Rapport Annuel du Forum Interuniversitaire et de la Jeunesse pour la Paix dans les Grands - Lacs Africains

FORUM INTER UNIVERSITAIRE ET DE LA JEUNESSE POUR LA PAIX DANS LES GRANDS LACS AFRICAINS

Rapport annuel 2006

TABLE DES MATIERES

· Présentation du FIJPGL
· Activités

- Assemblée générale annuelle ;
- Atelier d’échange et de formation sur la gestion des conflits en période électorale Bukavu et Goma ;
- Atelier de formation et de sensibilisation des leaders des jeunes de Kinshasa sur la gestion des conflits électoraux et la promotion de la recherche des terrains d’entente ;
- Atelier de formation des animateurs du Forum sur le renforcement des capacités en transformation des conflits et en communication ;
- Réunion d’évaluation sur l’état de lieu du processus électoral en RDC, après le premier scrutin et l’approche ou l’attitude des jeunes au deuxième tour du scrutin ;
- Séance de plaidoyer auprès des différents bailleurs à Kigali ;
- Réunion d’échanges et de renforcement des capacités avec les points focaux du Forum au Rwanda à Kigali ;
- Visite de solidarité positive des jeunes congolais, rwandais et burundais dans les universités et institutions supérieures de Bukavu au Sud – Kivu (RD Congo).
· Rapport financier en résumé.

PRESENTATION DU FORUM INTER UNIVERSITAIRE ET DE LA
JEUNESSE POUR LA PAIX DANS LES GRANDS LACS

Depuis plus d’une décennie, la sous – région des grands lacs connaît des profonds antagonismes qui ont eu des graves répercutions sur le tissus social des populations.

Le génocide au Rwanda, massacre et guerre civile au Burundi, massacres et différentes guerres en RDC avec des implications non seulement internes mais aussi externes.

Cette situation dramatique aux effets indescriptibles entraînes les populations dans des profondes divisions ethniques, tribales et politiques d’où a pris place l’intolérance, la haine, la méfiance et les divisions intercommunautaires, celles-ci favorisées par la propagation des rumeurs, les manipulations et les préjugés.

Pour sortir de cette crise et favoriser le dialogue intercommunautaire, ainsi que la promotion d’une paix durable, plusieurs efforts sont menés auprès des autorités étatiques, religieuses et de la société civile et même la communauté internationale.

La jeunesse n’a du reste pas été épargnée, c’est ainsi que fut mis sur pieds grâce à l’initiative des organisations estudiantines, le Forum interuniversitaire et de la jeunesse pour la paix dans la sous – région des grands lacs. Cette plate forme est un cadre d’échange et de concertation qui regroupe les organisations estudiantines et de la jeunesse de la RD Congo, du Rwanda et du Burundi.

« Visions »

A travers les échanges et rencontres, la jeunesse sous régionale dialogue et développe des relations d’amitié et de fraternité.

« Mission »

Susciter la prise de conscience estudiantine et de la jeunesse pour la participation, l’implication et la consolidation de la paix et l’entente mutuelle par celle-ci.

« But »

Edifier un environnement favorable à la paix à partir d’un leadership des jeunes responsables et solidaires.

« OBJECTIFS »

