PRESENTATION DU JEU TELEVISE: FORUM DES GENERATIONS

FORUM DES GENERATIONS est un jeu de divertissement et de culture générale coproduit mensuellement par HUMANITAS et 3TAMIS, présenté par Sylvain MASIRIKA dans le cadre de la consolidation de la cohésion sociale à l’Est de la République Démocratique du Congo.
Dans un environnement post-conflictuel entaché de méfiance, où les gens ont tout de même besoin de compassion, de détente (détraumatisation) et de réconciliation, de s’exprimer, le langage de la culture est une alternative non négligeable et indispensable pour non seulement ceux qui n’ont pas beaucoup d’occasion pour s’exprimer mais aussi pour ceux qui sont fatigués d’entendre des coups de canons et des discours fallacieux et démagogiques. Ils sont majoritaires dans notre sous-région et ce projet leur est destiné.
En effet, la République Démocratique du Congo vit une période post-conflit après de longues guerres qui ont occasionné plus de 4.000.000 millions de morts et plongé la population dans un traumatisme aigu, causant des blessures qui tardent à se cicatriser.
C’est surtout l’Est du pays qui a le plus souffert des atrocités de cette guerre qui a divisé les communautés et les familles selon que les unes et les autres choisissaient de servir la rébellion ou le camp gouvernemental.
La réunification du pays et la réconciliation des communautés et des groupes sociaux restent un processus lent et précaire. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à penser aux menaces de guerres persistantes à l'Est, aux heurts, contestations et événements sanglants qui ont entaché la proclamation des résultats et accentué le clivage géopolitique.
Pourtant, gagnants et perdants sont obligés de cohabiter pour la reconstruction et le développement du pays.
Dans une région blessée par les guerres, tourmentées par les déplacements de populations, désertées par ses intellectuels, les acteurs de la Culture sont indispensables à l’enracinement de la démocratie et de la paix, surtout auprès des générations montantes.
La culture a le pouvoir de révéler des insatisfactions, de provoquer des réactions, d’éclaircir des situations, de jouer un rôle déterminant sur le comportement des populations.
Et, lorsque enfin tout va mieux, l’action culturelle participe à la cohésion sociale, elle devient alors un facteur déterminant pour le dialogue des communautés et, aux yeux des populations martyres, elle symbolise souvent la mémoire, l’espoir et l’avenir.
La culture est incontestablement un vecteur structurant du Développement humain durable vers lequel devrait se focaliser les efforts de notre peuple, après tant d’années de misère. L’art et la culture favorisent la créativité et contribuent à briser l’inertie autant qu’ils contribuent énormément à la redécouverte de notre propre identité, à l’ouverture sur le monde et donc à la paix sociale. Elle a la magie de l’auto interpellation, du rassemblement, de la mise en relation. Son langage traverse les générations et les frontières. Elle permet aux plus jeunes de puiser chez les aînés et aux vieillards de se ressourcer et de revivre l’enfance.
Le présent projet réunit enfants, jeunes et adultes autour de spectacles culturels de grande facture pour leur offrir des moments de détente, de divertissement, mais aussi d’apprentissages et d’échanges interpellateurs.
C’est un espace de rendez-vous périodique alternatif, un carrefour où des opérateurs culturels de renom (troupes théâtrales, ensembles musicaux, ballets, groupes folkloriques) et acteurs économico socio politiques sont invités pour des présentations, concerts et autres conférences suivis ou ponctués de concours. D’autant plus que Bukavu est une ville sans loisir malgré sa beauté, son lac, ses paysages et le dynamisme de sa population.
L’activité est enregistrée et diffusée sur les télévisions et radios de la place.

Le jeu met en scène et en relation des enfants, des jeunes et des adultes (personnalités sociopolitiques, hommes d’affaires, clubs scolaires et universitaires, délégations sociocommunautaires, Comités locaux de solidarités ou mutuelles solidaires, opérateurs culturels,...).

