OLPA exige la libération d’un journaliste incarcéré à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exige la libération immédiate et inconditionnelle d’Eric Masimo Matuka, éditeur de C-News, un bi-hebdomadaire paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Eric Masimo Matuka dont le journal est de création récente et survivance de RD-Congo News et Congo News, deux journaux interdits de parution, est incarcéré depuis le 14 novembre 2014 au cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Kinshasa), après avoir été pris en filature par des agents de l’ANR.

Les vrais mobiles de l’incarcération du journaliste demeurent inconnus jusqu’à ce jour, mais tout porte à croire que cette arrestation s’inscrit dans le cadre des pressions administratives et judiciaires exercées par les différents services de l’Etat sur le personnel de RD Congo-News et Congo News dont le directeur Hugues Michel Mukebayi est incarcéré depuis 91 jours au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), poursuivi pour diffamation sur plainte de M. François Kaniki, sénateur et frère du Cardinal Laurent Monsengwo.

Eu égard à ce qui précède, OLPA exprime ses vives inquiétudes sur la détention prolongée d’Eric Masimo Matuka, et condamne fermement cette incarcération qui viole gravement la liberté de presse garantie par la législation congolaise et par les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

OLPA condamne également les pressions administratives et judiciaires exercées sur le journal C-News et sur son personnel.

En conséquence, OLPA exige la libération immédiate et inconditionnelle du journaliste incarcéré à l’ANR ainsi que la cessation de toutes les pressions sur le journal C-News.