- Promouvoir le dialogue permanent entre les jeunes dans la perspective de la consolidation de la paix, de la réconciliation et du relèvement de la société pour favoriser la paix, l’unité, la sécurité de la personne humaine et la stabilité dans la sous région ;
- Renforcer la coopération et la solidarité entre les jeunes en leurs fournissant un forum visant à soutenir la capacitation de la jeunesse dans le contexte de consolidation de la paix et de la réconciliation dans la région des grands – lacs ;
- Participer activement au développement politique et socio – économique et à l’intégration de la jeunesse dans la région des grands lacs ;
- Donner à la jeunesse les moyens de promouvoir l’institution de la démocratie, du respect des droits de l’homme et de la justice sociale dans la région des grands lacs ;
- Promouvoir le réarmement moral au sein de la jeunesse en lui donnant les moyens de faire efficacement face au défi du VIH/SIDA et aux autres maladies infectieuses ;
- Faciliter l’échange d’expérience sur la participation de la jeunesse à la consolidation de la paix et à la conciliation au lendemain des conflits ;
- Porter les problèmes qui affectent la jeunesse placée dans des situations de conflit dans la région des grands lacs à l’attention des gouvernements, des organisations et des programmes régionaux et internationaux tel que ceux de l’ONU, de l’UA… ;
- Utiliser les médias ainsi que les technologies de l’information et de la communication pour promouvoir une culture de paix, de droit, de tolérance et de réconciliation entre les jeunes ;
- Permettre à la jeunesse de participer à l’endiguement de la prolifération des armes légères et de petits calibres dans la région des grands lacs ;
- Promouvoir le genre et la participation féminine dans le processus de paix dans la région des grands lacs.

« PARTENARIAT »

Le Forum apprécie beaucoup son partenariat avec plusieurs organisations. Quelques-unes méritent d’être mentionnées ici :

- Search For Common Ground RDC
- Seach For Common Ground Burundi
- Christian Aid Burundi
- Monuc
- Coopération belge
- USAID.

« PROGRAMME ET ACTIVITES DU FORUM »

· Culture et sports

- Organisation des tournois sportifs interuniversitaires ;
- Festival culturel sur la paix ;
- Carnaval de paix et de solidarité ;
- Dîner partage et exposition des recettes culinaires et artistiques.

· Communication et médias

- Emissions radiophoniques et télévisées ;
- Site Web du forum ;
- Parution d’une revue interuniversitaire bimensuelle ;
- Diffusions rotatives des films thématiques, vidéo phoniques.

· Formations, conférences et échanges

- Journée d’échanges et de réflexion ;
- Formations et renforcement des capacités.

· Lobbying

- Séance d’échanges et de plaidoyer auprès de la société civile, ONG internationales et autorités étatiques ;
- Mise sur pieds des clubs d’écoute, d’alerte, de résolution et de transformation des conflits en milieux des jeunes ;
- Etc.

« ACTIVITE 1 » SESSION PLENIERE

Selon la charte constitutive du Forum, l’assemblée générale ou session plénière se tient une fois par an. Grâce au SFCG /Centre Lokolé. Le Forum a eu sa première session plénière en mai 2006 au tour du thème : « Jeunes ensemble pour un avenir meilleur ». Elle a été d’une importance capitale car lors de ses assises la charte constitutive et le règlement d’ordre intérieur de l’organisation ont adoptés et les animateurs de ses organisations ont été élus. Tenue au centre d’Etudes et des Langues au Burundi de l’Université du Burundi, cette session a fixé les grandes orientations de l’organisation. Au regard de la charte constitutive, la vision pour le reste de l’année 2006 a été celle d’amener les jeunes du Burundi, du Congo et du Rwanda à s’approprier le Forum grâce à des activités de réflexion, d’échanges et de formation sur des thèmes saillants liés à la paix dans les différents Etats. Entre-temps des efforts devraient être fournis pour légaliser les textes juridiques du Forum et installer des secrétariats nationaux. Cette imminente mission de formulation et de concrétisation des lignes politiques du premier mandat des animateurs du Forum a été principalement confiée à Mr Papy MUKEBA (élu secrétaire général au niveau sous – régional) et Mr Dieudonné BASHIRA HISIZE (élu Président du Conseil Exécutif). De chaque Etat membre étaient venus 15 jeunes membres des organisations estudiantines et des jeunes qui, en signant la charte constitutive, sont devenus d’office membres fondateurs du Forum. Des débats enrichissant ont donc eu lieu entre ces 45 jeunes de chaque pays qu’il faut nécessairement prendre en compte pour une meilleure réalisation des objectifs assignés pour la première année. Le mandat des animateurs étant de deux ans non renouvelables, rendez-vous a été pris pour mai 2007 pour l’évaluation et la tracée des nouvelles lignes directrices.

