunes et enfants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis- à- vis du VIH - SIDA et à bannir le rejet, la discrimination et la stigmatisation à l'égard des PVV et PAV. Les données ventilées selon le sexe et la tranche d'âge sont les suivantes:
5- 9 ans: 0 adolescentes et 0 adolescents.
10 – 14 ans : 11adolescentes et 16 adolescents, soit : 27 enfants sensibilisés
15- 19 ans : 42adolescentes et 44 adolescents, soit : 86 enfants sensibilisés
20- 24 ans : 10 filles et 11 garçons, soit : 21 Jeunes sensibilisés
25 -29 ans : 0fille et 2 garçons, soit : 2 Jeunes sensibilisés
30- 34 ans : 0femmes et 0hommes, soit : 0
35- 39 ans : 0femmes et 0 hommes, soit : 0
40-45 ans : 0femmes et 0 hommes, soit 0 adultes sensibilisés
45 – 49 ans : 0femmes et 0 hommes, soit : 0
50 et plus : 0 femmes et 0 hommes, soit : 0
NSP: 3 femmes et 7 hommes, soit : 10 adultes sensibilisés
3°Matinée de sensibilisation et mobilisation sociale en faveur de la prévention du VIH-- SIDA chez les jeunes de la Paroisse Missionnaire de Kitambo.
Thème : "Défi de la jeunesse face aux réalités du moment".
Date : Mercredi 29 décenbre2004
Heure : 10h00 à16h00.
29 jeunes et enfants étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis -à- vis du VIH-SIDA et à bannir le rejet, la discrimination et la stigmatisation à l'égard des PVV et PAV. Ils étaient informés sur les conflits destructeurs causés par le VIH- SIDA et les infections sexuellement transmissibles. Les données ventilées selon le sexe et la tranche d'âge sont les suivantes:
5- 9ans : 0 fillette et 0 garçonnet, soit : 0
10- 14 ans : 3 fillettes et 0 garçonnet, soit : 3 enfants sensibilisés
15- 19ans : 6 fillettes et 4 garçons, soit : 10 enfants sensibilisés
20- 25ans : 2 filles et 4 garçons, soit: 6 enfants sensibilisés
25-29ans : 1 femme et 0 homme, soit : 1 adulte sensibilisé
30- 35ans : 0 femme et 0 homme, soit : 0 adulte sensibilisé
35- 39ans : 0 femme et 0 homme, soit : 0 adulte sensibilisé
40- 45ans : 0 femme et 0 homme, soit : 0 adulte sensibilisé
45- 49ans: 0 femme et 0homme, soit : 0 adulte sensibilisé
50 et plus : 0 femme et 0homme, soit : 0 adulte sensibilisé
NPS : 3 femmes et 6hommes, soit : 9 adultes sensibilisés
b)Discussions guidées:
Nous avons réfléchi et échangé des informations sur la prévention du VIH-SIDA, dans le milieu des enfants de la rue, lors des diverses séances d'écoute du Feuilleton "MUANA NDOKI TE " pendant le fonctionnement de notre club d'écoute installé par le CENTRE LOKOLE/ SFCG dans le cadre de sa campagne de lutte contre la maltraitance des enfants dits sorciers en RDC.
c)Conférences - débat :
Les Samedi 15 et 22 mai 2004, une série de conférences et débats était animée dans l'Eglise "Mission Evangélique le Tabernacle de Dieu (METAD)" sise Avenue Force publique N°83 (en face du Lycée Motema Mpiko)
Dans la journée du 15 mai, nous avons développé le thème suivant : "La sexualité responsable", tandis que le 22 mai, notre exposé s'est articulé autour du thème : "l’infection à VIH -SIDA et ses conséquence".
71 personnes étaient sensibilisés, informées et éduquées sur les modes de transmission du VIH-SIDA et autres infections sexuellement transmissibles, y compris la conduite à tenir pour éviter toute contamination.
