Action en faveur du Défenseur des Droits Humains ADONIS Lukeka travail auprès de Kataliko Action pour l'Afrique

Congolese Action for Peace and Democracy(CAPD_asbl) vous transmet en annexe la copie intégral de la demande de cette organisation sur cette affaire
---------------------------------------------------------
ACTION URGENTE No 001/PF-KAF/2008 EN FAVEUR L’INFIRMIER- DEFENSEUR DES DROITS DE L’HOMME Adonis LUKEKA DE L’ORGANISATION KAF, province du Sud-Kivu, République démocratique du Congo
----------------------------------------------------

LES FAITS
---------

Le mercredi 26 mars 2008, le magistrat GUY KIDI (le substitut du procureur auprès du Parquet secondaire de Kamituga) et les Officiers de la police judiciaire ont arrêté, traîné dans la boue ans une sentier sablonneux sur une distance de plus de 50 mètres, battu et détenu jusqu’au 5 avril 2008 Monsieur ADONIS LUKEKA pour un conflit foncier avec son voisin ; pour avoir détruit la limite querellé des parcelles et pour prétendument avoir menacé de mort le capitaine de l’armée Kikuni. Cette décision sera confirmée par le Chef local du ministère public, le Procureur de la république SALEH KATAMEA.

A la suite de notre communiqué de presse du 5 avril 2008 et de nombreuses pressions politiques, le magistrat FAYI, juge résident du siège secondaire du Tribunal de grande instance d'uvira, l'a relaxé, avec paiement d’une amende de 15$, lors d'une audience de chambre de conseil pour détention préventive irrégulière. Cependant, il fixé l’affaire devant le tribunal pour destruction méchante et menaces de mort et que prochainement.

Aujourd’hui, à la suite du refus collectif des prisonniers condamnés de Kamituga d’être transférés à minuit du 27-28 avril 2008 à la prison centrale de Bukavu sans prévenir au préalable leurs proches et les menaces de répression des défenseurs des droits de l’homme locaux des droits par le Procureur SALEH KATAMEA dans sa lettre au Procureur de la république d’Uvira numéro 291/PR0077/022-SEC/2008b du 28 avril 2008, le juge FAYI vient de convoquer, ce mardi 30 avril 2008 à 8 :30, Monsieur Adonis LUKEKA à comparaître pour levée de l’ordonnance de remise en liberté provisoire aux jours des audiences qui seront fixés par le juge.


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Fondation Kataliko Action pour l'Afrique travaille plus dans le domaine d'aide aux victimes de sida et des violations des droits humains au Congo-Kinshasa