RDC-Accès inéquitable aux médias: un mauvais départ aux élections 2011

Congolese Action for Peace and Democracy
CAPD BP:2313 Bukavu, République Démocratique du Congo
--------------------------------------------------------

Accès inéquitable aux médias :
un mauvais départ aux élections 2011
En République Démocratique du Congo
N°32 COMMPR.CAPD-23 juin 2011/ONGDH
------------------------------------------

Problème inquiétant

Congolese Action for Peace and Democracy (CAPD) est très préoccupée de manière inquiétante par l’impartialité qui règne dans la distribution de temps de parole entre les membres de l’opposition et la Majorité présidentielle(MP) en République Démocratique du Congo.

Action Congolaise pour la Paix et la Démocratie écrit cette communication à l’occasion d’une bonne nouvelle notamment la réélection de Ban Ki Moon au poste du secrétaire général des Nations Unies par l’organe compétence de Nation Unie. Ceci n’est pas un pur hasard. Ban Ki Moon a fait les preuves de neutrabilité aux élections en Côte d’Ivoire.

Il est temps que des journalistes, de la haute autorité des médias, du ministre de l’Information Lambert Mende Omalanga et du président Joseph Kabila mettent tous les partis politiques tant de l’opposition et du pouvoir centre PPRD-MP d’appliquer l’équité et l’égalité pour l’accès aux médias.

Si le ministre de l’information compte les minutes :
• Les minutes devant les médias sont très réduites pour les partis politiques non membres de la Majorité présidentielle.

• Les discours de Vital Kamerhe et de Etienne Tshisekedi ne sont pas passé aux chaînes de radio et televisions nationales entièrement, alors que les discours de Joseph Kabila (surnommé autorité morale) et les proches de la Majorité Présidentielle passent entièrement aux mêmes chaines qui sont des patrimoines publics de la nation congolaise.

• Ces formes d’injustice doivent être éradiquées dans les pratiques. Ces injustices doivent être corrigées si non, c’est un mauvais départ pour les élections 2011 en Congo Démocratique.

• Aux médias officiels de l’état et même la radio okapi des Nations Unies, cette distribution des minutes aux micros médiatiques demeure très mal disproportionnée. À la radio des forces des nations unies pour la stabilisation de la RDC, il y a quelques versets du discours de Etienne Tshiseke et de Vital Kamerhe qui passent partiellement, alors que les discours de l’AMP et du PPRD sont entièrement disponible au grand public national et international.
Demande urgente
De ce qui précède :

Nous demandons que le ministre de l’information qui est l’autorité principale de la Haute Autorité des Medias de faire un calendrier en partant les nombres de minutes accordées aux différents partis de la même manière dans le but de donner la même chance à tous les candidats aux élections 2011.

Dans ce calendrier de distribution proportionnelle du temps de parole aux médias, l’organisation CAPD exige que les candidats qui ont dépassé leurs temps d’accès aux médias ne puissent plus y avoir accès, dans le même principe de l’égalité d’accès aux médias.

Profitant de la réélection de Ban Ki Moon comme Secrétaire général des Nations Unies, nous demandons qu’il intervienne pour conseiller urgement la MONUSCO et le ministre de l’Information du pays membre des Nations Unies pour que la distribution des paroles soit accordée de la même manière aux partis politiques de l’opposition comme à la mouvance présidentielle en République démocratique du Congo

Fait à Bukavu/Kinshasa/Mbudji-Mayi, le 23 juin 2011
Signé/Secrétariat CAPD

Congolese Action for Peace and Democracy
Principale organization des droits de l’homme travaillant de manière totalement indépendante vis-à-vis du gouvernement et de bailleurs de fond en République Démocratique du Congo (RDC)


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

Congolese Action for Peace and Democracy, Principale organization des droits de l’homme travaillant de manière totalement indépendante vis-à-vis du gouvernement et de bailleurs de fond en République Démocratique du Congo (RDC)