OLPA exige des sanctions contre les ravisseurs d’un journaliste à Rutshuru

Goma, le 4 septembre 2018. Dans une lettre adressée au Gouverneur de province du Nord-Kivu avec ampliation au Premier Ministre, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) appelle le Gouvernement provincial à mobiliser tous ses services afin que les ravisseurs d’Emmanuel Dusenge Sebazungu, journaliste à Radio Umudiho FM, station communautaire émettant à Rutshuru, territoire situé à 70 kms de Goma soient activement recherchés, identifiés et qu’ils subissent la rigueur de la loi.

Ci-dessous l’intégralité de la lettre adressée au Gouverneur de province du Nord-Kivu :

Goma, le 4 septembre 2018

N/Réf : 038/CE/JAKM 9/18

Transmis copie pour information :

A Son Excellence Monsieur le Premier Ministre à Kinshasa/Gombe

A son Excellence Monsieur le Gouverneur de la province du Nord-Kivu à Goma

Excellence,

Concerne : protestation

Le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation non gouvernementale de défense et de promotion de la liberté d’information, vient par la présente auprès de votre haute personnalité pour ce repris en concerne.

En effet, OLPA proteste contre le kidnapping d’Emmanuel Dusenge Sebazungu, journaliste à Radio Umudiho FM, station communautaire émettant à Rutshuru, territoire situé à 70 kms de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Emmanuel Dusenge Sebazungu a été kidnappé, le 26 août 2018, par deux hommes en tenue civile armés d’un fusil et d’une machette à la hauteur de la place dite 3 kms. C’était au moment où il revenait d’un reportage sur l’inauguration d’un marché à Rutshuru-centre. Il a été libéré, le 31 août 2018 après versement d’une rançon de 2,000 $ US (deux mille dollars américains) à ses ravisseurs. Le journaliste a été aussitôt conduit à l’hôpital général de référence de Rutshuru-centre pour des soins post-traumatiques.

Excellence,

Il est un secret de polichinelle que la situation sécuritaire fragile sévissant dans la zone de Rutshuru constitue une épine dans le pied du gouvernement provincial du Nord-Kivu, mais il est inadmissible que ces groupes armés particulièrement les Maï-Maï Mazembe, Nyatura, Turaeambiwe et tant d’autres commencent à s’en prendre aux professionnels des médias en s’adonnant aux actes de terrorisme, exigeant de fortes rançons après des enlèvements minutieusement planifiés.

En conséquence, OLPA vous prie, en votre qualité de responsable numéro Un de la province et garant de la sécurité des personnes et de leurs biens, de bien vouloir mobiliser tous vos services afin que les auteurs de l’enlèvement d’Emmanuel Dusenge Sebazungu soient activement recherchés, identifiés et qu’ils subissent la rigueur de la loi.

Dans l’attente d’une suite favorable, le Comité exécutif de l’OLPA vous prie d’agréer, Excellence, ses sentiments patriotiques.

Pour le Comité exécutif

Kabongo Mbuyi,

Secrétaire Exécutif

***************************************************************************
Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante, apolitique et non partisane de défense de la liberté de la presse

Bureau provincial : la Maison des journalistes

105, avenue Molinga, quartier Mabanga sud commune de Karisimbi, ville de Goma, Nord Kivu
BP: 133 Goma Tél: +243 812 862 222

E-mail :olpapressfreedom@gmail.com
Site web: www.olpa-rdc.org
Twitter :@OlpaRdc
https://facebook.com/OlpaObservatoire Presse
www.societecivile.cd/OLPA


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

www.olpa-rdc.org est le portail de l'Observatoire de la Liberté de la presse en Afrique.