Les participants à cette campagne étaient sensibilisés et conscientisés à adopter un comportement à moindre risque vis -à- vis du VIH- SIDA et à bannir le rejet, la discrimination et la stigmatisation à l'égard de PVV et PAV. Les données ventilées selon le sexe et la tranche d'âge sont les suivantes:
5 -9 ans : 0 fillette et 0 garçonnet, soit : 0
10- 14 ans : 5 fillettes et 6 garçons, soit 11 enfants sensibilisés
15- 19 ans : 9 fillettes et 14 garçons, soit : 23 enfants sensibilisés
20-24 ans : 7 filles et 5 garçons, soit : 12 jeunes sensibilisés
25-29 ans : 4 filles et 3 garçons, soit : 7 jeunes sensibilisés
30-34 ans : 2 femmes et 3 hommes, soit : 5 adultes sensibilisés
35-39 ans : 4 femmes et 3 hommes, soit : 7 adultes sensibilisés
40-45 ans : 1femme et 0 homme, soit : 1 adulte sensibilisé
45-49 ans: 0 femme et 1 homme, soit : 1 adulte sensibilisé
50 et plus: 0femme et 1 homme, soit : 1 adulte sensibilisé
NSP: 2 femmes et 1 homme, soit : 3 adultes sensibilisés
3.Réduction du taux de pauvreté des jeunes :
Dans ce programme, SODEC- Asbl a procédé à la collecte des données, l'identification des partenaires et la mobilisation des ressources pour ses projets de :
a)Ouvrir un centre de formation en coupe et couture pour l'encadrement des filles mères sans soutien.
b)Ouvrir un centre d’informatique qui s'occupera de l'encadrement des filles mères sans soutien et orphelines de SIDA.
c)Encadrer les paysans à travers la vulgarisation agricole et l'élevage traditionnel en gardiennage.
DEUXIEME PARTIE : PROGRAMMES ASSIGNES A SODEC
Dans cette partie, nous présentons les deux programmes assignés à
SODEC- Asbl par ses partenaires.
I.LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS DITS SORCIERS.
Dans ce programme, SODEC a animé un club d'écoute installé dans la commune de Limete pour assurer le suivi des émissions radiophoniques produites par le CENTRE LOKOLE/Seacrh For Common Gronnd. Notre club d'écoute installé au début du mois d'octobre de l'an 2003 a clôturé ce programme au mois de mars de l’an 2004. Il a fonctionné avec l'appui matériel et financier du CENTRE LOKOLE/ SFCG grâce au financement de l'USAID.
Le feuilleton " MWANA NDOKI TE" avait illustré la maltraitance des enfants accusés de sorcellerie et diverses antivaleurs sociales décriées dans notre société. Les participants aux séances d'écoute de vingt épisodes du feuilleton "MWANA NDOKI TE" se sont sentis interpellés par le phénomène "enfants dits sorciers".
La promotion et la défense des droits et du bien - être des enfants vivants dans des conditions particulièrement difficiles, y compris la sensibilisation, l'information et l'éducation de nos communautés de base sur les approches non - violentes de la prévention et la résolution des conflits sont les résultats des discussions guidées (réflexions et échanges d'information).
Nos remerciements s'adressent au CENTRE LOKOLE/SFCG pour le choix de SODEC afin d'animer le club d'écoute prévu dans la commune de Limete
II.FORMATION DES MEMBRES USAGERS DU PORTAIL INTERNET
Dans ce programme, les membres de SODEC affectés au Portail Internet de la société civile en RDC ont formé les délégués des ONG et Associations sur l'utilisation du Portail Internet dans le cadre de leurs activités. Ils ont donné cette formation à partir du bureau de l'ONG Canadienne Alternatives, promotrice de ce Portail Internet, conformément au mandat reçu de la part du collectif de suivi (structure linéaire qui regroupe les organisations inscrites appelées «membres usagers»).
Après la formation des formateurs reçue auprès des stagiaires canadiens, pendant la période allant du mois de décembre de l'an 2003 jusqu'au mois de février de l'an 2004, les membres de SODEC affectés à ce programme ont évolué au sein du comité de formation qui est l'un des comités thématiques qui s'occupent de l'administration de ce Portail Internet. A partir du mois de mars jusqu'à la fin de l'année 2004, les membres de SODEC affectés au Portail Internet de la société civile en R.D.C. ont formé les nouveaux et anciens membres usagers pendant les activités suivantes :
1.Session d'information :
Il s'agit d'une formation théorique qui consiste à expliquer l'organisation, le fonctionnement et l'utilisation du Portail Internet aux délégués des ONG et Associations demanderesses de la formation.
2.Session de formation :
Il s'agit d'une formation pratique sur l'utilisation du Portail Internet de la société civile en RDC.