« ACTIVITE 2 » : ATELIER D’ECHANGES ET DE FORMATION SUR LA GESTION DES CONFLITS EN PERIODE ELECTORALE

A Bukavu du 14 au 15 juillet 2006 et à Goma du 17 au 18 juillet 2006 avec l’appui du Search For Common Ground/Centre Lokolé, ateliers d’échanges et de formation ont été tenu avec les leaders des jeunes de ces deux chefs – lieux des provinces du Nord et du Sud – Kivu en République Démocratique du Congo. Situées dans la partie Est de la RDC supposée comme « zone rouge » d’où viennent tous les maux, ces deux provinces attiraient l’attention de l’opinion tant congolaise qu’internationale à la veille des élections. Craignant les effets négatifs des rumeurs et de la manipulation politique des jeunes, cette opinion s’inquiétait de voir les jeunes être utilisés dans des scénarios pour bloquer le processus électoral. Ces deux ateliers avant le premier tour du scrutin en RDC ont été donc une fuite en avant par le Forum à l’occasion desquels 100 leaders des jeunes responsables des collèges ont acquis des notions sur :

· Les mécanismes de gestion et de prévention des conflits
· Le rôle des la jeunesse pendant la période électorale
· La gestion des rumeurs et la lutte contre la manipulation.
Ces activités visaient une sensibilisation des jeunes sur les conflits liés au processus électoral en encourageant un comportement constructif de leur part.

Mr Philippe NIYONGIRA, Secrétaire Général Adjoint du Forum au niveau sous – régional, a donné l’expérience des jeunes rwandais lors des récentes élections dans leur pays. Cet échange d’expérience, outil nécessaire du Forum, a beaucoup contribué dans la sensibilisation des participants car Mr Philippe a mis en vedette les torts des rumeurs, de la manipulation politique et des conflits en période électorale sur les populations en général et sur les jeunes en particulier. Lors des travaux en carrefour les jeunes ont mis sur pied des mécanismes pour se prémunir contre toutes velléités de nature à freiner le processus électoral en RDC et pour sensibiliser leurs pairs à opérer un choix judicieux lors des scrutins.

« ACTIVITE 3 » : ATELIER DE SENSIBILISATION ET DE FORMATION DES LEADERS DE KINSHASA SUR LA GESTION DES CONFLITS ELECTORAUX ET LA PROMOTION DE LA RECHERCHE DES TERRAINS D’ENTENTE

Du 23 au 25 octobre 2006 à Kinshasa, 50 leaders des jeunes ont été conviés par le Forum à un atelier de sensibilisation et de formation dont les objectifs ont été les suivants :

- Promouvoir la non violence active dans les milieux des jeunes de Kinshasa en passant par la formation et la sensibilisation sur les modes de revendication pacifique de leurs droits en vue d’un changement positif des comportements ;
- Leur apprendre à prévenir et à gérer leurs conflits en s’attelant sur les techniques de gestion des rumeurs et les mécanismes de lutte contre la manipulation pour aboutir à des terrains d’entente durable ;
- Mettre en place un club d’écoute, d’alerte, de résolution et de transformation des conflits (C.E.A.R.T.C) en milieu des jeunes.

