RDC: Les membres de la Commission des Droits de l'Homme de la RDC sont maintenant connus et ont de nombreux défis à relever.

La RDC suit les recommandations de l'EPU(Examen Périodique Universel):
----------------------------------------
Après de nombreuses contributions du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies Unies à la suite de l'examen périodique universel, les noms des membres de la Commission nationale des droits de l’homme de la République Démocratique du Congo(CNDH) ont été officiellement communiqués et entérinés mercredi 1er avril 2015 par l’Assemblée nationale.

Les noms des membres de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) ont été communiqués et entérinés mercredi 1er avril par l’Assemblée nationale. Ils sont au nombre de neuf, dont quatre femmes. Ces personnes ont été désignées par des organisations de la société civile sous l’arbitrage du bureau de l’Assemblée nationale, a précisé le président de la chambre basse, Aubin Minaku.

Qui sont les membres de cette institution?
---------------------------------------------
Les personnalités qui vont désormais faire partie de la CNDH sont:
• Fernandez Murhola
• Chantal Nembuzu
• Guilain Embusa
• Kenge Tshilombay
• Amuri Lumumba
• Muamba Mushikonke
• Astrid Bilonda
• Belinda Luntandila
• Olivier Wala Wala.
Leur désignation est consécutive à une série de séances de travail, débutée en décembre 2013. A en croire donc Aubin Minaku, la procédure a été transparente.
Cependant le député Konde Vila Kikanda, élu du Nord-Kivu, n’a pas approuvé cet entérinement du fait que cette province n’est pas représentée à la CNDH:
«Ceux qui désigne les membres de cette commission, ce sont des habitants de la ville de Kinshasa. Je les mets au défi ! Ils ne connaissent pas le Nord-Kivu. La plus grande société civile du pays fonctionne au Nord-Kivu et Sud-Kivu. Vous ne trouvez pas que vous venez de nous donner une gifle ? Et nous ne pouvons pas admettre ça !»

Si la CNDH continue à fonctionner telle qu’elle est composées aujourd’hui, a poursuivi le député, la société civile «qui est en action au Nord-Kivu fonctionnera comme par le passé en tenant compte des problèmes qu’elle vit sur le terrain.»
Selon le président de la chambre basse du Parlement, les membres de la CNDH prêteront serment ce samedi au Palais du Peuple.

La loi instituant la commission des droits de l’homme avait été votée en décembre 2012 au Parlement. Cet organe est chargé de la promotion et de la protection des droits de l’homme en RDC.