OLPA surpris par la suspension de trois journaux à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, est désagréablement surpris par la suspension des journaux le Baromètre, le Tonnerre et Afro Lipopo, des hebdomadaires paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Ces trois journaux ont été vraisemblablement suspendus, le 19 février 2015, par l’Assemblée plénière du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), structure publique de régulation des medias de la RDC.

La décision de suspension des medias concernés a été rendue publique, les 20 et 21 février 2015, sur plusieurs chaînes de télévision de Kinshasa sans que les responsables des organes de presse sanctionnés ne reçoivent notification de la mesure.

Plusieurs membres du bureau du CSAC ont confirmé la mesure de suspension s’abstenant de donner les vrais motifs de ces sanctions.

Les journaux le Baromètre, le Tonnerre et Afro Lipopo ont été respectivement suspendus pour 30 et 15 jours.

Eu égard à ce qui précède et sans se prononcer sur le fond de ce dossier, OLPA dénonce la procédure cavalière ayant abouti à la suspension abusive des medias précités, laquelle viole gravement les dispositions des articles 58 et suivants de la loi N°11/001 portant composition, attribution et fonctionnement du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication.

OLPA reste fermement opposé à toute entrave à la libre circulation de l’information ainsi qu’à toute forme des pressions sur les organes de presse en vue de restreindre le droit d’informer et d’être informé garanti par la Constitution congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par voie de conséquence, OLPA exige la levée immédiate de cette suspension.