Association pour la Renaissance du Congo ( ARECO asbl )



Courriel

areco_asbl@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

3835, Avenue de la douane, deriere l'immeuble Forescom, C/Gombe.Tel:0815047170, 0998731641.

Présentation, historique et objectifs

a. Présentation

L’ARECO est une association laïque, apolitique et à caractère culturel qui a pour devise : «conscience, amour et travail ». L’adhésion est libre à l’association, le candidat qui adhère doit se procurer d’une carte de membre et s’engage à respecter les règlements de l’association.

L’ARECO organise les activités suivantes :

- Formations et encadrements - Débats publics
- Séminaires - Vidéo-forums
- Colloques - Manifestations sportives et culturelles
- Conférences - Publications
- Visites guidées - Emissions radiotélévisées

En outre, différents projets sont élaborés en rapport avec les secteurs d’activités cités ci-haut.

b. Historique

La fonction d’une élite est vitale pour une société, surtout pour une société dévorée par la crise. La société congolaise est bien plongée dans une crise multidimensionnelle épouvantable. L’une des dimensions de cette crise est culturelle. Ainsi observe-t-on une léthargie des idées forces qui devraient présider à l’émergence des valeurs morales et civiques, tant nécessaire pour le développement intégral. C’est donc non sans raison qu’il faut craindre l’avenir culturel des peuples congolais. L’âme congolaise est en voie de disparition. Le peuple congolais demeure inerte et entre dans l’avenir en reculant. La pérennisation de cette situation causera sans nulle doute la perte fatale d’un grand peuple au cœur de l’Afrique.

Très vite, il nous a fallu un centre de réflexion qui exercera une influence politique dans la société par la prééminence de ses opinions, par la pertinence de ses analyses, par sa lutte contre la médiocrité et par son souci de voir la République Démocratique du Congo renaître et jouer le rôle qui est sien en Afrique et dans le monde. C’est dans ce contexte que l’ARECO a été créée en date du 05 décembre 2004 afin de devenir une clé de voûte, une lampe qui illumine et une structure d’encadrement par excellence afin de permettre à tous les congolais de prendre conscience de leur état de marasme et de s’engager résolument et de s’en libérer.

c. Objectifs

Les objectifs de l’ARECO sont les suivants :

 Conscientiser les congolais sur le rôle qu’ils sont appelés à jouer en faveur de la République Démocratique du Congo pour son développement intégral et sa contribution au progrès de l’humanité toute entière ;
 Promouvoir des valeurs démocratiques, des méthodes des résolutions pacifiques des conflits, l’usage des technologies actuelles ainsi que les débats autour des problèmes nationaux et internationaux (sante, agriculture etc)
 Observer, identifier, analyser les problèmes qui se posent au pays, concevoir des mécanismes des solutions et sensibiliser les instances capables d’y apporter les solutions appropriées ;
 Défendre les droits des congolais et de leur pays tant sur le plan national qu’international.

En effet, l’ARECO peut initier, seule ou en collaboration avec d’autres structures poursuivant des buts analogues, toute activité de manière à favoriser la matérialisation de ses objectifs.

Réalisations à ce jour

Depuis sa création, l’ARECO a organisé les activités suivantes :

 Une conférence qui coïncida avec sa sortie officielle en date du 29 janvier 2005 à l’Université de Kinshasa, dont le thème était « la sécurisation des frontières comme enjeux majeur d’une paix durable en République Démocratique du Congo », à l’issue de cette conférence, les recommandations ont été formulées en l’endroit du gouvernement.
 En collaboration avec le ministère de droits humains, l’ARECO a eu à organiser une conférence au Centre Catholique LINDONGE le 23 mars 2005 sous le thème « l’implication de la femme congolaise dans le processus électoral ».
 Dans le but de faire connaître à la population congolaise le rôle de la CEI, l’ARECO a organisé une conférence au cours de laquelle l’assistance a pu comprendre le rôle de la CEI à partir des instruments juridiques la créant. Cette conférence s’est tenue dans la salle de conférence de l’IFES qui est notre partenaire, le 14 mai 2005.
 L’ARECO a organisé encore une journée de réflexion le 11 juin 2005 au complexe GB Kintambo sur la date apocalyptique du 30 juin, afin de permettre à ses membres d’avoir une attitude responsable face à cette journée. A l’issue de cette journée, plusieurs journées ont été prises. Il convient de signaler que déjà à partir du mois de mai de cette même année, l’ARECO était à pied d’œuvre pour ce qui est de la sensibilisation relative à l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs. Pour ce faire, elle a bénéficié outre la formation des quelques kits complets des boîtes image de la part de l’IFES.

Programme

Pour ce qui est du programme d’activités de l’ARECO, il convient de signaler qu' outre les activités réalisées, pour cette année l’ARECO a comme activités restantes :

- La sensibilisation et la vulgarisation du projet de constitution. C’est dans ce cadre qu’elle vient de bénéficier d’un appui financier de l’APEC (Appui au processus électoral au Congo), pour vulgariser le projet de constitution en milieu universitaire. Ceci aura lieu le 24 novembre 2005 à l’Université de Kinshasa dans la salle Kamel Morjan à 12h30. Le programme est en cour d’élaboration.
- Le 05 décembre 2005, l’ARECO totalisera une année d’existence. Pour ce faire, elle organisera à Kisantu une journée récréative accompagnée des débats autour des thèmes ayant trait au droits de l’homme et à la lutte contre le SIDA.

Responsables et structure

L’ARECO est une association nationale. Elle est une et indivisible donc, l’organe national est subdivisé en antennes. Les antennes sont des organes provinciaux. L’ARECO est composée d’organes ci-après :

- L’Assemblée Générale ;
- Le collège des fondateurs ;
- Le Comité Directeur ;
- Collège des commissaires aux comptes

Le Comité Directeur National est composé des membres ci-après :

• Le Président : Guylain PANZU TSASA MANGOVO
• Le Secrétaire Général : Roland KAYEMBE MUNGEDI
• Le Secrétaire G.Adjoint : Lydia KALELE
• Le Chargé des relations publiques : JP BOKA
• Le Trésorier : Landry BUNDJU
• Le Chargé d’études et projets : Popol KASONGO NTESA
• Le Chargé de mobilisation et stratégies : Charles KANKU KALALA

Réseaux dont cette organisation est membre