Le comportement des jeunes lors du scrutin du premier tour ayant été rassurant des jeunes lors du scrutin à l’Est de la RDC et des actes de violence et d’intolérance ayant caractérisé la capitale Kinshasa après la proclamation des résultats du scrutin du premier tour, le Forum a prévu cette activité pour contribuer à un second tour apaisé et à l’acceptation ou à la contestation pacifique de ses résultats. Un mélange assez riche des participants a permis de réunir autour d’une même table des gangs et cadres universitaires car la violence est reccurente à Kinshasa dans les rues des quartiers populaires et dans les campus de certaines universités. Le rôle de formateur a été confié aux animateurs du Forum à savoir Mr Christian MBANGI (point focal à Kinshasa), Mr Marcellin CHIRHA (Secrétaire Général en RDC) et Mr Papy MUKEBA (Secrétaire Général Grands Lacs). Le Recteur de l’université de Kinshasa Prof LUTUTALA est intervenu aussi pour parler de la gestion des rumeurs et de la lutte contre la manipulation alors que les précités ont parlé respectivement des techniques d’animation et de communication, du rôle d’un leader des jeunes dans la gestion des conflits électoraux et des techniques de transformation des conflits. Les expériences électorales des jeunes au Rwanda et au Congo – Brazzaville ont été données par Mr Philippe NIYONGIRA du Forum et Mr MAO Président des étudiants du Congo – Brazza. Leurs conseils ont fait asseoir la sensibilisation et la formation émaillée des jeux du théâtre participatif ont facilité le renforcement des connaissances des participants sur la transformation des conflits en général et ceux électoraux en particulier. Le dernier jour des travaux à Kinshasa a été consacré au lancement de la mise en place du club d’écoute, d’alerte, de résolution et de transformation des conflits en milieu des jeunes de Kinshasa. Un projet pilote ad hoc a été monté.

« ACTIVITE 4 » : ATELIER DE TRANSFORMATION DES ANIMATEURS DU FORUM SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN
TRANSFORMATION DES CONFLITS ET EN COMMUNICATION

Au sein de l’organisation, le Forum inter universitaire et des jeunes dans les grands lacs, s’est tenu une formation d’une semaine en République Démocratique du Congo. La formation a eu lieu à Bukavu, au cap Nguba, du 18 décembre au 24 décembre 2006 et un total de 25 participants venus du Burundi, RD Congo et du Rwanda y ont assisté. La formation était tenue par une seule personne, spécialiste en gestion, résolution et transformation des conflits en Belgique. Cette personne ressource, Eva DALLAK, nous a été recommandé par Search For Common Ground qui a financé la formation des animateurs du Forum.

Le but de la formation était de développer les stratégies pour renforcer les capacités des participants en leadership, en transformation des conflits et en genre.

Le premier module a traité l’aspect de l’identité et du leadership pour opérer un changement. Les participants ont reçu une introduction sur la notion de l’identité et du leadership. En ce sens, les bases du pouvoir d’un leader et les styles du leadership ont été appréhendé d’une façon générale d’abord et ensuite dans le cas particulier tel que le conflit. Aussi la notion de l’identité a été traitée dans son association avec le conflit.

Le module suivant s’étendait sur la transformation des conflits ont été aussi au programme. Au-delà de la transformation des conflits d’autres domaines ont été couverts notamment : la facilitation, la médiation, la négociation et la réconciliation : principes et étapes.

Le module numéro trois traitait fondamentalement l’aspect du genre et l’intégration du genre dans la transformation des conflits.

Il est important de noter que toutes ces notions sont d’une extrême importance aux jeunes des grands lacs pour un avenir meilleur et pour une cohabitation pacifique. Particulièrement, chaque jeune dans son pays sera à mesure d’identifier un bon leader, de choisir son orientation en fonction de son identité. Les jeunes des grands lacs seront capables de transcender leur problème, inimitiés en se méfiant des erreurs du passé pour une meilleure transformation des conflits. L’intégration du genre dans le développement de la région de grands lacs est d’une valeur car permet d’intégrer toute catégorie de personne et d’utiliser une compétence voulue.

Cette formation était bénéfique pour les animateurs du Forum. Elle a permis de renforcer leurs capacités de communiquer et de faire circuler l’information au sein du réseau.

ACTIVITE du 23-12-2006 : VISITE DE SOLIDARITE POSITIVE (descente aux universités UCB, ISP, ISTM par les jeunes du Forum grands lacs)

En marge de la formation sur la transformation des conflits, le Forum a organisé des visites de solidarité positive aux différents sites universitaires à Bukavu. Cette visite était effectuée à l’université catholique de Bukavu, l’Institut Supérieur des Techniques Médicales et l’Institut Supérieur Pédagogique, l’Institut de Développement Rural.