3.Bureautique :
Il s'agit d'un rappel de notions de base.
Les formateurs utilisés par SODEC, dans ce programme, ont pris la relève après le départ des stagiaires canadiens utilisés par l'ONG canadienne "Alternatives" à qui nous présentons nos remerciements.
TROISIEME PARTIE : DIFFICULTES ET SUGGESTIONS
Dans cette partie, nous présentons les difficultés rencontrées et les solutions proposées pour surmonter ces difficultés.
I.DIFFICULTES RENCONTREES
Dans cette rubrique, les difficultés de SODEC sont d'ordre matériel et financier notamment :
1.Insuffisance des matériels promotionnels et location des matériels audio - visuels pendant les campagnes de sensibilisation, d'information et d'éducation des jeunes sur la prévention du VIH - SIDA.
2.Moyens matériels insuffisants au niveau du programme de réduction du taux de pauvreté des jeunes.
3.Moyens financiers insuffisants par rapport aux prévisions budgétaires.
II.SOLUTIONS PROPOSEES POUR SURMONTER LES DIFFICULTES
Dans cette rubrique, les suggestions recueillies au niveau de trois programmes sont les suivantes :
1.Achat et acquisition des matériels audio - visuels et promotionnels.
2.Achat et acquisition des matériels conformément aux besoins qui se font sentir au niveau du programme de réduction du taux de pauvreté des jeunes.
3.Mobilisation des fonds conformément aux prévisions budgétaires et initiation des activités génératrices de revenu.
QUATRIEME PARTIE : PLAN D'ACTION, EXECICE 2005
Dans cette partie, nous présentons les activités prévues dans le cadre du prolongement de la promotion et l'encadrement de la jeunesse à travers les trois programmes comme suit :
I.Lutte contre la violence et promotion de la paix dans les milieux des jeunes.
Il s'agit du prolongement de notre programme intégré monté par des artisans de paix, des activistes des Droits de l'Homme et des animateurs du mouvement démocratique.
Les activités prévues, dans le cadre de ce programme, sont les suivantes :
1.Conférences et restitutions.
2.Recherches et publications sur Internet.
3.Publication de la bande dessinée « A L’ECOLE DES DROITS DE L’HOMME »
4.Publication de la bande dessinée « ECHOS DE LA PAIX »
5.Publication de la bande dessinée « ECHOS DE LA DEMOCRATIE »
6.Formation des artisans de paix.
7.Formation des animateurs du mouvement démocratique et observateurs des élections.
8.Formation des activistes des droits de l’homme.
9.Discussions guidées
2.Lutte contre la propagation du VIH-SIDA chez les jeunes
Il s’agit du prolongement de notre programme monté par les pairs éducateurs et consistera à reprendre les activités suivantes :
a).Campagnes de sensibilisation, d’information et d’éducation des jeunes sur la sexualité responsable et autres modes de prévention du VIH-SIDA et des infections sexuellement transmissibles (causeries éducatives et projection cinématographique) :
-Matinées de sensibilisation et mobilisation sociales en faveur de la prévention du VIH-SIDA chez les jeunes (jeunesse scolaire et en dehors du milieu scolaire).
-Conférences débat.
b).Publication de la bande dessinée « HALTE AU VIH-SIDA »
c).Publication du dépliant « LUTTONS CONTRE LE SIDA »
d).Recherches et publications sur Internet.
3.Réduction du taux de pauvreté des jeunes
Il s’agit du prolongement de notre programme intégré monte par des agents de développement à travers les activités ci-après :
a).Ouverture d’un centre d’encadrement des filles mères sans soutien et orphelines de SIDA pour développer leurs capacités à se prendre en charge.
b).Encadrement des paysans à travers la vulgarisation agricole et l’élevage traditionnel en gardiennage.
N.B. SODEC est disposé à poursuivre les programmes lui assignés par ses partenaires.
CONCLUSION
SODEC a travaillé dans les limites de ses moyens disponibles (autofinancement et subventions des partenaires) pendant l’année 2004. Les besoins qui se font sentir sur le terrain nécessitent un appui matériel et financier de la part des partenaires au cours de l’année 2005.
Fait à Kinshasa, le 08/01/2005
Le Secrétaire Général et Coordonnateur de programmes
Ir. Joseph TSHIBALABALA
Le Président
Ir. Patrick MWAMBA KABASUA