Le cabinet sortant du gouverneur de province du Sud-Kivu poursuivis pour un détournement de 441.000 $US

Allons nous vers un début de lutte contre l’impunité

A l’issue de sa plénière du lundi 06/05/2008, l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu a demandé au Parquet de Bukavu d’arrêter et de traduire en justice le vice gouverneur de province du Sud-Kivu, monsieur Bernard Watunakanza, les ministres provinciaux, les membres du centre d’ordonnancement des dépenses pour avoir détourné au total une somme de 441.000 dollars américains durant l’exercice de leurs fonctions.

En effet, selon le porte-parole de l’Assemblée provinciale, les précités sont accusés de s’être payés indûment des indemnités de fin de carrière parce qu’étant démissionnaire et que leur gouvernement ne méritait pas ces indemnités. En plus, ils se sont payés des frais pour des missions non effectuées.

Comme, en plus, les députés provinciaux ont signé un document demandant au service de sécurité et à la DGM de surveiller le mouvement de ces gens pour qu’ils ne quittent pas la ville de Bukavu pour se réfugier dans les pays étrangers, ce matin, selon les ondes de la Radio Maendeleo, quatre personnes parmi les membres du centre d’ordonnancement des dépenses du gouvernorat ont écrit une lettre dans laquelle ils ont promis de reverser dans la caisse de l’Etat la somme d’argent qui leur a été payée indûment.

L’asbl Héritiers de la Justice encourage l’Assemblée provinciale dans ces efforts de surveillance des gouvernants et leur demande d’étendre l’audit sur toutes les divisions provinciales.

L’Association demande, à cet effet, que toutes les batteries soient mises en marche pour que toute la vérité sur la gestion calamiteuse de la province éclate au grand jour de manière à sanctionner, conformément à la loi et en toute impartialité, les coupables et à disculper les innocents.

Bukavu, le 06/05/2008

Héritiers de la Justice


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Site des droits humains dans la region des grands lacs