OLPA EXIGE L’ARRESTATION DES ASSASSINS DU JOURNALISTE SOLEIL BALANGA EALE A MONKOTO (EQUATEUR)

Dans une lettre adressée au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et sécurité, réceptionnée par son Cabinet, le 22 mars 2015, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, demande à ce dernier d’instruire tous les services de l’Etat, afin que les commanditaires et l’auteur matériel de l’assassinat du journaliste Soleil BALANGA EALE (45 ans), journaliste à la radio Monkoto Soso Aleli (Traduction : le Coq chante), station communautaire émettant à Monkoto, à 545 kms de Mbandaka (Equateur), ne restent pas impunis, mais qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Ci-dessous la copie de la lettre de l’OLPA au Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur et de la sécurité.

Kinshasa, le 21 avril 2015

N/Réf : 010/CE/CNB/NZ04/15 Transmis copie pour information :

- A son Excellence Monsieur le Président de la République démocratique du Congo

- A Monsieur le Premier Ministre (Tous à Kinshasa-Gombe)

A son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre
et Ministre de l’Intérieur et Sécurité
à Kinshasa-Gombe

Excellence,

Concerne : protestation contre l’assassinat du journaliste Soleil BALANGA EALE

Le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse basée à Kinshasa, vient par la présente auprès de votre haute personnalité, protester énergiquement contre l’assassinat abject de Soleil BALANGA EALE (45 ans), journaliste à la radio Monkoto Soso Aleli (Traduction : le Coq chante), station communautaire émettant à Monkoto, à 545 kms de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, au nord de la République démocratique du Congo.

En date du 15 avril 2015 vers 6 heures du matin, Soleil Balanga Eale a été brutalement attaqué par un certain Moussa Eoma Oscar, alors qu’il se livrait à son exercice quotidien d’informer la population à l’aide d’un mégaphone sur les questions d’actualité dans le territoire de Monkoto.

Moussa Eoma Oscar qui détenait par devers lui un objet contondant a tranché le cou du journaliste et mort s’en est suivi après une forte hémorragie.

Ce dernier a tendu une embuscade au journaliste à qui il reprochait le fait d’avoir informé la population, à l’aide de son mégaphone, de la nomination du nouveau médecin chef de zone de santé de Monkoto.

Une nomination qui a été à la base d’une dissension à l’hôpital général de référence de Monkoto, où deux camps opposés se sont affrontés.

Moussa Eoma Oscar, fils d’un superviseur de l’hôpital et membre d’un des camps, avait promis des actes de représailles au journaliste.

Il sied de rappeler que la radio Monkoto Soso Aleli a cessé d’émettre depuis plusieurs semaines à cause des problèmes techniques. Son émetteur fortement endommagé a été convoyé à Kinshasa pour entretien.

Passionné par son métier, Soleil Balanga Eale (45 ans) avait pris l’habitude de sillonner les rues de Monkoto entre 4 et 5 heures du matin pour informer la population à l’aide de son mégaphone.

Au regard de tout ce qui précède, OLPA condamne cet acte prémédité qui a coûté la vie à un journaliste passionné. Cet assassinat est une violation grave de la liberté de presse garantie par les lois congolaises et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme dûment ratifiés par la RD Congo.

Par voie de conséquence, OLPA vous prie d’instruire tous les services de l’Etat, afin que les commanditaires et l’auteur matériel de cet assassinat ne restent pas impunis, mais qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Ce dont les membres du Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) vous remercient vivement.

Pour le Comité exécutif de l’OLPA
Chancelle Nsingi Bamenga, Secrétaire Exécutive adjointe

Nancy Zombo Lisolo, Chargée d’Administration & Trésorerie

************************************************
Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante, apolitique et non partisane de défense de la liberté de la presse

Siège social : A 15, avenue Dibaya, quartier Matonge, commune de Kalamu, ville de Kinshasa Tél: (243) 81 59 99 560, (243) 997 697 830

B.P.16518 Kinshasa I
E-mail : olpapressefreedom@gmail.com, http://www.societecivile.cd/OLPA http://www.olpa-rdc.org Facebook:olpa observatoire presse Twitter : https://twitter.com/OlpaRdc


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

OLPARDC.ORG est le portail de la liberté de la presse en RD Congo