OLPA exige la levée de la mesure de suspension de la radio Rubi à Buta

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), réseau africain d’experts juristes et journalistes volontaires pour la défense et la promotion de la liberté de la presse, exige la levée immédiate de la mesure de suspension de la radio communautaire Rubi, émettant à Buta, ville située à 325 Kms de Kisangani, chef lieu de la province Orientale au Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC).

La radio communautaire Rubi a été réduite au silence, le 10 avril 2011, sur décision de M. Floribert Kateka, président de la société civile de Buta.

Ce dernier reproche aux responsables de la radio d’avoir diffusé largement en retard son appel à la population pour exiger le départ du Commissaire de district du Bas-Uélé, M. Ignace Manyiki.

La radio Rubi est gérée par la société civile de Buta qui lui a assigné entre autres missions de promouvoir les organisations de la société civile et sensibiliser la population locale sur ses droits civiques.

Eu égard à ce qui précède, OLPA constate que cette mesure de suspension est injustifiée et prive de milliers de personnes de l’information.

Il s’agit manifestement d’une atteinte grave au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par voie de conséquence, OLPA exige la levée immédiate et inconditionnelle de la mesure de suspension de la radio Rubi.