ELECTION MISS GRANDS LACS 2008: Mlle Christiane AMISI, 18 ANS A IMPOSE SA BEAUTE AU PUBLIC MAIS AUSSI AU JURY

Bukavu, samedi 26 juillet 2008, la 3ème édition du Festival de Bukavu atteint sa vitesse de croisière avec l’organisation de l’élection Miss grands Lacs dans le cadre de la salle BODEGA de l’hôtel Résidence.
Mlle Christiane AMISI, 18 ans de nationalité congolaise a été élu Miss Grands Lacs pour l’édition 2008.
10 candidates se disputaient la couronne et les prix alléchants mis en compétition par BANRO Mining et la Compagnie CELTEL dont 3 de Kigali, 2 de Bujumbura, 2 de Goma et 3 de Bukavu.
La première dauphine, Sonia, est de Bujumbura au Burundi et la seconde, Evelyne, de Kigali au Rwanda.
Trois principales phases ont marqué les temps de cette élection :
Le cérémonial d’ouverture avec l’animation et l’agrémentation musicale qui a précédé les mots d’ouverture et le choix des jurés (4 expatriés et 3 congolais dont un juriste, secrétaire à l’agence consulaire de France à Bukavu). L’animation était faite conjointement par Eli Biringanine de Radio Star et Wendy Bashi, de l’Université de Liège en stage aux 3TAMIS. La trilogie des artistes venus de Goma agrémentait la soirée VIP. Le mot d’Humanitas, organisateur de la manifestation a été centré sur l’appui à apporter à la jeunesse des grands lacs pour l’aider à viser l’excellence pour construire la paix et le développement. L’association a demandé aux sponsors et aux partenaires d’être sensibles à la situation de nombreux jeunes victimes de viols et des enfants nés des viols dont l’avenir reste incertain. Un appel entendu par la Miss qui promet d’utiliser son prix et sa position en faveur des orphelins. Le mot du représentant de l’autorité provincial et des autres intervenants est allé dans le même sens.
Le défilé des filles en plusieurs étapes sous la supervision du Réalisateur Mike Mutiki, délégué de la division du Tourisme:
o Une sortie collective de présentation
o La présentation individuelle
o La présentation de la culture traditionnelle
o La sortie de vérité truffée de questions de culture générale.
La proclamation des lauréates après délibération du jury, suivi de la remise des prix. C’était le moment le plus émouvant marqué par la générosité, la magnanimité et la solidarité de Christianne qui a partagé son prix aux perdantes non classées.
C’était un événement à vivre absolument. CD Photos et film DVD à commander chez Humanitas et 3TAMIS.
Francis Lwango, Humanitas