A ces institutions il était question de présenter la structure du Forum et les invités burundais et rwandais aux jeunes étudiants congolais de Bukavu. Cette descente a matérialisé l’intégration des jeunes des grands lacs cas du programme était les échanges d’avis individuels entre jeunes, la prise de contact, partage d’expériences et découverte des différents coins des universités.

Les jeunes burundais, rwandais, RD Congolais étaient heureux pour ce partage et ont souhaité la multiplication de ces visites autant des fois, pendant longtemps et dans chaque pays pour solidifier leur liens et éradiquer le climat de suspicion entre eux. On ne saurait mettre un point final sans pour autant que tout ceci soit fait pour l’amélioration des relations mentionnées entre jeunes et leur intégration totale.

Soulignons cependant que la délégation du Rwanda et Burundi, était très contente de l’accueil, du climat d’entente. Cela les rassurait d’avantage contrairement aux préjugés qu’ils avaient selon lesquels la jeunesse de Bukavu est hostile aux rwandais et burundais.

ACTIVITE 5

Afin d’amener la jeunesse à pouvoir faire une rétrospection sur le déroulement du premier scrutin électoral et réfléchir sur le comportement à adapter et l’implication de celle-ci au second scrutin. Une journée d’échange et de réflexion fut organisée dans la ville de Bukavu, chef lieu du Sud – Kivu, une des provinces de la RDC. Trente jeunes représentants les universités de la place, les confessions religieuses et les composantes jeunes de la société civile étaient présentes mais aussi d’autres partenaires comme le Centre Lokolé SFCG, la CEI, la MONUC sous l’initiative et la facilité du Forum, les jeunes ont réfléchi et partagé leurs expériences de leurs implications dans le premier scrutin. Ils ne se sont pas limités là, ils sont allés plus loin en proposant des stratégies à prendre pour une meilleure réussite du prochain scrutin, dans le strict respect de la diversité, la tolérance. Parmi les moments forts de l’activité, nous avons retenu l’expérience de la délégation rwandaise, burundaise et celle de Goma. Sans oublier l’intervention du Maire de la ville présent aux assises mais aussi l’apport du Centre Lokolé SFCG et la MONUC dans l’aboutement du processus électoral.

ACTIVITE 6

Au mois d’août 2006, le Forum a entrepris des séances de plaidoyer avec les partenaires et bailleurs à Kigali. Le but de cette activité est de faire un lobbying auprès des bailleurs mais aussi sensibiliser et échanger avec ceux-ci sur l’impact des activités du Forum sur terrain.

Avec le département paix et bonne gouvernance de l’USAID Kigali, une séance d’échange a permis au bailleur de s’imprégner des activités qu’organise le Forum dans le cadre de la paix et la bonne gouvernance. Une activité similaire fut organisée avec l’organisation Action Aids, les échanges ont porté sur l’apport de la jeunesse sous régionale dans le Forum mondial social et le reste du Forum dans la sensibilisation de la jeunesse à cet événement d’envergure mondiale. Ces différentes activités qui s’inscrivent dans le cadre de la vision, mission et objectifs du Forum. Ils ont facilité non seulement la promotion d’une jeunesse unie et consciente des défis qui les guettent, de réduire les stéréotypes, perceptions et préjugés par les échanges. Cette année était particulièrement focalisée sur la RDC. Partant de la jeunesse congolaise fut massivement sensibilisée à s’impliquer dans le processus électoral en luttant contre les manipulations politiciennes et toutes sortes des conflits liés aux élections. Le soutien de la jeunesse burundaise et rwandaise était non négligeable dans le processus. Ceci est du reste un signe positif de l’entente et la confiance qui se restitue peu à peu.

Nous sommes reconnaissants de l’appui qui nous apporte l’organisation Centre LOKOLE Search For Common Ground RDC pour la subvention d’un montant de 20.000 $ fournis au cours de l’année. La subvention a été surtout très importante pour faciliter les échanges, formations, séminaires, renforcement des capacités et les descentes sur terrain. Nous ne pouvons pas non plus oublier leur appui qui a permis l’organisation de la session plénière portant l’adoption de la charte ainsi que les organes du Forum et le plan d’action.