Alternant Ecole du savoir et concours de couples, les 3 parties du jeu (Eliminations, Enchères et Face à face) consistent en un concours de clubs sur des questions préparées et non préparées.
Le jeu aborde plusieurs thèmes et sujets : paix et développement, bonne gouvernance, droits humains, éducation, environnement, démocratie et tolérance, parité et promotion de la femme, santé et sida…
Humanité Solidaire « Humanitas » est une réformation d’Enfants solidaires, un projet social des Petits Chanteurs de Bukavu, une plate-forme d’éducation civique et promotion de la jeunesse. L’association jouit au sein de la société d’une expertise civile dans l’organisation de manifestations socioculturelles qui rassemblent régulièrement les personnes issues de diverses couches sociocommunautaires.
L’association accompagne le processus démocratique en cours en RDC et était déjà active dans la recherche de la paix pendant la période des conflits. C’est ainsi qu’à titre indicatif elle a eu à organiser, pour le compte de Care International, USAID, Ceci-Acipa de grandes manifestations populaires dont l’objectif était de mettre les gens ensemble.
Les 3TAMIS, sont un centre de production vidéo financé par le Ministère belge des Affaires étrangères et le ministère de la coopération dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté pour la démocratie et la prévention des conflits.
Sylvain MASIRIKA KAZABANYA Fuges est un opérateur culturel congolais de Bukavu, d’envergure nationale, voire internationale.
Licencié en Sciences sociales, il est titulaire de plusieurs autres titres académiques, brevets et diplômes dans des domaines variés comme la Musique et l’Informatique.
Longtemps au service de l’Agence consulaire de France à Bukavu, Sylvain MASIRIKA est le promoteur du mouvement des Petits Chanteurs à l’Est de la RDC. Il a participé avec son groupe des Petits Chanteurs de Bukavu à plusieurs congrès et stages tant nationaux, régionaux qu’internationaux notamment dans le cadre des Pueri Cantores (Bruxelles, Rome, Maastricht, Würzburg, Salamanca…) et des World little singers (Paris, St Léger…).
Offre de Partenariat aux opérateurs socio-économiques
« Forum des générations » comme jeu télévisé est un rendez-vous mensuel avec le public de Bukavu en aussi grand nombre que les conditions d’organisation le permettent.
Il peut en effet se dérouler dans des salles de toutes dimensions, tout comme en plein air. Selon les moyens investis dans sa préparation, il peut rassembler jusqu’à des milliers de personnes, y compris la crème intellectuel.
Actuellement, ce jeu télévisé s’offre à la population de la ville comme l’unique cadre de détente de bon niveau culturel régulièrement organisé, dans une ville où le loisir est une denrée rare.
L’occasion y est toute offerte à tout opérateur socio-économique d’avoir un contact avec le public de Bukavu, un cadre de publicité à plusieurs niveaux :
- Messages et logos sur les affiches, calicots et autres documents d’annonce placardés ou distribués aux participants réels et potentiels ;
- Dans les spots d’annonce radio et télé diffusés ;
- Lors de la tenue du jeu concours dans les salles ou en plein air par messages affichés, tenues des hôtesses et lancements directs par le présentateur ;
- Spots et logos lors dans le support audiovisuel produit (DVD et jaquette) ;
- Lors de la diffusion et rediffusion en différé sur les médias partenaires de 3TAMIS (toutes les télévisions de Bukavu et des télévisions internationales…) ;
- Au cours d’émissions préparatoires prévues dans les médias locaaux.
Non seulement, les entreprises et autres organisations partenaires ont l’occasion d’accroître leur visibilité grâce à ce jeu télévisé, mais aussi elles redorent ainsi leur image auprès d’un public friand de loisirs et d’actes de bienfaisance.
Le partenariat peut consister en :
- Le patronage de l’émission (prise en charge des frais de préparation et de tenue des jeux télévisés)
- La sponsorisation exclusive de l’émission (prise en charge de tous les frais pour des émissions sur une période plus ou moins longue)
- La sponsorisation principale de l’émission (prise en charge de la moitié des frais)
- La sponsorisation participative de l’émission (participation aux frais, la prise en charge totale ou partielle des prix)


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

3TAMIS est coproducteur du projet