CLOTURE DE 4 WEEK-ENDS DE DETENTE A BUKAVU

Les meilleurs ensembles musicaux de Bukavu étaient tous au rendez-vous devant l'esplanade de l'hotel des postes pour clôturer la série des spéctacles commencées dans les communes depuis le 05 février 2005...C'était ce dimanche 27 février 2005 de 15 heures à 18 heures 30.
Au fait, la musique détient un pouvoir mobilisateur et est un instrument approprié d'éducation civique, de consolation, de détraumatisation et de réjouisance. Nous avons vécu cette vérité devant une foule innombrable(plus d'un millier) en liesse au rythme des danses modernes. Les jeunes de Bagira venus nombreux accompagner leurs ensembles(les mandarins, influence Ba Boule) ont passé l'éponge sur un début d'année agité par la récente mutinerie de Kabare voisin.
Ceux de Kadutu n'étaient pas en reste car ce sont leurs Petits Chanteurs et leur orchestre favori Station japan qui étaient à l'honneur.
La commune d'IBANDA s'était taillé la part du lion avec trois ensembles: Atomic Ebende, Quartier des As TST de JeanPy NDAKA et Quartier des As International de Kalo MULOZI.
La troupe culturelle Mtu ni mtu nous a causé un lapin à cause d'un autre rendez)vous; qu'à cela ne tienne.
Dans le public essentiellement jeune, les parents étaient venus encourager leurs enfants. On pouvait aussi dénombrer quelques officiels aux côtés des organisateurs.
En plus des messages de consolidation de la paix par les ensembles, le public a suivi le mot de monsieur Jean Po-Paul BINGANE(Djo Paup), président de HUMANITAS qui n'a pas manqué d'expliciter les objectifs du projet et ceux de son association. Il a promis un plus grand investissement de son association dans les activités culturelles d'encadrement de notre jeunesse en remerciant le Centre canadien d'études et de coopération internationale(CECI) et l'Agence canadienne de développement international(ACDI) pour leur soutien. En effet, c'est dans le cadre de leur projet Action Citoyenne pour la Paix(ACIPA) qu'ils ont financé presque entièrement ces activités. La représentante de cette organisation internationale a ouvert les manifestations en soulignant le motif de solidarité avec la population sinistrée du Sud-Kivu et ravagée par des guerres interminables qui justifie leurs actions en vue de dire non à la guerre. Elle a appelé la population à plus de responsabilité car elle constitue la meilleure garantie de la paix.
Alors seulement les chansons ont produit leur magie communicationnel et tous nous avons bougé, partagé les impressions, échangé... C'était formidable!!!